Archives de tags | Shemsi

Le signe du commencement de l’amour

  1. Shemsi Husser 2:15

Haut de page

Le signe du commencement de l’amour

Nous avons tous, je crois, au fond du coeur, une question quant à l’amour. Saurons-nous reconnaitre le signe du commencement de l’amour ?
Aurons-nous l’humilité de nous tourner vers le Bien-Aimé ? Aurons-nous l’audace du renoncement de nos attachements ?
Rûmî, par la révélation de cet ode No 991, nous invite au voyage de l’âme à la recherche du signe du commencement de l’amour.

L’amour du Bien-Aimé m’a coupé de mon âme.
L’âme dans l’amour a échappé au soi.
Puisque l’âme est créée et l’amour incréé,
Jamais celle-ci n’atteindra l’existence de celui-là-
L’amour du Bien-Aimé est pareil à la pierre d’aimant,
Il attire notre âme vers sa proximité.
Il égare hors de lui-même le faucon de l’âme.
Quand l’âme fut perdue, elle découvrit son existence véritable ;
Ensuite, l’âme revint à elle-même-
Le lacet de l’amour alors s’enroula autour d’elle ;
L’amour lui fit boire un philtre fait de sa réalité,
Tous les autres attachements la quittèrent aussitôt.
Tel est le signe du commencement de l’amour :
Mais quant à sa fin, nul encore n’y a jamais atteint.

Haut de page

La dualité rêve ou réalité de ce monde ?

  1. Shemsi Husser 5:10

 

Haut de page

La dualité rêve ou réalité de ce monde ?

Cette réflexion est complexe, certes, toutefois, de par les les événements qui se déroulent à travers le monde, je crois qu’il n’est pas inutile de se pencher et de prendre le temps de s’interroger, sur cette question : La dualité rêve ou réalité de ce monde ?
La dualité est à la fois rêve et réalité de ce monde. Rêve de Dieu pour les hommes, et réalité de ce monde. Si l’on se réfère aux textes sacrés, il n’y a qu’UNE SOURCE, UN DIEU,  qui n’a ni commencement ni fin, ni forme, ni temps. UN que l’on pourrait nommer la Grande Félicité, qui contient TOUT, non encore manifesté. Un infini d’Amour et de Lumière non duels. De cette immensité s’est manifesté l’univers dans lequel nous vivons. Il est dit : « Il suffit que Dieu dise SOIS, pour que cela sois ! Tout vient de Lui et tout retournera à Lui. Il est Celui qui donne la Vie et qui donne la mort. »  Or, Dieu a voulu, que dans cet univers, l’homme fasse l’expérience de la dualité et qu’il n’oublie pas pour autant de manifester La Source de Son Amour ! Il a mis dans le coeur des hommes Sa forteresse d’Amour, et Il leur a donné la liberté de choisir ce qu’ils voulaient expérimenter. L’homme contient à la fois La Source et les voiles d’illusions qui permettent d’ignorer La Source. Voilà pourquoi la dualité est la réalité de cette expérience terrestre.
Aussi longtemps que l’homme s’identifiera à ses expériences, à ses désirs, à ses exigences, à son égoïsme et à son identité il expérimentera la souffrance et la misère. Aussi longtemps que l’homme ignorera La Source qui l’alimente, ignorera son appartenance à Dieu, il ne pourra pas devenir le créateur potentiel qu’il est de par son unité à la Grande Félicité. Pour que l’humain soit libre, il est primordial qu’il se réfère à son origine, (DIEU) qu’il se rappelle de sa véritable appartenance (DIEU) et qu’il manifeste dans son quotidien l’Amour et l’Unité de la Grande Félicité.
Si nous prenions le temps de regarder au-delà de nos croyances, au-delà des apparences, nous verrions que derrière chaque religion, chaque peuple, chaque situation se trouve la même Source : L’Amour et la Lumière de l’immensité non duelle de la Grande Félicité : DIEU !
A quoi nous sert-il de nous désaltérer pendant notre rêve si nous avons soif à l’état de veille ?

Podcast et intermède musical: La dualité rêve ou réalité de ce monde ?

Haut de page

Les oubliés de l’indifférence

  1. Shemsi Husser 4:21

Haut de page