Archives de tags | Dieu

La lutte insensée

Pourquoi nous autres êtres humains, déployons-nous tant et tant d’efforts pour rester dans la lutte insensée de l’égo contre « JE SUIS » le divin au plus profond de nous ? Il est vrai que tant que nous dormons, nous ne pouvons pas prendre conscience de la nuit ni du jour ! Mais arrive forcément un moment où nous nous réveillons un tant soit peu, où nous pouvons discerner le jour de la nuit.  Lorsque la lueur du jour pointe, une foultitude de contours, de formes se révèlent, se détachent des ténèbres et deviennent de plus en plus nettes. Nous pouvons soit les admirer, les contempler, les célébrer ou alors… les ignorer; toutefois cela ne changera rien à la réalité de ce qui EST! Il en va de même pour nous, lorsque nous sortons de notre léthargie intérieure, au moment où la Lumière se lève au fond de nos ténèbres de l’ignorance ! Et lorsque cela se produit, nous ne pouvons plus, par nos efforts, retenir la nuit ! Au début il est facile de discerner les premières lueurs de conscience… mais plus la Lumière se fait intense, plus il devient inconfortable pour l’égo, de regarder la réalité de « JE SUIS ». C’est alors que s’intensifie la lutte insensée du faire au détriment de l’Etre ! Nous connaissons tous ce processus pour le pratiquer avec succès ! Combien de fois ne nous posons-nous pas la question : « et dans cette situation que devrais-je faire ? » Combien de fois avons-nous le discernement nécessaire pour simplement être conscients de la présence de Dieu en nous? Etre conscients de la signification essentielle de « JE SUIS » ?  
Jusqu’à quand et jusqu’où croyons-nous devoir mener cette lutte insensée ? Le moment ne serait-il pas propice pour prendre conscience que nous manifestons ce à quoi nous nous identifions ! Or ce qui « JE SUIS », en chacun de nous, EST perfection divine, EST Amour, Joie, Beauté et tous les attributs divins et n’est pas les émotions que nous ressentons ! « JE SUIS » n’est pas peur, tristesse, angoisse, colère etc… Il y a en nous manifestation de ces émotions par l’égo et si nous nous identifions à elles cela devient : JE fais (comme si j’étais la) peur, JE fais (comme si j’étais la) tristesse, JE fais (comme si…) angoisse, JE fais (comme si…) colère… etc… Autrement dit, nous projetons sur les autres nos attitudes émotionnelles et les en chargeons ! Nous les prenons alors comme alibis pour justifier nos actions !
Et si nous nous posions aujourd’hui les questions suivantes : « qui est « JE SUIS  » aujourd’hui, dans cette situation présente » ? « Quelle place a réellement « JE SUIS » ici » ?
Et si nous laissions réellement « JE SUIS » être qu’est-ce que cela changerait à la situation ? Qu’adviendrait-il réellement ? Peut-être que le moment est opportun pour ce questionnement ?

Podcast et intermède musical: La lutte insensée
CD disponible sur Amazon

Haut de page

La joie est source de guérison

Lorsque survient la maladie, l’être humain cherche souvent, parfois désespérément, le moyen ou le traitement qui le sortira le plus rapidement possible de ce mal-être. Il est prêt à supporter des thérapies lourdes, des traitements de chocs, pourvu que cesse la maladie ….
Or, il oublie, souvent aussi, que la maladie est un résultat et non une cause !!! Résultat d’un état de stress non ou mal géré, de peurs accumulées, de « non-dits », de tristesse entretenue au fond du coeur, d’hygiène alimentaire, émotionnelle, voire spirituelle mal adaptée… souvent c’est un amalgame de plusieurs facteurs, l’un entraînant l’autre qui en entraîne encore un autre !!! De ce fait, il oublie (l’être humain) trop souvent, de regarder en lui-même la cause de son mal-être! L’homme a une capacité à oublier, nous le savons tous, hors norme et il oublie qu’il est, dans son essence parfait ! Il oublie que c’est lui qui détient les clés de son bien-être ou mal-être ! Oui… Personne n’aime entendre qu’il est responsable de ce qui lui arrive lorsque c’est difficile, douloureux, triste… et pourtant ! Nous créons, seuls, nos souffrances ! Comment ? En oubliant Qui nous sommes ! En oubliant la Source de Qui nous sommes ! Nous sommes créés parfaits en essence ! Perfection de Lumière d’Amour et de Joie ! Où donc, ailleurs que dans cette Source, pouvons-nous trouver meilleur remède à tous nos maux ? Oui, la joie est source de guérison !
En se reliant à la joie l’être tout entier est à nouveau nourri, à nouveau irrigué de Lumière ! Et là où la lumière brille … l’ombre disparaît ! Là où la joie se manifeste, la tristesse, la peur, le stress se dissipent tout aussi naturellement ! Se souvenir que nous sommes issus de la Joie divine, se le dire et l’agir, manifester cette joie dans tous nos actes, cela change TOUT ! Il n’y a alors plus de place pour autre chose que l’Amour de la Joie, la Joie de l’Amour dont nous sommes constitués ! Comment dès lors la maladie pourrait-elle avoir le dessus ? Quand bien même un diagnostic dirait qu’il y a trouble quelque part, l’attitude de Joie divine ferait la différence ! Ca (la maladie) deviendrait alors une part de notre histoire de vie et nous pourrions créer notre présent avec ce bagage au lieu de chercher quelqu’un qui veuille bien prendre à sa charge notre bagage ! N’oublions pas que Dieu ne fait jamais porter à quiconque une charge plus lourde qu’il ne peut supporter !
Si chaque jour et à chaque instant la Joie est célébrée dans le coeur RIEN d’autre ne peut être manifesté ! La Joie est une clé précieuse qui ouvre tout grand la porte du Royaume de Dieu ! La Joie est source de guérison parce qu’elle nous ré-unit !

Podcast et intermède musical: La joie est source de guérison

Haut de page

Se libérer des chaînes de l’égo

Il est souvent bien difficile de savoir qui parle en nous, qui nous servons. Est-ce l’Esprit ou l’égo « intelligent » ? Comment discerner entre les deux ? L’esprit lorsqu’il s’adresse à nous, nous laisse un sentiment de calme et de justesse au fond du coeur, même si les demandes sont difficiles à réaliser ou exigent un dépassement de nos limites ou croyances. Lorsque l’égo intelligent parle… il fait preuve de ruse, de persuasion, il justifie sa demande avant même que nous ayons eu le temps de comprendre de quoi il s’agit vraiment. Le plus souvent, l’égo arrive à nous faire croire que c’est exactement cela que nous devons agir pour notre sécurité intérieure… il est beau parleur et surtout convaincant ! Toutefois, il ne laisse pas le coeur vraiment tranquille, il argumente sans cesse, il parle, parle, parle comme pour s’assurer que nous n’aurons pas d’autre choix que de le croire et d’agir selon sa volonté ! Ce qui est le plus surprenant, c’est que l’égo s’est mis lui-même ses chaînes ! Il se tient prisonnier tout seul. En fait, il nous fait croire que nous sommes libres de choisir … ce qu’il veut ! Il nous fait croire que si nous nous tenons à ses chaînes nous ne nous perdrons pas. Nous ne le perdrons pas ! Or, notre statut d’être humain, compte avec l’égo, en tant que serviteur de l’Esprit et non en tant que maître de l’esprit !
Se libérer des chaînes de l’égo c’est remettre de l’ordre dans les lumières de l’âme ! C’est un peu comme se souvenir de la Source dont nous sommes issus et y retourner pour nous désaltérer. C’est ressentir, croire et s’abandonner aux forces qui nous constituent ou plus simplement dit, c’est prendre conscience de l’illusion du monde dans lequel nous vivons, illusion de l’espace-temps dans lequel nous évoluons de par notre nature humaine, et qui pourtant fait notre « réalité » matérielle. La Véritable réalité étant celle dont nous sommes issus: la Grande Félicité, l’Océan de Sagesse et d’Amour parfaits, l’immensité du Néant, du TOUT-potentiel et non encore manifesté… « immensité » du RIEN – AUTRE – QUE – DIEU ! Unité de Lumières non duelles.
Se libérer des chaînes de l’égo c’est re-naître à sa véritable nature divine ! C’est entendre le r-appel de l’Unité ! C’est aussi poursuivre son chemin terrestre en pleine conscience et paix ! C’est une célébration incessante des beautés divines rendues visibles dans ce monde matériel !

Podcast et intermède musical: Se libérer des chaînes de l’Ego

Haut de page