Archives de tags | respiration

Le bruit qui dérange

  1. Le bruit qui dérange Shemsi Husser 11:47

Haut de page

Immobile comme un arbre

Nous allons aujourd’hui apprendre comment être immobile comme un arbre et se détendre…

Tout d’abord installe-toi assis en tailleur les mains sur tes cuisses… et on respire ensemble profondément trois ou quatre fois… pour relâcher les tensions et nous préparer à voyager … maintenant tu peux fermer tes yeux tout doucement, sans faire d’effort… juste fermer les paupières… ça ne fait rien si elles tremblent un peu… elles se calmeront… tu verras… et respire encore une fois lentement en gonflant bien ton ventre… et expire en le dégonflant… super ! … maintenant détends tes épaules et tes mâchoires… et sens que petit à petit tout devient immobile comme un arbre en toi…  imagine que tu es dans une forêt… et choisis un arbre pour t’asseoir tout contre lui… tu peux choisir celui qui te plaît le plus… alors … tu as trouvé ?… quand tu es bien assis contre son tronc… écoute sa respiration… et imagine que tes pieds deviennent les racines de l’arbre… tu sens comme c’est drôle… la force qui monte dans tes pieds et tes jambes ?… et cette force monte… monte… dans ton bassin… dans ton ventre… dans ton cou… tes bras… et rempli même ta tête… oh là alors on dirait que tu es vraiment un arbre… tout à l’intérieur de toi est devenu calme… comme dans le tronc de ton arbre… tu sens ??? et tes bras sont comme les branches de l’arbre… et tes cheveux aussi… tu peux même sentir le vent dans tes branches… il souffle tout doucement… juste pour que tu le sentes… et oh ! la lumière du soleil descend dans tes branches… c’est agréable… tout bon chaud… ça fait du bien… du coup tout se détend au contact de la lumière et de sa chaleur… et à l’intérieur de toi c’est comme dans le tronc de l’arbre… tranquille… fort… solide… tu peux entendre battre ton coeur et écouter ta respiration… c’est comme dans l’arbre t’as vu ça ? et ton ventre se détend… et tes jambes aussi… tes pieds ont les racines qui descendent encore plus vers celles de l’arbre… elles peuvent même se toucher… tu sens ?… et si tu te concentres bien… tu pourras même sentir la force qui monte dans les racines jusqu’au sommet de l’arbre… et sentir en même temps la lumière du soleil qui coule doucement et qui donne à manger aux racines… et là tu es comme un vrai arbre… plus rien ne peut te déstabiliser… tu es immobile et fort… comme ton arbre… respire encore comme lui… et la force monte… monte… et quand tu expires… c’est la lumière du soleil qui descend et détend … détend … de ta tête jusqu’aux pieds… respire encore une fois la force… et expire pour faire descendre la lumière du soleil… maintenant que tout es immobile en toi et que tu as senti comment ça fait… tu peux serrer ton arbre tout fort et lui dire merci… tu sais il sera content si tu viens le voir de temps en temps… quand tu auras besoin de retrouver le calme et la force… ou juste pour lui dire bonjour et respirer un peu avec lui… mais maintenant c’est l’heure de revenir chez toi… prends deux respirations profondes…. et hop…. ça y est on est de retour… et tu es tout calme et joyeux dans ton coeur… Dis-moi … c’est bien d’être un arbre ??? Moi j’adore me mettre debout sur un tronc d’arbre coupé dans la forêt … fermer les yeux… et sentir que je deviens immobile comme lui … tu pourras essayer la prochaine fois que tu vas en forêt… c’est génial tu verras… je suis sûre que tu aimeras aussi…
A bientôt…

Podcast et intermède musical: Immobile comme un arbre

Haut de page

Prendre conscience

Ma réflexion aujourd’hui se porte sur la conscience que nous avons de ce qui se passe réellement en nous. Il me semble important que nous puissions nous pencher humblement sur ce qui est, tel que cela est, sans poser de jugement ou sans en avoir honte ni peur. Prendre conscience de l’état émotionnel par exemple et des tensions qui lui sont liées, ou de la colère latente, enfouie et déguisée voire mimétisée espérant ainsi ne pas avoir à la confronter et des tensions qui lui sont inhérentes. Prendre conscience signifie :  prendre le temps d’observer, de ressentir puis de constater les attitudes qui découlent de l’état observé.
Cela demande de la discipline au début, de prendre du temps sur autre chose, par exemple le temps passé à regarder la télé, ou à fumer une cigarette, ou siroter une bière… ou tout autre activité servant à combler un vide. Toutefois cela en vaut vraiment la peine ! Nous n’en sommes que plus libre intérieurement et spirituellement. Prendre conscience des tensions profondes et pouvoir les lâcher petit à petit ouvre l’esprit sur la véritable nature qui est la nôtre ! C’est un peu comme si nous pouvions renaître à une force nouvelle, à un fonctionnement simple et sain(t)… ou comme si le soleil pouvait à nouveau briller dans notre coeur, enfin dépourvu de tant de nuages amoncelés qu’on en oubliait presque que le soleil existait ! Bref, libérer les tensions profondes nous réserve une foultitude de surprises ! Je vous propose une méditation à pratiquer et vous encourage à prendre quelques minutes chaque heure pour faire un check de votre état intérieur : émotions – tensions ; contrariété – tensions ; stress – tensions ; respiration retenue – tensions… Chaque tension rencontrée peut être relâchée par la prise de conscience de sa présence et un relâchement du souffle, puis d’un relâchement physique. Prendre conscience des tensions les plus grandes au début est facile, accueillir les attitudes liées à ces tensions est primordial pour un changement efficace mais un peu plus difficile ! En prenant ces quelques minutes chaque heure, il devient alors possible de modifier notre comportement petit à petit, et les tensions plus profondes pourront alors être regardées et travaillées. C’est un travail de toute une vie, parce que rien n’est jamais vraiment acquis une fois pour toute. Mais honnêtement, sommes-nous identiques aujourd’hui qu’hier ? Prendre conscience de nos états intérieurs et de nos attitudes est un pas décisif sur le chemin de la libération ! C’est même LE pas qui nous permet d’avancer !

Podcast et intermède musical: Prendre conscience

Haut de page