Prendre le temps d’aimer

La plupart des gens vivent aujourd’hui dans un rythme effréné, sollicités qu’ils sont par ce qu’ils ont eux-mêmes mis en place ! Il ne faut manquer de rien et surtout rien manquer ! Il faut faire au moins autant que le voisin, le mieux étant tout de même d’en faire plus … il faut obtenir les meilleurs résultats, être le plus compétitif en affaires, le mieux placé, le plus riche, le plus grand, le plus fort, le plus…… et encore plus…. au point que ces gens-là n’ont plus le temps d’aimer. Plus le temps d’aimer autre chose que leur course folle et les résultats obtenus ou visés !
Or, aujourd’hui justement, ce qui manque le plus à la société, c’est de prendre le temps d’aimer ! Prendre le temps d’aimer qui nous sommes, ce que nous faisons, ce que nous voyons, ce qui nous entoure, nos proches, nos voisins. Prendre le temps d’aimer être en compagnie des autres, prendre le temps d’apprécier ce qui nous est confié ! Prendre le temps de dire à ceux que nous aimons que nous les aimons, prendre le temps de s’arrêter quelques minutes pour savourer la vie, célébrer un lever de soleil, un vol d’oiseau, écouter avec ravissement le chant d’un oiseau, le murmure de l’eau. Prendre le temps de s’émerveiller de l’envol des feuilles colorées en automne, ou de la vie qui s’éveille au printemps… juste prendre le temps d’aimer ce qui est et de sentir ce que cela procure au fond du coeur et de l’âme !
Que se passe-t-il réellement lorsque nous prenons le temps d’aimer ? Prenons le temps ici, de revoir une situation pour laquelle nous avons pris le temps d’aimer.
Nous a-t-il manqué du temps dans la journée ? NON ! Qu’avons-nous gagné en prenant le temps d’aimer ? En quoi avons-nous été plus riche en prenant ce temps ? Que s’est-il passé dans notre coeur, dans notre âme ? L’amour a-t-il grandit en nous ? La joie s’est-elle éveillée ou manifestée ? Le bonheur n’a-t-il pas envahit notre être tout entier ?
Et si nous pensons à une situation où nous n’avons pas pris le temps d’aimer que voyons-nous ? Que ressentons-nous ? Comment sommes-nous lorsque nous ne prenons pas le temps de nous aimer ni même d’apprécier ce qui nous entoure ? La joie est-elle au rendez-vous ? Et le bonheur où est-il ?
Que pouvons-nous tirer de ces constats ? Pouvez-vous, comme moi, dire que ne pas prendre le temps d’aimer conduit au conflit, à la colère, à l’irritabilité, au stress ? Que ce qui fâche en fait c’est de se retrouver confronté à ses propres illusions !
Prendre le temps d’aimer chaque situation, nous permet de laisser mourir ce qui n’a plus court : nos illusions ! Sans rancune, sans besoin de combat ni de lutte ! Et alors comme par magie, l’amour grandit en nous ! La paix se fait à l’intérieur ET à l’extérieur ! Pourquoi dès lors se priver de prendre le temps d’aimer ce qui est pendant qu’il est encore temps !
Rappelons-nous la règle de la Religion de l’Amour de Shams de Tabriz : Il y a pour chacun, un temps pour aimer et un temps pour mourir !

Podcast et intermède musical: Prendre le temps d’aimer

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *