Archives de tags | engagement

L’obscurité de l’ignorance

L’obscurité de l’ignorance est comparable à des zones privées de lumière, ou tombées dans l’oubli… Des zones devenues étrangères alors qu’elle font partie intégrante du domaine. Cela revêt au moins deux aspects : l’un que l’univers intérieur est vraiment très vaste, et l’autre que l’être humain est paresseux ! Paresseux parce qu’il préfère occulter quelque chose plutôt que de s’investir dans une démarche de « réparation » ou de « remise en ordre ». Je m’explique, il est plus facile de faire comme si tout allait bien, en occultant, en ne regardant pas ce qui tout au fond ne va pas, dérange, ne laisse pas vraiment tranquille, plutôt que de s’arrêter et de mettre plein feux, toute lumière allumée sur ce qui blesse, touche, frustre, met en colère ou rend irritable ! Remettre en ordre ou réparer veut dire : Etre conscient ! Conscient que l’égo est notre plus grand « dérouteur »,  notre plus grand farceur et illusionniste de grand talent ! Lui seul est capable de nous faire croire que le « faux » est « vrai »  et ô combien nous lui prêtons attention ! Remettre de l’ordre signifie aussi et surtout que nous n’avons qu’UN Maître…. LA SAGESSE… Dieu est le SEUL à gouverner ! L’égo lui étant subordonné. Remettre de l’ordre demande humilité, courage, vérité, engagement, persévérance, patience et Amour ! Oui, prendre conscience que l’égo n’est pas le maître à bord nous engage dans un rôle de « soumission » aux décrets divins, d’acceptation et d’obéissance à autre chose que ce que nous souhaiterions ou voulons. C’est faire table rase sur les croyances que nous pouvons tout par nous-mêmes sans tenir compte des autres. Nous pouvons tout « Si Dieu le veut », si c’est conforme au décret divin. Alors si nous nous engageons dans Sa voie, oui TOUT nous devient possible ! Dès que nous entrons en fonction au Service divin, l’obscurité de l’ignorance se retire… La Lumière devient plus intense, plus nette et nous permet alors de distinguer simplement et sans efforts, sans tromperie ce qui EST tel que cela EST. Et alors, nous découvrons, nous prenons conscience de la nature spacieuse de notre Esprit, de l’immensité intérieure, de la Grandeur de la Grande Félicité.
L’obscurité de l’ignorance est comparable à des zones sans lumière; soit parce qu’il n’y a pas de lampe, soit parce que les fusibles ont sauté ! Mais la lumière peut être rétablie si l’homme le veut bien et s’il branche ce qu’il faut !
L’obscurité de l’ignorance est comparable aussi aux nuages dans le ciel, voilant ou cachant la lumière du soleil. Ils n’empêchent pourtant en rien son rayonnement. Seule l’ignorance nous fait croire que « le soleil ne brille pas aujourd’hui »!
Dieu est la Lumière des cieux et de la terre.

Podcast et intermède musical: L’obscurité de l’ignorance

Haut de page

Prêt temporaire

En cette toute fin d’année, c’est avec un sujet de réflexion que je vous présente mes meilleurs voeux de bonheur et de bonne santé pour la nouvelle année qui sonne à la porte…
Shams de Tabriz, dans une de ses quarante règles de l’amour dit ceci : « La vie est un prêt temporaire et ce monde n’est qu’une imitation rudimentaire de la Réalité. Seuls les enfants peuvent prendre un jouet pour ce qu’il représente. Pourtant les êtres humains, soit s’entichent du jouet, soit, irrespectueux, le brisent et le jettent. » 
Si vous prenez quelques minutes de réflexion sur cette année qui se termine, qu’avez-vous fait de votre vie, de ce prêt temporaire? En étiez-vous conscient ? L’avez-vous utilisé pour votre bien et celui de votre entourage ? L’avez-vous respecté ou brisé ?
Et quel engagement pouvez-vous prendre vis-à-vis de ce prêt temporaire ? Pouvez-vous planifier quotidiennement un temps pour en prendre soin ?
Shams de Tabriz nous dit encore ceci :  » Dans cette vie, gardez-vous de tous les extrêmes, car ils détruisent votre équilibre intérieur. » Entendez-vous le sens profond de ses paroles ? Pouvez-vous les mettre dans votre liste de résolutions pour 2016 ? Imaginez quelques minutes encore ce que serait ou pourrait être votre quotidien si vous le viviez en harmonie intérieure, en équilibre émotionnel et spirituel ? Si vous ne vous laissiez pas prendre au piège tendu par votre égo pour juger, exclure ou rejeter, sans discernement, tout ce qui vous dérange quelque part ??? Si vous preniez du temps pour recevoir calmement dans le secret de votre coeur, avec amour et simplicité, les opportunités que vous offre la vie pour une croissance spirituelle ? Que deviendrait alors ce prêt temporaire ? Quelle reflet de la Réalité y verriez-vous ?
C’est un sujet de réflexion qui pourrait vous accompagner durant toute l’année et vous pourriez, en toute conscience, croître en Sagesse et en Simplicité, en Amour et en Lumière, en y consacrant ne serait-ce que 5 ou 10 minutes par jour …
Que belle et douce à votre coeur soit cette nouvelle année !

Podcast et intermède musical: Prêt temporaire

Haut de page

Equilibre

Equilibre, stabilité, solidité, tranquillité, adaptabilité sont les qualités nécessaires à la croissance tant physique que spirituelle. Nous recherchons tous l’équilibre et pourtant souvent nous en oublions les fondements trop occupés à calculer l’intérêt personnel possible, avant la mise en pratique des règles à observer pour nous assurer la véritable croissance ! La recherche du bénéfice personnel, avant tout engagement, ne peut en rien aboutir à une situation d’équilibre, stable, solide et fiable sur le long terme. C’est une pensée à très court terme qui ne peut qu’échouer ! La croissance a pour fondement le renoncement et c’est sur lui (le renoncement) que l’équilibre repose. De quel renoncement est-il donc question ? Est-ce vrai pour tous les domaines de la vie ? N’y a-t-il pas des règles différentes selon les catégories ? Tant de questions pour essayer d’échapper aux confrontations, aux exigences de la vie, aux lois divines régissant l’univers ! L’équilibre demande une adaptabilité incessante, un non désir de possession personnelle et une recherche constante d’équité bénéficiant au TOUT ! Peut-on parler d’équilibre dès lors qu’il y a bénéfice à l’un et préjudice à l’autre ?
Est-il possible de vivre en équilibre si un seul aspect de la vie est pris en compte ? Vie physique et vie spirituelle sont inséparables, elles sont les deux faces d’une même pièce ! Développer l’une au détriment de l’autre n’apporte qu’insatisfaction et frustration. Satisfaire uniquement les plaisirs physiques, matériels sans respecter les lois divines amène à plus de séparation, plus d’égoïsme, plus de solitude et de souffrances, tant morales que physiques, alors que la recherche de croissance spirituelle implique immanquablement l’aspect physique et matériel ! L’équilibre spirituel est le résultat d’une pratique régulière alliant respect, responsabilité et engagement pour le bénéfice du TOUT. Plus nous acceptons d’une part, plus nous devons renoncer d’autre part ! L’équilibre est à ce prix ! Tout nous le rappelle constamment… et pourtant tant d’énergie est dépensée pour tenter encore et encore de palier à cette évidence ! Equilibre ! simple en mots, tellement difficile dans la pratique !
Si chacun se posait la question véritablement sur ce qu’il agit intérieurement pour maintenir son équilibre, bien des événements seraient différents dans la vie de chacun ! Equilibre alimentaire, psychique, physique, émotionnel et spirituel… lorsque chacun retrouve sa juste place, les questions disparaissent et la stabilité prend place !

Podcast: Equilibre

Haut de page

Etre servi

Pour poursuivre ma réflexion quant à notre appartenance à cet Océan de lumière d’Amour et à notre rôle, je dirais ceci :  » chacun est un être servi des richesses divines et utilisé par Dieu pour maintenir l’équilibre de la Grande Perfection. Perfection qui échappe à notre entendement ! »
C’est comme utiliser une fourchette par exemple ! D’abord nous la chargeons de nourriture et ensuite nous mangeons. Tant que nous ne mettons rien sur la fourchette, elle  ne nous est pas utile pour nous nourrir, quand bien même nous la porterions à notre bouche ! De même, la fourchette ne peut rien décider par elle-même. Elle ne peut se charger seule de nourriture, ni se porter seule à nos lèvres. Elle ne nous sert que si nous nous en servons !
Alors, pouvons-nous prétendre servir Dieu à notre façon ? NON ! Pouvons-nous prétendre changer quoi que ça soit dans ce qui se passe dans ce monde ? NON ! Pouvons-nous réorganiser l’Océan de lumière d’Amour selon notre propre compréhension de l’équilibre et de l’harmonie ? NON !
Pouvons-nous dès lors accepter d’être un être servi et utilisé par la Grande Sagesse divine ? Pouvons-nous accepter de nous soumettre en toute confiance, comme un nouveau-né dans les bras de sa mère, aux lois et aux exigences de l’Immensité de Paix et d’Amour ? Pouvons-nous simplement être servi et utilisé par Dieu, quand bien même cela dépasse notre entendement ? Ces questions sont essentielles. Elles méritent que nous nous y arrêtions… que nous y méditions… et que nous y répondions en toute quiétude dans le silence de notre coeur. Nous avons un engagement à prendre et à respecter envers notre Créateur, et tant que nous ne le ferons pas vis-à-vis de Lui, nous ne pourrons pas le faire dans ce monde ici-bas, quels que soient les efforts fournis ! Tant que nous ne serons pas engagés vis-à-vis de notre Conscience, nous ne pourrons honorer aucun engagement sérieux dans notre vie ! Dire : « OUI, j’accepte et me soumets au rang d’être servi et utilisé par la Grande Perfection et selon ses décrets divins », c’est devenir la fourchette de la métaphore mentionnée plus haut…
Etre servi par Dieu, pour ensuite Le servir, voilà la noble tâche qui nous incombe ! Que peu d’efforts il nous est demandé si nous y regardons de si près ! Que d’énergie gaspillée et que de souffrances nous nous imposons par ignorance ! « O les croyants ! Remplissez fidèlement vos engagements ! » (Coran, V)

Intermède musical de Omar Faruk Dance into Eternity Podcast: Etre servi

Haut de page

Dans la paix

Vivre dans la paix… se retirer dans la paix… être dans la paix, voilà des sujets d’actualité. Avec la violence qui sévit un peu partout autour de nous, les conflits, le chaos, la crise financière… ce sont là des questions qui se posent. Comment vivre dans la paix? Se retirer et être dans la paix ?
Nous savons que : « ce qui est en haut est comme ce qui est en bas« , dès lors il est possible de dire que la paix recherchée se trouve en haut ET en bas… au plus profond de notre coeur, de notre être. Dans cette immensité dont nous sommes constitués. « Connais-toi toi-même et tu connaîtras ton Seigneur » dit aussi un Hadith du Prophète. Cela veut dire « Où que tu te tournes, là est la face d’Allah. Tu n’es pas séparé de Lui, tu n’es pas autre que Lui, tu n’existes pas hors Lui. Lui seul est. Il est le premier et le dernier, l’orient et l’occident. Lorsque tu connaîtras ton âme, ton essence, que tu auras compris que « tu n’es pas », mais que Lui seul est, alors tu sauras ! »
Vivre dans la paix signifie: vivre dans la conscience l’Essence de la paix, indépendamment des circonstances extérieures. Vivre dans une paix absolue et une confiance absolue dans la conscience de son coeur. Se sentir dans cette immensité que rien ne peut entacher, que ni le mental, ni les efforts, ni les conflits ne peuvent perturber. Rien ! Vivre dans la conscience que nous sommes portés par cette immensité de paix, non séparés d’elle, ne pouvant vivre hors elle. Nous pouvons nous retirer d’un conflit, d’une situation difficile, d’une relation problématique, je veux dire nous sortir de ces situations et revenir à la conscience de la véritable nature dans laquelle nous vivons. Alors, nous pouvons réintégrer l’espace infini de paix, nous « retirer » (dans le sens de recueillir) dans la paix, dans la conscience de la paix. Nous recueillir dans l’essence, dans la nature de la paix, dans l’immensité de paix et ressentir ce que cela veut dire. Nous pouvons ressentir l’Essence de ce qui nous constitue, nous soumettre à son silence en toute confiance, nous soumettre à Sa grandeur et nous laisser porter par Elle. Nous pourrons alors découvrir et peut-être commencer à comprendre qui nous sommes véritablement dans notre essence et qui est Dieu !
Vivre dans la paix est un acte choisi, difficile à tenir au quotidien, certes, mais ô combien réconfortant et nourrissant ! Y a-t-il un autre chemin à la paix que de se vivre intérieurement en Paix ? Les conflits, les guerres, le chaos ne sont-ils pas le reflet des conflits intérieurs ? Le monde d’ici-bas n’est-il pas un miroir de ce que nous cherchons, de ce que nous vivons, de ce que nous regardons ou renions en nous-mêmes ? Ne nous montre-t-il pas exactement ce qui se passe au plus profond de nos coeurs? Ce que nous voyons dans le monde est ce que nous choisissons de regarder. Si en nous la paix a la plus grande importance, alors nous verrons que la paix est possible tout autour de nous. Chacun, où qu’il se trouve, à un engagement à prendre avec sa conscience pour vivre dans la paix et en faire bénéficier les autres.
Je vous rappelle l’une des précieuse règles de la religion de l’amour de Shams de Tabriz :« Ne vous demandez pas où vous mènera le chemin, mettez toute votre attention sur le premier pas, c’est le plus difficile à faire. »

L’intermède musical est de l’abum Dewa Che de Dechen Shak-Dagsay   Podcast:  Vivre dans la paix

Haut de page