Archives de tags | Dieu

Sourire et se souvenir des bienfaits de Dieu

 

Si il y a une chose, parmi les plus simples, qui puisse modifier la perception que nous avons du monde, la gestion quotidienne des différents événements, l’harmonie et le bonheur ambiant, c’est bien le sourire ! Sourire et se souvenir des bienfaits de Dieu, voilà qui rend la vie légère et douce à tous les coeurs qui s’y adonnent. Sourire est simple, pourtant tant de gens choisissent de rester renfrogner dans leur douleur, leur mauvaise humeur et leurs pensées noires se privant de la sorte, de toute chance de voir s’éclaircir leur ciel intérieur !
Si  nous prenions quelques minutes pour regarder une situation de notre vie qui nous a rempli de joie, immédiatement un sourire se dessinerait sur nos lèvres, le souvenir devenant palpable et la joie instantanément ravivée. Il serait dès lors possible de voir et de se souvenir des bienfaits de Dieu parce que nous en aurions fait une expérience heureuse ! Et si nous prenions quelques minutes pour regarder une situation de notre vie dans laquelle nous n’avons pas pu sourire, une situation qui nous a blessé, fâché, irrité, bouleversé, attristé, nous ressentirions aussi l’effet d’alors se réveiller. Mais imaginons, que cette situation difficile en apparence, soit accueillie comme un don divin que nous ne pouvons pas encore comprendre peut-être, et qui pourtant, nous est offerte pour grandir et embellir notre coeur ! Sourire et se souvenir des bienfaits de Dieu dans les situations les plus difficiles, permet de changer l’effet douloureux et difficile en une expérience de confiance et de foi générant instantanément la paix au fond du coeur. Sourire est la clé qui ouvre la grande porte de l’amour, en toute situation, en tout lieu ! Sourire et se souvenir des bienfaits de Dieu ne demande rien de plus que de laisser libre cours à l’amour qui s’écoule naturellement dans le coeur de chacun, sans exception ! Sourire, nous le savons tous, propage le bonheur autour de nous et en nous alors pourquoi ne pas l’offrir (notre sourire) et se souvenir de tous les bienfaits de Dieu que nous recevons et ceux que nous partageons à travers lui ! Qui peut résister au sourire d’un enfant ? Qui peut croire qu’il n’a plus un coeur d’enfant pour partager son sourire ? Qui peut croire qu’il est un oublié des bienfaits de Dieu ?
Sourire et se souvenir des bienfaits de Dieu nous rappelle constamment que nous sommes nourris de l’amour de la Grande Félicité ! Et si aujourd’hui nous offrions notre sourire au monde quels bienfaits de Dieu découvririons-nous ?

Podcast et intermède musical: Sourire et se souvenir des bienfaits de Dieu

Haut de page

Mourir dans l’amour pour demeurer vivant

Comment croire que la « vraie vie » est celle de ce monde fait d’égoïsme, de violence, de conflits et de guerres, de mépris et de haine, de profits personnels au détriment de l’amour ?
Lorsqu’on me demande qui je suis réellement dans la vraie vie, je reste sans voix, tout simplement parce que la vraie vie n’est pas celle de ce monde sans amour autre que celui que chacun a pour lui-même ! NON pour moi, la Vie est celle qui me demande chaque jour, chaque instant, (bien que ça ne soit pas toujours facile) de reposer dans l’amour, d’agir à partir de l’amour, d’utiliser l’essence dont je suis nourrie pour vivre dans ce monde et avec les autres.
Mourir dans l’amour pour demeurer vivant est une tâche difficile et pourtant celle qui me procure le plus de paix. Mourir dans l’amour m’invite à ne pas me prendre pour le nombril du monde, pour ce qui compte le plus sur terre, pour la priorité absolue. Mourir dans l’amour me rappelle, plusieurs fois par jour, que si je n’agis pas depuis le centre de mon coeur, je meurs à « la vie éternelle »,  à la vraie vie. Je m’égare dans les méandres de l’égo et cela ne cause que mal-être et souffrance autour de moi et en moi.
Mourir dans l’amour pour demeurer vivant est un thème qui mérite méditation. C’est une interrogation que chacun peut et devrait se poser. Nous pourrions traduire en ces termes : mourir à soi-même dans l’Amour de Dieu pour demeurer vivant par Son Amour et dans Son Amour. N’avons-nous pas été créé à Son image (bien qu’Il n’ait pas d’image) ? Ne sommes-nous pas issus de l’immensité d’Amour de la Grande Félicité ? Alors s’abandonner dans Sa lumière d’amour en toute confiance, assure à quiconque y parvient, de demeurer vivant, conscient de Sa nature profonde et libre de l’enchainement à l’égo. Appliquer cela dans son quotidien, j’en suis persuadée, libère l’Amour sur terre pour tous les êtres.
La raison de l’homme sur terre, n’est-elle pas de manifester la splendeur d’Amour de Dieu, quelles que soient les circonstances environnantes ? N’a-t-il pas été confiée à l’homme la tâche d’être le miroir de Dieu, le reflet de Sa Beauté et de Sa Générosité ? La Grandeur et la pureté de Son Amour ? Le témoin vivant qu’il y a une Raison en chacun et une place juste pour tout ce qui EST ?
Mourir dans l’amour pour demeurer vivant est, tout simplement, une invitation à ETRE conscient en Dieu.

Podcast et intermède musical: Mourir dans l’amour

Haut de page

Nourrir sa relation à Dieu

  1. Nourrir sa relation à Dieu Shemsi Husser 5:09

Haut de page

Nourrir sa relation à Dieu

Nourrir sa relation à Dieu est fondamentalement important pour réussir à traverser les tourmentes auxquelles chacun est confronté. C’est du moins ce que la vie m’enseigne jour après jour ! Consacrer du temps à la relation que nous entretenons avec Dieu est la voie la plus directe pour réussir la relation que nous entretenons avec nous-même et naturellement avec les autres !
Shams de Tabriz dans une des Quarante Règles de l’Amour dit ceci : « L’intellect relie les gens par des noeuds et ne risque rien, mais l’amour dissout tous les enchevêtrements et risque tout. L’intellect est toujours précautionneux et conseille : « Méfie-toi de trop d’extase ! » Alors que l’amour dit : « Oh, peu importe, plonge ! »
Oui plonger dans l’amour divin sans se soucier du temps qui s’écoule, sans se demander : « mais quand vais-je « manger » si je passe tant de temps à nourrir ma relation à Dieu ? » En réalité, c’est Dieu qui me nourrit dans la relation que j’entretiens avec Lui lorsque je j’accepte de passer mon temps avec Lui plutôt que de nourrir mon égo et essayer de briller aux yeux des autres. Nourrir sa relation à Dieu revient à laisser l’Amour gouverner sa vie plutôt que la peur. C’est ne pas analyser tous les faits et gestes de son conjoint, ses enfants, ses voisins, ses collègues, ses supérieurs ou ses « amis ». C’est regarder au plus profond de soi, ce qui peut réellement être amélioré dans la qualité d’amour à offrir à son entourage, quel qu’il soit ! Sans compter, sans calculer ni attendre un quelconque profit. C’est plonger dans l’Océan d’Amour de Dieu sans aucune crainte.
Nourrir sa relation à Dieu, c’est prendre le risque de réussir pleinement Sa Vie ! C’est se nourrir de Son Âme avec conscience avant de nourrir son corps. C’est remettre de l’ordre dans les priorités qui gèrent et génèrent la vie. C’est prendre soin des relations que nous tissons et entretenons tout au long de notre parcours terrestre. C’est simplement laisser l’Amour ETRE le maître ! L’Amour est ce qui prend soin du bien-être de l’autre, qui veille à ne pas exclure ni à imposer son point de vue. C’est TOUT ce qui constitue la nature profonde de l’homme ! Nourrir sa relation à Dieu c’est vivre simplement aujourd’hui comme étant le plus beau jour de sa vie quand bien même c’est un jour ordinaire en apparence. Parce que « ma vie » est faite d’aujourd’hui uniquement ! Hier n’est plus et demain n’est pas encore! Aujourd’hui est le plus beau jour qui m’est donné pour nourrir ma relation à Dieu et pour rendre Grâce !

Podcast et intermède musical: Nourrir sa relation à Dieu

Haut de page

L’amour ne se détruit que par un autre amour

La voie du détachement dont nous parle Rûmî dans le chapitre No 39 du Livre du Dedans nous invite à choisir un meilleur ami que nous-même, à ne pas rester identifié à l’image que nous avons de nous-même, ni à nos émotions, nos peurs, notre identité ou nos désirs. Il nous explique l’importance de nous tourner vers l’amour de Dieu pour ouvrir notre coeur à l’Amour en ces termes : « L’amour ne se détruit que par un autre amour ». Nous le savons tous, nous en avons tous fait l’expérience au moins une fois dans notre vie ! Et très certainement n’avons-nous pas compris le sens profond de ces paroles ou de ce mécanisme ! Sinon, comment se fait-il que tant et tant de gens restent dans la revendication, dans des attitudes qui entretiennent le conflit, la haine, la méfiance ? Comment se fait-il qu’il soit si difficile d’ouvrir son coeur à l’autre, au respect, à la paix du coeur ? Comment se fait-il que l’homme continue de s’identifier à ce qu’il vit, à ce qui se passe autour de lui, à se nourrir de ses fantasmes, de ses désirs et de ses attachements aux choses et aux êtres ?
La voie du détachement est une voie par laquelle tu arrives à satisfaire tous tes désirs …. Personne qui a marché sur cette voie ne s’est jamais plaint. (Le Livre du Dedans) Cela signifie que si nous pouvons renoncer à l’attachement de nous-même, entrer dans la confiance et l’amour de Dieu, alors, rien, rien ne pourra plus nous extraire de cette union. Ni peurs, ni doutes, ni facteurs extérieurs. Il est vrai que la voie est semée d’embûches et d’obstacles, mais que sont-ils … d’où viennent-ils ? Ils viennent de nous seul ! De notre égo, de notre attachement à ce que nous croyons être la sécurité, le confort, la richesse, le bonheur ou la réussite …. Or, ça n’est que lorsque nous aurons pu abandonner tout ce à quoi nous nous identifions, que nous trouverons la paix du coeur, la sérénité, la véritable joie et l’abondance de l’Amour de Dieu ! Il deviendra dès lors possible de comprendre le sens profond de ces paroles : « L’amour ne se détruit que par un autre amour« .
La voie du détachement est celle qui nous permet de rejoindre la conscience de notre nature véritable, la conscience de QUI nous sommes en réalité, dans notre essence ! La voie qui nous révèle le secret de l’Eternité Ici et Maintenant, au plus profond de nos coeurs ! Elle nous révèle que nous possédons TOUT en nous, que nous n’avons besoin de rien d’autre que ce TOUT et qu’il nous appartient de nous en servir à chaque instant ! Nous sommes tous, dans notre essence, la chaleur du souffle d’Amour issu de l’immensité de la Grande Félicité.

Podcast et intermède musical: L’amour ne se détruit que par un autre amour

Haut de page