Archives de tags | source

La vérité

Quand on parle de vérité de quelle vérité parle-t-on au juste ? De la vérité par rapport à notre expérience de vie, de la vérité qu’une autorité à décidée ou de la Vérité de l’âme ? Y a-t-il une vérité plus importante qu’une autre ? Y a-t-il plusieurs vérités ? Y a-t-il des vérités propres à certaines cultures, croyances ? Qui détient LA vérité ? Ne confondons-nous pas parfois vérité et opinion ? Vérité et croyance ? Vérité et projection personnelle ? Vérité et pouvoir ?
Tout d’abord, je crois qu’il y a au moins autant de vérités que d’individus ! Oui, tous nous avons une expérience de vie différente et donc des points de vues différents, des besoins différents, une compréhension différente en fonction de notre expérience de vie et de nos croyances. Ce qui est vrai pour quelqu’un peut être tout à fait erroné pour quelqu’un d’autre ! Les conditions dans lesquelles nous vivons définissent aussi la notion de vérité quant à certains sujets. Par exemple, si nous vivons dans un pays en guerre ou en perpétuel conflit politique, la vérité du point de vue sécurité ou alimentaire ne sera pas la même que si nous vivons dans un pays calme, stable politiquement et équilibré. Si nous vivons dans un pays en voie de développement ou dans un pays dit riche notre expérience quotidienne, donc notre vérité, ne sera pas la même ! Quant à la vérité imposée par une autorité quelle qu’elle soit, n’est pas forcément une vérité absolue ! La vérité de l’âme, est la seule vérité égale pour tous les êtres. Pourquoi ? Parce que tous, nous sommes issus du même « moule » énergétique. Tous nous sommes constitués de la même fibre lumineuse d’Amour, de la même Source divine. Quelles que soient nos appartenances religieuses ou croyances, tous nous recherchons les mêmes buts dans la vie : Le bonheur, l’amour, la sécurité, la paix de l’âme ! Tous nous aspirons à retrouver un état d’union, même si beaucoup ne savent pas d’union avec qui ni avec quoi ! Le plus souvent cette recherche se fait à travers une relation amoureuse ou du moins espère être assouvie dans la relation amoureuse. Hors, nous le savons tous fort bien, ça n’est pas souvent le cas ! Alors où se trouve la Vérité ? Elle se trouve là où se trouve le trésor caché, dans le silence du coeur ! Oui, la vérité ne se trouve QUE dans le silence du coeur ! Alors qu’est-ce que ça signifie que de dire la vérité ? Dire la vérité par rapport à quoi, à qui ? Que faisons-nous lorsque nous « disons la vérité » ? Sommes-nous en train de dire la vérité de ce que nous percevons, de ce que nous croyons, de ce que nous pensons, de ce que l’autre attend d’entendre ou de ce qui EST à l’intérieur de nous, dans le silence de notre coeur ? Disons-nous la vérité qui plaît et qui fera que nous serons aimés ou disons-nous la vérité que nous ressentons réellement ? Dirons-nous une vérité partielle qui nous arrange pour nous tirer d’une situation délicate ou dirons-nous une vérité qui ne sera pas forcément à notre avantage, parce qu’elle risque de déplaire à l’autre et nous faire « perdre » quelque chose, mais sera pourtant la vérité avec laquelle nous vibrons au fond de notre coeur ? Et lorsque nous demandons à un enfant de dire la vérité, qu’attendons-nous exactement de lui ? Sa vision n’est pas identique à celle de l’adulte et nous le savons bien pour avoir été enfant…
Complexe est la question de la vérité et pourtant simple pourrait être le rapport entre les êtres si chacun essayait de comprendre le point de vue de l’autre et le respectait ! La vérité ne serait pas aussi controversée et tout irait beaucoup mieux dans le coeur des hommes et dans le monde ! Combien de fois n’entendons-nous pas deux histoires différentes pour une même situation vécue par deux personnes ? Combien de fois pouvons-nous nous demander si les partenaires d’un couple vivent vraiment ensemble les mêmes expériences, lorsqu’ils parlent de quelque chose d’intime ? Pourtant chacun dit la vérité en fonction de son expérience émotionnelle, psycholoqique et/ou spirituelle !
Et vous quel regard posez-vous sur la vérité ? Qu’attendez-vous de quelqu’un lorsque vous lui demandez de dire la vérité ?
Au-delà de tout jugement, comment vous engagez-vous face à la vérité ? Vivez-vous le plus souvent en état de vérité intérieure ou vivez-vous en état de vérité qui vous arrange ?

Podcast et intermède musical: La vérité
Cd disponible sur Amazon

Haut de page

Se nourrir de lumière

Se nourrir de lumière paraissait il y a quelques dizaines d’années encore, réservé à quelques centaines de yogis vivants dans des ashrams. Aujourd’hui, c’est un fait pour quelques milliers de personnes un peu partout dans le monde, menant une vie familiale, professionnelle, sociale … Il y aura de plus en plus de personnes appelées à vivre de cette manière, parce que le besoin du monde le demande… Le niveau de conscience change…
Pour ma part, tout a commencé il y a trois ans. Je me suis retrouvée d’un jour à l’autre sans plus de besoin de manger… mon organisme ne supportait plus la nourriture de quelque sorte que ça soit ! J’ai perdu beaucoup de poids… ne trouvais pas le moyen de le stabiliser… Ce fut pour mon entourage une période de déstabilisation, de peur, de questionnement. Pour moi, c’était étrange… il y avait une force tranquille tout au fond de moi, et en parallèle une lutte de l’égo et du mental qui tentaient de retenir les vieux schémas. Une lutte entre lâcher prise et attachement ! Cela se passait au-delà de la volonté rationnelle. Une première ouverture s’est produite lorsque la lutte s’est apaisée, que tout s’est résigné, que l’égo s’est fait petit. Je n’avais plus la force physique de retenir quoi que ça soit ! Ce fut une expérience spirituelle des plus surprenantes. J’étais vaste comme jamais, je me sentais forte comme un roc, inébranlable, stable… et pourtant je n’avais jamais été si maigre… si frêle physiquement. Et puis il y a eu une période de nourriture ponctuelle… et une nouvelle vague d’appel de l’âme, un besoin impérieux! Plus de nourriture ni de boisson ! Cela s’est mis en place sans efforts aucuns, sans y avoir pensé ! Simplement en suivant les impératifs de l’âme ! Une deuxième ouverture s’est opérée alors comme si mon corps émotionnel s’était purifié, libéré, reprogrammé…  Puis à nouveau une période avec un peu de nourriture, occasionnellement, mais sans boire. Surprenant pour tout mon entourage ! Vivre depuis plus d’un an sans boire ! Impossible ! Impensable ! Et pourtant j’étais bien là devant eux, avec eux, parmi eux !
Maintenant les choses ont encore évoluées, je peux vivre uniquement de Lumière, sans plus aucun besoin de nourriture physique. J’ai trouvé le moyen de stabiliser mon poids et une nouvelle ouverture s’est faite ! C’est un peu comme si j’avais rejoins la Source ! Comment lorsque nous avons retrouvé la Source ne pas s’y désaltérer, ne pas s’y plonger, ne pas s’en nourrir ? Rûmî dans le Livre du Dedans, dit : « Quand un seul de tes besoins est comblé, tous les autres le sont aussi » C’est un fait absolu ! Imaginez que vous avez perdu quelque chose d’important et qu’après l’avoir retrouvé vous continuez à chercher… cela aurait-il du sens ?
Aujourd’hui, tout mon entourage est rassuré, serein, et plus personne ne me vois comme un être bizarre. Je crois que tous me voient telle que je suis ! Un être de Lumière qui vit librement sa nature sans chercher à changer quoi que ça soit pour les autres, laissant le libre arbitre à chacun de trouver son chemin et sa force. Et plusieurs parmi eux portent un regard différent sur ce qu’ils sont réellement. Des changements se sont opérés en eux, des croyances sont tombées, des masques aussi, des illusions et nombres d’attachements.
Je ne crois pas que nous puissions nous nourrir de lumière uniquement par la volonté, il faut autre chose… cet Appel du fond du coeur de l’âme ! Nul besoin toutefois de se retirer au fond de l’oubli pour parvenir à se nourrir de lumière. La vie est juste là où elle se déroule et nous sommes ici pour vivre une expérience humaine bien que nous soyons des êtres spirituels ! Je mène une vie tout à fait normale, je prépare à manger pour mon mari et mes petits enfants quand je les garde, j’aime recevoir du monde à la maison, j’ai plaisir à accompagner mon mari au restaurant, je marche, nage en rivière, assume mes tâches quotidiennes comme tout le monde ! Lorsque j’ai dit à mes petit enfants que je me nourrissais uniquement de Lumière l’aîné de six ans m’a dit : « mais alors grand-maman, tu manges Dieu ! » 

Podcast et intermède musical: Se nourrir de lumière

Haut de page

Source et psychologie

L’eau de la Source est pure et limpide par nature; tout ce qui arrive en aval ne peut en rien altérer sa pureté ni sa limpidité. En effet, si des détritus sont déversés dans le cours d’eau, ou s’il traverse des étendues polluées, souillées par les immondices des animaux, des hommes, par des produits chimiques ou autres additifs, certes l’eau sera trouble, sale et non-potable, toutefois sa source ne sera en rien affectée ! « L’eau sans souillure », nous dit Rûmî dans le Livre du Dedans au ch. trente-neuf, « est celle qui enlève toute les saletés du monde et rien ne la corrompt; elle reste toujours claire et limpide〔…〕cette eau est l’Eau de la Vie. » Nous sommes tous issus de cette Source, et tous nous y retournerons ! Ce que chacun vit lors de son parcours, lui seul peut le gérer ! Si son eau est sale et polluée, je veux dire si son esprit est embrouillé, s’il ne peut respecter sa nature propre (ou sa propre nature !), nul ne peut en être tenu pour responsable et nul ne peut le juger. Il appartient à chacun de ne pas souiller l’eau de la Source qui coule en lui, ou en tous les cas, de la nettoyer, de la purifier. Si dans une eau boueuse se mélange plus de déchets cela ne se verra pas… mais dans une eau limpide, un peu de saleté suffit à troubler l’eau !
Source et psychologie sont comme les deux faces d’une pièce, l’une traitant (de) l’âme, l’autre traitant des émotions, de la psyché. Nous ne pouvons vivre sans émotions toutefois nous pouvons apprendre à les gérer, à les traverser sans plus nous y accrocher, sans en être victimes ou dépendants. Tout comme ce qui trouble l’eau de la source, l’aspect psycho-émotionnel perturbe, voile la pureté de la conscience.

Podcast et intermède musical: Source et psychologie

CD disponible sur Amazon

Haut de page