Archives de tags | Dieu

Qui donc êtes-vous ?

C’est une question qui m’est régulièrement posée : « Qui donc êtes-vous ? »  A vous, qui par des biais différents, m’interpellez, permettez-moi de vous répondre par ces mots aujourd’hui.
Je suis TOUT comme vous ! Je vis dans ce monde bien que n’étant pas de ce monde, tout comme vous.
Je suis une manifestation indissociable et indissociée, tout comme vous, du TOUT Miséricordieux, le Très Miséricordieux, le Glorieux, le Très Aimant, le Patient, le Tout Pardonnant, le Sage, le Très Saint, le Juste, le Fidèle, Lui, Dieu. Celui qui veille jour et nuit, le Dispensateur de tous biens, le Généreux. Je ne diffère en rien de vous ! Je suis issue de la même Source que vous et chacun de nous témoigne selon Sa volonté (celle de Dieu), de Sa Beauté et de Sa Grandeur !
Je peux dire que dès lors où vous aurez pu répondre à cette question pour vous-même, vous comprendrez le sens profond de mes propos. Vous comprendrez que je suis un peu de vous puisque indissociable !
Alors qui donc êtes-vous ? Quelle conscience avez-vous de Qui se manifeste en vous ? A qui ou a quoi vous identifiez-vous pour oublier qui vous êtes ? Et si vous preniez refuge dans l’immensité bienveillante de l’Amour de Dieu, la Grande Félicité ? Vous découvririez à coup sûr un état de quiétude et de paix qui vous laisserait serein sur Qui vous êtes réellement ! Vous laissant ainsi pleinement vivre le Présent divinement offert !

Podcast et intermède musical: Qui donc êtes vous ?

Haut de page

Se fondre en Dieu en toute confiance

  1. Shemsi Husser 5:27

Haut de page

Se fondre en Dieu en toute confiance

Se fondre en Dieu en toute confiance ou s’annihiler en Dieu est-ce vraiment possible durant la vie d’ici-bas ? Et qu’est-ce que cela implique ?
Se fondre en Dieu c’est tout simplement accepter que nous ne sommes pas auto-suffisants, que nous sommes autres que ce à quoi nous nous identifions. Que nous ne sommes pas les images que nous avons créées, ni les émotions que nous vivons, ni les frustrations, revendications ou peurs que nous manifestons. Nous sommes bien plus que tout cela ! Nous sommes une perfection divine vivant dans un corps humain ! Or ce qui se trouve à l’intérieur de nous-même n’est autre que ce qui nous entoure ! La difficulté étant de regarder. de voir et de reconnaître ce qui est ! Se fondre ou s’annihiler en Dieu implique que nous nous installions hors l’égo, hors le moi, hors l’effort, ce qui signifie : cesser toute lutte aussi importante ou futile soit-elle à quel que niveau soit-elle, pour nous installer dans la toute Puissance et Confiance de Dieu. Pour nous installer dans la Confiance et l’Amour de la Grande Félicité. Sortir de notre égo exigu, prendre du recul face à nos émotions, quitter les dogmes, croyances, certitudes auxquelles nous nous sommes attachés et regarder la vie avec les yeux de la Grande Félicité. Regarder les situations que nous vivons avec le regard du coeur de l’immensité divine. Regarder et voir combien est insignifiante cette lutte que nous menons quotidiennement pour nous persuader que ce monde est notre seule vérité, notre seule sécurité, notre seul but ! Regarder, voir et ressentir se délier toutes ces attaches d’illusions dans notre corps. Sentir que dès lors que nous nous installons dans l’immensité de la Grande Félicité, nous nous dissolvons, en quelque sorte, dans l’amour divin ! Nous pouvons voir et ressentir notre appartenance à cette Immensité, ressentir comme nous sommes portés par cet Océan d’Amour illimité. Ressentir combien inutile est notre lutte contre cette toute Puissance !
Se fondre en Dieu c’est accepter de se noyer en Lui ! Accepter qu’Il guide nos faits et gestes, nos paroles. Accepter de ne pas comprendre Ses décrets ! Arrêter de nous débattre contre les mouvements de la Vie ! Arrêter de nous agiter pour tout et pour rien ! Arrêter de revendiquer ce qui pourrait satisfaire la croyance de notre auto-suffisance ! Arrêter de chercher l’erreur chez l’autre et de le culpabiliser de tous nos maux ! Arrêter de croire que nous serons envahis par des ennemis extérieurs alors que nous sommes envahis par nos ennemis intérieurs, les seuls que nous ayons nous-mêmes construits !
Se fondre en Dieu en toute confiance c’est faire la Paix à l’intérieur de soi, se réconcilier avec la dualité qui nous habite, sachant qu’elle n’appartient qu’au rêve qu’est ce monde par rapport à la Grande Félicité ! S’annihiler en Dieu c’est retrouver la Source de Qui nous sommes réellement : Dieu manifestant Sa grandeur dans un monde qui ne peut pas La voir mais qui peut La vivre.

Podcast et intermède musical: Se fondre en Dieu en toute confiance

Haut de page

Engagement et fidélité, des valeurs qui font défaut.

L’indifférence sur laquelle est fondé le monde veut que les notions d’engagement et de fidélité soient mises à l’épreuve,  comme pour interpeller les individus à s’interroger sur le sens des valeurs fondamentales. Sur le sens à donner à la vie. Sur le sens de la présence de Dieu et l’importance de posséder une « colonne vertébrale spirituelle » pour agir avec discernement et vigilance. Engagement et fidélité sont aujourd’hui des valeurs qui font défaut, des valeurs qui font peur, qui portent une responsabilité que beaucoup ne veulent plus assumer ! Quel dommage ! Pourtant ces deux valeurs sont inséparables et indispensables pour le bon fonctionnement des sociétés, des relations, des entreprises. Comment imaginer que le monde fonctionne harmonieusement si l’une de ces valeur n’est pas mise à l’honneur ? Comment imaginer que quiconque puisse s’engager dans quoi que ça soit sans fidélité à son engagement, ou puisse être fidèle dans ses entreprises sans s’engager pleinement ? Comment croire qu’il est possible de s’engager dans une voie tout en en convoitant une autre ? Comment prétendre à une quelconque fidélité si aucun engagement n’est manifesté ?
Lorsque engagement et fidélité ne sont pas mis à l’honneur, qu’ils sont ignorés, il en résulte, tôt ou tard, solitude, souffrance et dépression ou désespoir. C’est le chaos intérieur et extérieur, l’anarchie. C’est une source de souffrance pour les individus, de souffrance profonde, qu’ils ne veulent pas quitter de peur d’avoir à assumer leurs décisions. Pourtant, chacun est seul responsable d’assumer les conséquences de ses actes et ne peut en aucun cas demander à quiconque de le faire à sa place. Je crois que seul, le retour à une prise de conscience de notre nature profonde spirituelle peut rétablir l’équilibre dans la vie des individus.
Qu’en est-il dans notre vie de notre engagement et de notre fidélité à Dieu en nous ? Qu’en est-il de notre foi en Ses valeurs ? Qu’en est-il de notre responsabilité à manifester humblement engagement et fidélité dans tous les domaines de notre vie ? Jusqu’à quand l’homme fera-t-il comme s’il ne savait pas tout cela ? Jusqu’à quand l’homme ignorera-t-il d’agir avec discernement et vigilance ? Jusqu’à quand et jusqu’où ira-t-il dans la souffrance ?

Podcast et intermède musical: Engagement et fidélité

Haut de page

Toute action provient de Dieu

  1. Shemsi Husser 4:43

Haut de page