L’As de coeur

Lorsque je regarde autour de moi, ce qui se passe dans le monde, les informations qui sont véhiculées, les difficultés que rencontrent les peuples, les gouvernements, les individus, je ne peux m’empêcher de penser que je suis une privilégiée ! Et non seulement de le penser mais de remercier la divine Providence, du don précieux qu’elle a déposé dans mon coeur, comme dans celui de tous les êtres, cette clé d’amour qui permet de dépasser toutes les épreuves où que nous soyons, quoi que nous vivions : L’As de coeur !
Oui cet As de coeur qui agit au plus profond des coeurs. Cet Atout qui donne des ailes, qui ressource, qui permet de grandir et de faire grandir l’Amour nécessaire au dépassement des limites de la seule volonté ! Il n’appartient à personne de juger du degré de difficulté, du degré de souffrance morale ou physique de qui que ça soit. Personne ne détient le pouvoir de mesurer, de rationaliser, d’imposer une limite ou un seuil « légal » aux épreuves que doivent traverser tous les êtres humains. Seule la divine Providence sait ce que chacun est appelé à traverser, ce que chacun est apte à expérimenter, à surmonter, à transcender. C’est un peu comme pour les cours d’eau, une source ne sait pas ce qu’elle devra traverser comme terrains, comme embûches, comme méandres avant d’atteindre son plein état de rivière ou de fleuve et de parvenir à l’océan ! Pourtant elle coule, suit sa course et chaque fois qu’elle franchit un obstacle elle devient plus vive, plus forte ! Elle grandit ! Lorsque je regarde tout cela à la lumière de l’Amour divin, je vois que les vrais démunis ne sont pas ceux qui ne détiennent pas de richesses matérielles,  qui connaissent la faim, la soif et la souffrance mais bien ceux qui ne manquent de rien, croulent sous le surplus matériel et qui pourtant, ne trouvent pas le bonheur, ne trouvent pas la joie et l’amour tout simplement parce qu’ils ignorent la clé qui se trouve au fond de leur coeur : L’As de coeur !
Combien de fois n’ai-je pas été touchée par les marques de générosité et de solidarité des gens démunis matériellement. Que n’ai-je pas appris auprès d’eux de l’importance de l’Amour, cette clé divine, cet atout qui permet de traverser tous les états, même les plus désespérés; cet As de coeur qui rend fort, qui grandit l’être qui l’utilise pour poursuivre sa route, inlassablement. Oui, que n’ai-je pas appris d’eux ? Je leur dois tout de ce qui brille aujourd’hui dans mon coeur parce qu’ils m’ont démontré, par leur actes et leur foi, par la vérité de leurs actions, que cet As de coeur, cet Amour divin qui agit dans le  secret des coeurs est la véritable richesse, la seule Clé qui permet à l’Amour de se répandre entre les êtres.
Bien inutiles et futiles sont alors les revendications, les rébellions, les guerres et les luttes de pouvoir lorsqu’elles ne servent qu’un intérêt ou un enrichissement personnel, une notoriété, un titre au détriment de l’Amour divin et du bien de tous les êtres !
Si l’As de coeur était joué dans toutes les parties, entre les peuples, les gouvernements, les gens, peut-être qu’alors la vie sur terre prendrait un autre sens !

Podcast et intermède musical: L’As de coeur

Haut de page

2 messages pour “L’As de coeur

  1. Comme d’habitude, ce texte est très beau . Servons-nous tous de l’As de Cœur c’est notre meilleure carte. Merci Shemsi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *