Archives de tags | Shemsi

L’homme ce créateur qui s’ignore

Selon le Hadith du Prophète : « Celui qui connait son âme connait son Seigneur » l’homme est invité à regarder au plus profond de lui-même pour tenter de comprendre « QUI IL EST » autrement dit : Dieu en lui. Or, cette introspection est chose particulièrement difficile ! Aussi longtemps que l’homme ignore « Qui » il est – Dieu en lui-même – , il ne peut « co-naître » son pouvoir créateur, il ne peut donner naissance à son pouvoir ni ne peut naître à son pouvoir. N’est-il pas noté dans les textes sacrés qu’il suffit à Dieu de dire « SOIS » pour qu’une chose soit ? En est-il vraiment autrement pour l’homme ? A-t-il conscience, l’homme, qu’il lui suffit de penser, pour que se mette en route un système de création (de sa pensée) et qu’il la manifeste ! L’homme, ce créateur qui s’ignore, possède des ressources illimitées !
Connaître son âme, cela signifie devenir conscient de la véritable nature qui réside au plus profond de soi. Conscient de la Grande Félicité, de l’Amour et de la Joie. Conscient de l’indissociabilité de l’âme, du mental et du corps ! Conscient que les inspirations de l’âme peuvent être créées par la pensée et manifestées dans la matière ! Conscient qu’il suffit au mental de dire « SOIS » à la nature de l’âme pour qu’elle devienne réalité physique ! Toutefois, cette pensée, d’être un créateur illimité, fait peur à l’homme ! Et cette peur le maintient ignorant de lui-même… Comment dès lors pourrait-il être conscient de son pouvoir ? De son âme ? De Dieu en lui ?
L’homme ce créateur qui s’ignore est appelé à sortir du filet des ténèbres dans lequel il se cache ! L’homme est appelé à ouvrir les portes de son coeur à la Lumière divine ! L’homme est appelé à réaliser qu’il est maître de ses pensées et qu’il choisi, seul, les difficultés et les épreuves dans sa vie ! Oui, seul ! C’est à lui qu’appartient la responsabilité de ses pensées et à personne d’autre ! Dès lors qu’il comprenne qu’il est (de par son mental) le « père créateur » (de ce qu’il croit ou du regard qu’il pose sur les possibilités d’être d’une situation), la naissance du « fils » (le résultat) sera conforme à la création ! Autrement dit : l’homme est seul responsable du résultat de ses pensées et actions ! De ce point de vue, l’échec n’existe pas ! L’homme réussit TOUT ce qu’il créé ! La trilogie qui gouverne la vie est simple : conception, création, expérimentation.
Pour sortir d’une situation devenue trop douloureuse ou trop insupportable il importe de concevoir les choses sous un angle nouveau, de changer de « point de vue »,  pour que puissent être créées de nouvelles expériences ! Et c’est ici que l’introspection est intéressante et que l’homme peut s’éveiller à son pouvoir créateur illimité ou devenir conscient de la véritable nature de son âme ! C’est lorsqu’une situation est arrivée à l’extrême du supportable que l’homme trouve le courage de regarder en lui… en fait de regarder Dieu ! L’homme passe alors du statut de créateur qui s’ignore à créateur conscient de Dieu en lui ! Il peut commencer à s’oublier lui-même pour devenir la manifestation divine qu’Il est (Dieu en lui) !

Podcast et intermède musical : L’homme ce créateur qui s’ignore
CD disponible sur Amazon

Haut de page

Reconnaître et dire ses sentiments

Si il y a une chose, les enfants, qui est fondamentalement importante, c’est de pouvoir reconnaître et dire ses sentiments ! Pourquoi c’est tellement important ? Parce que les sentiments nous amènent à vivre des émotions qui ne sont pas faciles à gérer et qui sont souvent disproportionnées. Et puis c’est inconfortable et pas rigolo…. Alors aujourd’hui, nous allons regarder ce qui se passe, en fait, nous allons regarder, ressentir et reconnaître ce qui se passe à l’intérieur de nous quand on est triste ou fâché par exemple… ou très énervé…
Avant de t’installer reste encore un peu debout… prends quelques respirations profondes… et saute un peu sur tes deux pieds à la fois… puis sur un pied… et sur l’autre … et fais des bonds comme une grenouille… et croasse comme elle… super ! Maintenant tu peux t’asseoir ou t’allonger si tu veux…et laisse ton souffle se faire calmement et régulièrement… détends ton ventre… tes mâchoires… relâche les tensions de tes épaules… de ton visage… de ta nuque… prends encore une respiration profonde lentement… en gonflant ton ventre… et expire lentement par la bouche en dégonflant ton ventre… et tu peux fermer tes yeux… on va descendre au coeur de ta maison… ça veut dire qu’on va aller s’installer dans l’espace de ton coeur… tu peux choisir comment tu veux descendre : par les escaliers… l’ascenseur… ou par un toboggan??? … On y va… hop !
Cet espace est spécial… c’est à l’intérieur de toi… mais c’est très très grand… très beau… calme…et ça sent bon!!! en tout cas on dirait qu’on est dehors mais en fait on est à l’intérieur… c’est l’endroit le plus sûr où tu puisses aller… ici, tu es en sécurité… protégé… et tu peux entendre tout ce qui se passe dehors… et de dehors… on ne te vois pas… Là, tu es tranquille et tu ne seras pas dérangé… tu peux écouter et ressentir tout ce qui se passe… alors observe, écoute et ressens ce qui se passe là où tu es… et… tu entends comment c’est dehors ??? comme c’est agité… bruyant… on dirait presque que tout le monde dehors tire des petites flèches contre ta maison… mais elles n’arrivent pas à entrer… elle n’arrivent pas à endommager ta maison… elles rebondissent comme des balles contre un mur… tu sens ??? Là où tu es c’est toujours calme et tranquille… quoi qu’il se passe dehors ça ne te touche pas… eh bien tu sais que c’est comme ça que ça se passe quand tu es fâché… triste… en colère ou que tu vis un sentiment désagréable!… C’est dehors que ça se passe pas dedans… Tu te souviens… le soleil il brille toujours même quand il y a des nuages… en toi c’est pareil… c’est toujours calme dans la maison de ton coeur…
Si tu viens ici, (dans la maison de ton coeur) quand quelque chose ne va pas, te blesse, te rend triste, ou jaloux… ou que tu as peur… tu pourras écouter, ressentir et même dire comment c’est dehors… Quand tu fais cela, alors tu reconnais tes sentiments et quand tu peux dire comment c’est dehors, alors tu dis ce que ça te fais et … le plus magnifique… c’est que, quand tu fais cela… tout d’un coup, le bruit dehors il s’arrête… l’agitation disparaît… et tout redevient calme… ton coeur bat tranquillement… tu soupires profondément naturellement… et c’est fini… il n’y a plus ni peur… ni colère… ni jalousie… ni tristesse… il y a de la joie… de la bonne humeur et une irrésistible envie de rire… alors quand tout est redevenu joyeux et rigolo… tu peux sortir de ta maison et retourner jouer avec tes copains, tes frères et soeurs… tu peux aller faire un câlin à tes parents et retrouver ta vie joyeuse d’enfant !
Promis, si tu arrives à faire tout ça… tu ne seras plus jamais triste longtemps… et tu pourras très vite retrouver ta bonne humeur et sauter et jouer et rire et chanter et faire tout ce que tu aimes… sans soucis…. parce que ton coeur saura que rien ne peut venir le déranger dans sa maison !!!

A bientôt !

Podcast et intermède musical: Reconnaître et dire ces sentiments

Haut de page