Archives de tags | silence

La vérité

Quand on parle de vérité de quelle vérité parle-t-on au juste ? De la vérité par rapport à notre expérience de vie, de la vérité qu’une autorité à décidée ou de la Vérité de l’âme ? Y a-t-il une vérité plus importante qu’une autre ? Y a-t-il plusieurs vérités ? Y a-t-il des vérités propres à certaines cultures, croyances ? Qui détient LA vérité ? Ne confondons-nous pas parfois vérité et opinion ? Vérité et croyance ? Vérité et projection personnelle ? Vérité et pouvoir ?
Tout d’abord, je crois qu’il y a au moins autant de vérités que d’individus ! Oui, tous nous avons une expérience de vie différente et donc des points de vues différents, des besoins différents, une compréhension différente en fonction de notre expérience de vie et de nos croyances. Ce qui est vrai pour quelqu’un peut être tout à fait erroné pour quelqu’un d’autre ! Les conditions dans lesquelles nous vivons définissent aussi la notion de vérité quant à certains sujets. Par exemple, si nous vivons dans un pays en guerre ou en perpétuel conflit politique, la vérité du point de vue sécurité ou alimentaire ne sera pas la même que si nous vivons dans un pays calme, stable politiquement et équilibré. Si nous vivons dans un pays en voie de développement ou dans un pays dit riche notre expérience quotidienne, donc notre vérité, ne sera pas la même ! Quant à la vérité imposée par une autorité quelle qu’elle soit, n’est pas forcément une vérité absolue ! La vérité de l’âme, est la seule vérité égale pour tous les êtres. Pourquoi ? Parce que tous, nous sommes issus du même « moule » énergétique. Tous nous sommes constitués de la même fibre lumineuse d’Amour, de la même Source divine. Quelles que soient nos appartenances religieuses ou croyances, tous nous recherchons les mêmes buts dans la vie : Le bonheur, l’amour, la sécurité, la paix de l’âme ! Tous nous aspirons à retrouver un état d’union, même si beaucoup ne savent pas d’union avec qui ni avec quoi ! Le plus souvent cette recherche se fait à travers une relation amoureuse ou du moins espère être assouvie dans la relation amoureuse. Hors, nous le savons tous fort bien, ça n’est pas souvent le cas ! Alors où se trouve la Vérité ? Elle se trouve là où se trouve le trésor caché, dans le silence du coeur ! Oui, la vérité ne se trouve QUE dans le silence du coeur ! Alors qu’est-ce que ça signifie que de dire la vérité ? Dire la vérité par rapport à quoi, à qui ? Que faisons-nous lorsque nous « disons la vérité » ? Sommes-nous en train de dire la vérité de ce que nous percevons, de ce que nous croyons, de ce que nous pensons, de ce que l’autre attend d’entendre ou de ce qui EST à l’intérieur de nous, dans le silence de notre coeur ? Disons-nous la vérité qui plaît et qui fera que nous serons aimés ou disons-nous la vérité que nous ressentons réellement ? Dirons-nous une vérité partielle qui nous arrange pour nous tirer d’une situation délicate ou dirons-nous une vérité qui ne sera pas forcément à notre avantage, parce qu’elle risque de déplaire à l’autre et nous faire « perdre » quelque chose, mais sera pourtant la vérité avec laquelle nous vibrons au fond de notre coeur ? Et lorsque nous demandons à un enfant de dire la vérité, qu’attendons-nous exactement de lui ? Sa vision n’est pas identique à celle de l’adulte et nous le savons bien pour avoir été enfant…
Complexe est la question de la vérité et pourtant simple pourrait être le rapport entre les êtres si chacun essayait de comprendre le point de vue de l’autre et le respectait ! La vérité ne serait pas aussi controversée et tout irait beaucoup mieux dans le coeur des hommes et dans le monde ! Combien de fois n’entendons-nous pas deux histoires différentes pour une même situation vécue par deux personnes ? Combien de fois pouvons-nous nous demander si les partenaires d’un couple vivent vraiment ensemble les mêmes expériences, lorsqu’ils parlent de quelque chose d’intime ? Pourtant chacun dit la vérité en fonction de son expérience émotionnelle, psycholoqique et/ou spirituelle !
Et vous quel regard posez-vous sur la vérité ? Qu’attendez-vous de quelqu’un lorsque vous lui demandez de dire la vérité ?
Au-delà de tout jugement, comment vous engagez-vous face à la vérité ? Vivez-vous le plus souvent en état de vérité intérieure ou vivez-vous en état de vérité qui vous arrange ?

Podcast et intermède musical: La vérité
Cd disponible sur Amazon

Haut de page

Le silence profond

Au-delà de tout bruit, de toute agitation, de toute manifestation, de tout stress est le silence profond. C’est lui qui nous permet d’entendre ! Lorsque je m’éveille au son mélodieux des premiers chants d’oiseaux, je prends le temps de les écouter célébrer le jour naissant, invitation à en faire de même… Puis j’écoute le silence au-delà de cette mélodie… et chaque matin je m’émerveille du silence profond qui règne, silence dans lequel nous baignons et que pourtant nous oublions d’écouter, distraits par l’apparent bruit ! Ces instants sont indispensables à mon âme ! Je ne peux concevoir me lever à peine les yeux ouverts sans prendre le temps de savourer ces premières manifestations matinales.
Le silence profond est ce qui nous permet de vivre, de nous ressourcer, de nous régénérer. Il est omnipotent, omniprésent, nous en sommes constitués et pourtant nous l’habitons, il nous contient ! Comment ne pas entrer consciemment dans ce mystère qui nous constitue ? Comment passer une vie sans apprendre à écouter ni s’arrêter chaque jour à se nourrir de tant de richesse ? De simplicité… d’indispensable ?
Le silence profond me nourrit dans la pratique de la méditation certes, mais également lorsque je marche en forêt, lorsque je m’arrête à écouter les arbres, adossée ou enlacée contre un tronc, me laissant pénétrer à l’intérieur de l’immensité de silence qui le constitue, me laissant absorber par la profondeur de lumière qui circule en lui. Ces instants sont bénis, ils m’invitent à prendre conscience que, tout comme lui, je possède ces même qualités à l’intérieur de moi… je peux les sentir, les vibrer, les accueillir et me laisser transporter dans la quiétude et la beauté de cette immensité, de cet océan de silence profond ! Combien il est bon de se sentir nourri, rempli de cette force tranquille, de cette stabilité, de cette clarté rayonnante ! Le silence profond est la plus grande portion de nourriture que j’absorbe chaque jour ! De par mon expérience, je ne peux que souhaiter à toute personne, de se donner les moyens de se nourrir et de vivre l’expérience quotidienne du repas de silence profond ! Ce repas peut se prendre n’importe où, dans un restaurant, au bureau, à l’aéroport, dans un train bondé, au volant de sa voiture, en faisant les courses ou préparant le repas, bref dans toute activité quotidienne contraignante ou … dans le calme le plus absolu… en forêt, au bord de l’eau, en méditation. Peu importe le cadre, le silence est perceptible partout si nous allons au-delà du bruit environnant et n’écoutons plus que lui ! La conscience va là où nous portons notre attention… à chacun de choisir ce qu’il écoute… le chaos ou la tranquillité ?
Le silence profond permet et invite à déposer toute tension, toute raideur, toute crispation, toute agitation mentale, tout tracas, stress ou embarras. Il est si vaste qu’il les absorbe instantanément et rempli de quiétude au fur et à mesure tout ce que se vide ! Ne vous contentez pas de croire ce que vous lisez, faites-en l’expérience par vous-même !

Podcast et intermède musical: Le silence profond

Haut de page