Archives de tags | méditation

Rire et pleurer

C’est une méditation que je pratique avec mes petits-enfants mais qui peut très bien s’adapter aux adultes et leur être très utile aussi !

Rire et pleurer fait partie du quotidien des petits enfants, et plus tard, en grandissant, les pleurs cèdent la place à la colère, à la frustration, à la déception, aux moquerie voire à l’irrespect des autres, de ses propres émotions ou de soi-même ….
Cette méditation ne demande pas de s’installer dans un lieu précis, juste d’être pratiquée sur le vif d’une situation difficile pour l’enfant ou l’adulte… Elle demande de s’arrêter quelques instants sur ce qui se passe réellement au fond de l’être, dans la nature profonde et véritable de l’individu.
Alors, imagine que le jeu que tu viens de partager avec d’autres enfants, ait fait de toi le vainqueur… ressens la joie et la fierté que cela te procure. Combien tu te sens important et valorisé. Tu es le plus fort ! Tes joues se colorent et tu es rayonnant ! Tout va bien pour toi, bravo ! C’est super de vivre la réjouissance d’une victoire ! Et juste pour quelques instants, regarde tout au fond de ton coeur si cette victoire change véritablement quelque chose à qui tu es et à ta vie d’enfant…. Regarde simplement et ressens… ne rejette pas la joie qui inonde ton coeur. Regarde simplement que tu n’es pas cette victoire même si elle te fait super plaisir et que non, elle ne change pas l’enfant que tu es dans ton coeur. Elle te permet par contre de grandir la joie et l’amour qui circulent en toi. Et prends le temps de regarder le visage de celui qui a perdu …. de ressentir ce qu’il éprouve… ta victoire change-t-elle vraiment quelque chose à l’enfant qu’il est ? Sa défaite change-t-elle quelque chose à l’enfant qu’il est ?
Puis lorsque dans le même jeu ou un autre… tu es celui qui perd prends aussi le temps de ressentir ta déception, ta colère, ta frustration voire peut-être même le mépris qui s’éveille dans ton coeur pour celui qui a gagné ! Le fait de pleurer change-t-il quelque chose à l’enfant que tu es ? Et regarde au fond de ton coeur…. cette défaite change-t-elle véritablement quelque chose à l’enfant que tu es ? Ta vie en est-elle affectée ? NON ! Tu n’es pas la défaite ! Ce n’est qu’un jeu et tu peux grandir dans ton coeur en laissant la joie illuminer ton regard pour celui qui vient de gagner cette partie. Sa victoire change-t-elle quelque chose à qui il est ? Tout au fond de lui ? NON ! Ni la victoire, ni la défaite ne peuvent changer ta nature profonde. C’est un peu comme si tu regardais du haut d’une montagne la vie qui se déroule dans une vallée : ceux qui courent, ceux qui marchent, ceux qui gagnent et ceux qui perdent…. est-ce que la Vie en est affectée ? NON ! seules les émotions te font croire que tu as échoué ou que tu es un héros ! parce que tu crois que tu es ce que tu vis. Regarde du haut de la montagne, même si tu n’es pas parmi ceux qui courent, ceux qui marchent, ceux qui gagnent ou ceux qui perdent, la vie continue ! La vie se déroule comme elle doit, avec des rires et des pleurs, avec des joies et des déceptions. Mais derrière tout cela il y a toujours l’amour qui coule dans le coeur des gens ! Alors réjouis-toi lorsque tu gagnes et ne te mets pas en colère lorsque tu perds et essaye de te réjouir pour celui qui a gagné ! Imagine, la prochaine fois que tu gagnes, si tous les enfants s réjouissent pour toi, avec toi, ce que ton coeur ressentira comme amour !
La haine et la vengeance sont des graines d’amour non reconnues et non plantées. Si tu choisissais de planter toutes les graines d’amour et de joie que contient ton coeur serais-tu plus ou moins heureux ? Cela changerait-il quelque chose à qui tu es dans ta nature profonde ?
Bien que cela ne changerait pas ta nature profonde, au moins tu utiliserais tout son potentiel et cela change tout pour ta vie et celle des autres !

Podcast et intermède musical: Rire et pleurer

Haut de page

Reconnaître et dire ses sentiments

Si il y a une chose, les enfants, qui est fondamentalement importante, c’est de pouvoir reconnaître et dire ses sentiments ! Pourquoi c’est tellement important ? Parce que les sentiments nous amènent à vivre des émotions qui ne sont pas faciles à gérer et qui sont souvent disproportionnées. Et puis c’est inconfortable et pas rigolo…. Alors aujourd’hui, nous allons regarder ce qui se passe, en fait, nous allons regarder, ressentir et reconnaître ce qui se passe à l’intérieur de nous quand on est triste ou fâché par exemple… ou très énervé…
Avant de t’installer reste encore un peu debout… prends quelques respirations profondes… et saute un peu sur tes deux pieds à la fois… puis sur un pied… et sur l’autre … et fais des bonds comme une grenouille… et croasse comme elle… super ! Maintenant tu peux t’asseoir ou t’allonger si tu veux…et laisse ton souffle se faire calmement et régulièrement… détends ton ventre… tes mâchoires… relâche les tensions de tes épaules… de ton visage… de ta nuque… prends encore une respiration profonde lentement… en gonflant ton ventre… et expire lentement par la bouche en dégonflant ton ventre… et tu peux fermer tes yeux… on va descendre au coeur de ta maison… ça veut dire qu’on va aller s’installer dans l’espace de ton coeur… tu peux choisir comment tu veux descendre : par les escaliers… l’ascenseur… ou par un toboggan??? … On y va… hop !
Cet espace est spécial… c’est à l’intérieur de toi… mais c’est très très grand… très beau… calme…et ça sent bon!!! en tout cas on dirait qu’on est dehors mais en fait on est à l’intérieur… c’est l’endroit le plus sûr où tu puisses aller… ici, tu es en sécurité… protégé… et tu peux entendre tout ce qui se passe dehors… et de dehors… on ne te vois pas… Là, tu es tranquille et tu ne seras pas dérangé… tu peux écouter et ressentir tout ce qui se passe… alors observe, écoute et ressens ce qui se passe là où tu es… et… tu entends comment c’est dehors ??? comme c’est agité… bruyant… on dirait presque que tout le monde dehors tire des petites flèches contre ta maison… mais elles n’arrivent pas à entrer… elle n’arrivent pas à endommager ta maison… elles rebondissent comme des balles contre un mur… tu sens ??? Là où tu es c’est toujours calme et tranquille… quoi qu’il se passe dehors ça ne te touche pas… eh bien tu sais que c’est comme ça que ça se passe quand tu es fâché… triste… en colère ou que tu vis un sentiment désagréable!… C’est dehors que ça se passe pas dedans… Tu te souviens… le soleil il brille toujours même quand il y a des nuages… en toi c’est pareil… c’est toujours calme dans la maison de ton coeur…
Si tu viens ici, (dans la maison de ton coeur) quand quelque chose ne va pas, te blesse, te rend triste, ou jaloux… ou que tu as peur… tu pourras écouter, ressentir et même dire comment c’est dehors… Quand tu fais cela, alors tu reconnais tes sentiments et quand tu peux dire comment c’est dehors, alors tu dis ce que ça te fais et … le plus magnifique… c’est que, quand tu fais cela… tout d’un coup, le bruit dehors il s’arrête… l’agitation disparaît… et tout redevient calme… ton coeur bat tranquillement… tu soupires profondément naturellement… et c’est fini… il n’y a plus ni peur… ni colère… ni jalousie… ni tristesse… il y a de la joie… de la bonne humeur et une irrésistible envie de rire… alors quand tout est redevenu joyeux et rigolo… tu peux sortir de ta maison et retourner jouer avec tes copains, tes frères et soeurs… tu peux aller faire un câlin à tes parents et retrouver ta vie joyeuse d’enfant !
Promis, si tu arrives à faire tout ça… tu ne seras plus jamais triste longtemps… et tu pourras très vite retrouver ta bonne humeur et sauter et jouer et rire et chanter et faire tout ce que tu aimes… sans soucis…. parce que ton coeur saura que rien ne peut venir le déranger dans sa maison !!!

A bientôt !

Podcast et intermède musical: Reconnaître et dire ces sentiments

Haut de page