Archives de tags | ode

Le signe du commencement de l’amour

Nous avons tous, je crois, au fond du coeur, une question quant à l’amour. Saurons-nous reconnaitre le signe du commencement de l’amour ?
Aurons-nous l’humilité de nous tourner vers le Bien-Aimé ? Aurons-nous l’audace du renoncement de nos attachements ?
Rûmî, par la révélation de cet ode No 991, nous invite au voyage de l’âme à la recherche du signe du commencement de l’amour.

L’amour du Bien-Aimé m’a coupé de mon âme.
L’âme dans l’amour a échappé au soi.
Puisque l’âme est créée et l’amour incréé,
Jamais celle-ci n’atteindra l’existence de celui-là-
L’amour du Bien-Aimé est pareil à la pierre d’aimant,
Il attire notre âme vers sa proximité.
Il égare hors de lui-même le faucon de l’âme.
Quand l’âme fut perdue, elle découvrit son existence véritable ;
Ensuite, l’âme revint à elle-même-
Le lacet de l’amour alors s’enroula autour d’elle ;
L’amour lui fit boire un philtre fait de sa réalité,
Tous les autres attachements la quittèrent aussitôt.
Tel est le signe du commencement de l’amour :
Mais quant à sa fin, nul encore n’y a jamais atteint.

Haut de page