Archives de tags | corps

Tu crois n’être qu’un petit corps

Tu crois n’être qu’un petit corps, mais en toi se déploie le macrocosme et tu es le Livre évident par les lettres duquel ce qui est Caché devient manifeste. (Rûmî)

Cette constatation de Rûmî est capitale pour le cheminement de l’homme sur terre. Pour la compréhension du sens de sa présence ici-bas. Pour qu’il puisse se remémorer, se rappeler de sa véritable nature, la Source d’Amour pur dont il est issu ! Pour qu’enfin il se rappelle qu’il est invité à expérimenter la magnificence divine, expérimenter la puissance de l’Amour divin. Qu’il est invité à faire le choix de ce qu’il veut réellement manifester : la peur liée à sa condition humaine et émotionnelle ou la confiance et la foi en l’Amour divin présentes au plus profond de lui !
Si l’homme avait conscience de QUI il est, il saurait, sans l’ombre d’un doute, qu’il peut tout et qu’en lui se trouvent les révélations du mystère divin ! Si l’homme prenait conscience que ce qu’il vit à l’intérieur de lui se manifeste au dehors, il lui deviendrait alors plus aisé de modifier ses pensées, son comportement et ses agissements. Si l’homme était conscient de l’impact de ses pensées, non seulement pour sa vie, mais pour tous les êtres, il y aurait de fortes chances pour qu’il y prête plus d’attention et qu’il choisisse vraiment ce qu’il veut vivre, expérimenter et dans quel monde il choisirait de vivre ! Tu crois n’être qu’un petit corps… et pourtant le fonctionnement de l’univers y est expliqué. L’inter-action entre nos organes n’est-elle pas similaire à celle de notre système solaire ? N’y a-t-il pas une perfection dans l’équilibre de nos différents systèmes physiologiques tout comme il y en a une dans l’équilibre de l’univers ? L’importance de chaque cellule, de chaque molécule y est démontrée ! Aucune cellule ne peut vivre par elle-même en dehors du corps et nous nous interrogeons sur notre appartenance à Dieu ? Nous doutons de la perfection d’amour divin alors que nous avons et vivons en nous cette perfection ? Que manque-t-il à l’homme ? RIEN ! Osons donc regarder au plus profond de notre coeur, osons écouter ce qui se vit réellement au-delà des émotions ! Prenons le temps de faire silence et de célébrer les merveilles qui n’attendent qu’à être manifestées ! Il n’appartient qu’à chacun de nous de choisir la manifestation du plus Beau de ce Qui EST en nous !
Je suis convaincue que notre corps est bel et bien une représentation du macrocosme. Convaincue que tout ce qui se passe à l’intérieur : peur, maladie, stress, ignorance de Qui nous sommes… a des répercutions à l’extérieur pour ne pas dire que ce que nous vivons à l’extérieur n’est que le reflet de ce qui se vit à l’intérieur ! Ainsi donc, comment imaginer la paix dans le monde possible quand à l’intérieur un conflit perpétuel règne ? Conflit d’identité : être ou paraître ? Conflit d’appartenance et de profit : matériel ou spirituel ? Tout ce que nous réglons ou ré-harmonisons sur le plan physique à des répercussions sur le plan mental/émotionnel et spirituel, comme tout ce qui se délie sur le plan mental/émotionnel a des répercussions sur les deux autres et ce qui se clarifie sur le plan spirituel, épanoui l’être tout entier et sert au Grand Tout… à tous les univers contenus dans l’univers !

Podcast et intermède musical: Tu crois n’être qu’un petit corps
Haut de page
 

La raison

La réflexion que je vous propose aujourd’hui est tirée du chapitre 12 du Livre du Dedans. Invitation à nous interroger sur les priorités que nous suivons dans notre vie, sur la manière dont nous orientons nos choix, sur notre capacité à utiliser, à juste titre, la raison. Invitation à combattre justement, les seuls ennemis que nous ayons, à savoir nos pensées ! Il est dit dans le Coran : « Nous sommes revenus de la petite guerre pour nous livrer à la grande guerre. » Cela signifie : nous avons jusqu’ici fait la guerre contre des formes, nous combattions des ennemis ayant des formes; à présent, nous combattons les armées des pensées, afin que les bonnes pensées détruisent les mauvaises et les expulsent du domaine du corps. Voilà notre vrai combat. Utiliser la raison pour regarder au fond de nous et agir en conséquence pour que règne la paix, non seulement en nous-mêmes, mais bien pour que cette Paix rayonne au-dehors de nous, avec les autres ! Le grand combat est finalement le combat de l’égo ! Obéir à la raison, autrement dit, à la Sagesse, c’est se soumettre à la volonté divine !

La raison dans le corps de l’homme est semblable à un émir. Lorsque les sujets du corps lui obéissent, tout va bien, mais lorsqu’ils sont désobéissants, tout se corrompt. Ne vois-tu pas, lorsqu’un homme, ayant bu, devient ivre, combien de désordre apparaît dans ses mains, ses pieds, sa langue et les organes de tout son être ?
Les affaires vont bien dans un village quand il s’y trouve un chef et que les autres lui obéissent.
Les êtres humains avec leur intelligence, leur science, leur raison et leur connaissance propres, par rapport au saint, sont exactement comme les membres du corps : c’est lui (le saint) qui est la raison parmi eux. Si ces gens, pareils au corps humain, ne lui obéissent pas, ils auront l’âme en désarroi et remplis de regrets. Si on lui obéit, il faut se conformer à tout ce qu’il recommande, sans se référer à sa propre raison, parce que les hommes peuvent ne pas comprendre par eux-mêmes les actes du saint : il faut donc lui obéir.

Nous sommes tel un apprenti, nous devons suivre les consignes du patron et faire abstraction de nos idéaux, aussi longtemps que nous n’avons pas acquis la finesse du métier. La Sagesse, nous la possédons tous, toutefois, nous ne la maîtrisons pas tous ! Nous avons pour cela, besoin de désapprendre certaines choses, (grand combat) avant d’espérer pouvoir la comprendre et l’utiliser avec raison ! Puissions-nous espérer être touchés par la Grâce de Dieu, car « Lorsque Sa Grâce nous touche, elle remplace cent mille efforts et même davantage. L’effort est bon et très utile, mais en comparaison de la Grâce qu’est-ce ? »

Podcast et intermède musical: La raison

CD disponible sur Amazon

Haut de page