Archives de tags | Shemsi

Aimer et respecter ses engagements

Haut de page

Aimer et respecter ses engagements

Il est question de plus en plus souvent de burn-out, de démotivation, d’insatisfaction en tout genre et de lassitude de la vie. Quel dommage ! La vie est si riche et si belle ! Si simple ! Quel besoin de la rendre triste et amère ? Quel remède pourrait lui rendre ses couleurs de joie, de bonheur, de bien-être et d’amour ?
Je crois que la réponse se trouve au plus profond du coeur de chacun ! Mais qu’elle n’arrange pas… parce qu’elle ne peut trouver de responsable à l’extérieur ! Le véritable responsable est bien là, en soi !  Il n’est autre que « La peur de l’engagement » !
Aimer et respecter ses engagements comporte un risque majeur pour beaucoup ! Cela signifie qu’il faudrait commencer par aimer ce que nous sommes, ce que nous montrons aux autres… aimer ce que, souvent, l’individu ne peut accepter pour lui-même ni regarder avec bienveillance. Aimer la vie que chacun choisi de vivre et assumer les conséquences de ses choix !  Aimer et respecter ses idéaux pour pouvoir respecter ses engagements quels qu’ils soient !
Je crois que le remède principal est tout simplement l’Amour ! L’amour de l’instant, l’amour de la liberté de choix, l’amour de soi et des autres, l’amour du travail, l’amour de la Vie.
L’Amour divin contient TOUT, ne l’oublions pas, jamais ! Dans le monde de l’Amour divin, il n’y a ni bien, ni mal, ni juste ni faux…. il y a TOUT.
Ce qui rend l’amour humain difficile, ce sont les notions que chacun comprend et projette selon ses propres émotions. Ce qui signifie que pour un individu une situation peut être « juste » alors que pour un autre la même situation sera « fausse » uniquement de par leur compréhension et projection émotionnelles. C’est pourquoi il est si important de pouvoir aimer et respecter nos propres engagements, les honorer et ne pas juger !
Apprendre à aimer, regarder, apprécier l’instant tel qu’il est maintenant, sans attente, ouvre la porte à l’Amour du Bien-Aimé !
Aimer et respecter ses engagements, c’est pouvoir cesser les revendications pour que les autres changent ce qui dérange ! Si chacun pouvait aimer et respecter ses propres engagements, il n’y aurait pas autant de drames quotidiens, de haine, de suspicion, de violence verbale et physique entre les peuples, dans les entreprises, les sociétés, les familles !
Aimer et respecter ses engagements, commence par une question : « Suis-je en accord avec ce choix, cette décision ? Suis-je prêt à assumer ce qui découlera de cet engagement ? » La deuxième question étant : « Qu’est-ce qui me motive réellement dans cette démarche ? »
Je vous invite à prendre quelques minutes pour regardez en dehors de tout jugement, une situation de votre vie dans laquelle vous avez aimé et respecté vos engagements comment vous sentez-vous ? Et si vous regardez, hors tout jugement, une situation dans laquelle vous n’avez pas aimé ni respecté vos engagements, qu’en est-il ?
Quelles conclusions pouvez-vous en tirer ? Qu’êtes-vous prêt à mettre en oeuvre maintenant ?

Podcast et intermède musical: Aimer et respecter ses engagements

Haut de page

Louanges à Dieu, Seigneur des mondes

  1. Shemsi Husser 5:38

Haut de page

Louanges à Dieu, Seigneur des mondes

Louanges à Dieu, Seigneur des mondes. J’ai, plusieurs fois déjà fait référence au chapitre No 26 du Livre du Dedans et une fois encore, j’y reviens !
A travers ce texte, Rûmî nous invite à prendre conscience de l’importance de la prière, de la foi, de la sincérité. Il nous donne plusieurs exemples pour tenter d’éveiller en nos coeurs endormis, la Sagesse !
Au sujet de la prière, « Louanges à Dieu, Seigneur des mondes » formulée en début de repas par exemple, il nous dit ceci; je cite : « cela ne signifie pas que le pain et la prospérité soient rares. Le pain et la prospérité sont illimités; mais l’appétit a disparu, et les invités sont rassasiés. On dit « Louanges à Dieu » parce que ce pain, cette prospérité ne ressemblent pas à celle de ce monde, car tu peux bénéficier du pain et de la prospérité de ce monde sans avoir d’appétit. Tu peux, en te forçant, manger tout ce que tu veux. A l’inverse de cette prospérité divine qu’est la sagesse, qui est une prospérité vivante : tant que tu as de l’appétit et que tu témoignes d’un désir parfait, elle vient vers toi et devient ta nourriture. Quand l’appétit et le désirs s’en vont, tu ne peux en manger ni l’attirer même en te forçant. Elle se cache sous un voile et ne se montre pas.  »
Ce qui nous est dit ici, c’est que ce monde n’est pas la Réalité. Ce n’est pas parce que nous le voyons et qu’il est tangible que nous devons nous identifier à lui. Ce n’est pas parce que nous mangeons des aliments visibles et tangibles que ce sont d’eux que nous tirons notre subsistance !
C’est bien de Dieu, que nous tirons la Vie. La véritable nourriture nous vient de Lui, Dieu, Seigneur des mondes visibles et invisibles ! Je dirais qu’il devient de ce fait, impératif ou nécessaire, de prendre conscience en nos coeurs, en nos fibres, que notre véritable nourriture n’est pas celle à laquelle nous nous attachons, celle à laquelle nous accordons tant d’importance ! Non ! La véritable nourriture, le véritable appétit est celui qui nous vient de Lui !
Le prodige, dit encore Rûmî, est ce qui transporte d’un état inférieur à un état supérieur; de l’état inanimé à l’état vivant !
Est-il suffisant de se croire vivant parce que nous mangeons ? Ne serait-ce pas plutôt important de se sentir en Vie parce que Dieu nous rend vivants ?
Louanges à Dieu, Seigneur des mondes !

Podcast et intermède musical: Louange à Dieu, Seigneur des mondes

Haut de page

Qui donc êtes vous ?

Haut de page