Archives de tags | Vérité

La vérité

Quand on parle de vérité de quelle vérité parle-t-on au juste ? De la vérité par rapport à notre expérience de vie, de la vérité qu’une autorité à décidée ou de la Vérité de l’âme ? Y a-t-il une vérité plus importante qu’une autre ? Y a-t-il plusieurs vérités ? Y a-t-il des vérités propres à certaines cultures, croyances ? Qui détient LA vérité ? Ne confondons-nous pas parfois vérité et opinion ? Vérité et croyance ? Vérité et projection personnelle ? Vérité et pouvoir ?
Tout d’abord, je crois qu’il y a au moins autant de vérités que d’individus ! Oui, tous nous avons une expérience de vie différente et donc des points de vues différents, des besoins différents, une compréhension différente en fonction de notre expérience de vie et de nos croyances. Ce qui est vrai pour quelqu’un peut être tout à fait erroné pour quelqu’un d’autre ! Les conditions dans lesquelles nous vivons définissent aussi la notion de vérité quant à certains sujets. Par exemple, si nous vivons dans un pays en guerre ou en perpétuel conflit politique, la vérité du point de vue sécurité ou alimentaire ne sera pas la même que si nous vivons dans un pays calme, stable politiquement et équilibré. Si nous vivons dans un pays en voie de développement ou dans un pays dit riche notre expérience quotidienne, donc notre vérité, ne sera pas la même ! Quant à la vérité imposée par une autorité quelle qu’elle soit, n’est pas forcément une vérité absolue ! La vérité de l’âme, est la seule vérité égale pour tous les êtres. Pourquoi ? Parce que tous, nous sommes issus du même « moule » énergétique. Tous nous sommes constitués de la même fibre lumineuse d’Amour, de la même Source divine. Quelles que soient nos appartenances religieuses ou croyances, tous nous recherchons les mêmes buts dans la vie : Le bonheur, l’amour, la sécurité, la paix de l’âme ! Tous nous aspirons à retrouver un état d’union, même si beaucoup ne savent pas d’union avec qui ni avec quoi ! Le plus souvent cette recherche se fait à travers une relation amoureuse ou du moins espère être assouvie dans la relation amoureuse. Hors, nous le savons tous fort bien, ça n’est pas souvent le cas ! Alors où se trouve la Vérité ? Elle se trouve là où se trouve le trésor caché, dans le silence du coeur ! Oui, la vérité ne se trouve QUE dans le silence du coeur ! Alors qu’est-ce que ça signifie que de dire la vérité ? Dire la vérité par rapport à quoi, à qui ? Que faisons-nous lorsque nous « disons la vérité » ? Sommes-nous en train de dire la vérité de ce que nous percevons, de ce que nous croyons, de ce que nous pensons, de ce que l’autre attend d’entendre ou de ce qui EST à l’intérieur de nous, dans le silence de notre coeur ? Disons-nous la vérité qui plaît et qui fera que nous serons aimés ou disons-nous la vérité que nous ressentons réellement ? Dirons-nous une vérité partielle qui nous arrange pour nous tirer d’une situation délicate ou dirons-nous une vérité qui ne sera pas forcément à notre avantage, parce qu’elle risque de déplaire à l’autre et nous faire « perdre » quelque chose, mais sera pourtant la vérité avec laquelle nous vibrons au fond de notre coeur ? Et lorsque nous demandons à un enfant de dire la vérité, qu’attendons-nous exactement de lui ? Sa vision n’est pas identique à celle de l’adulte et nous le savons bien pour avoir été enfant…
Complexe est la question de la vérité et pourtant simple pourrait être le rapport entre les êtres si chacun essayait de comprendre le point de vue de l’autre et le respectait ! La vérité ne serait pas aussi controversée et tout irait beaucoup mieux dans le coeur des hommes et dans le monde ! Combien de fois n’entendons-nous pas deux histoires différentes pour une même situation vécue par deux personnes ? Combien de fois pouvons-nous nous demander si les partenaires d’un couple vivent vraiment ensemble les mêmes expériences, lorsqu’ils parlent de quelque chose d’intime ? Pourtant chacun dit la vérité en fonction de son expérience émotionnelle, psycholoqique et/ou spirituelle !
Et vous quel regard posez-vous sur la vérité ? Qu’attendez-vous de quelqu’un lorsque vous lui demandez de dire la vérité ?
Au-delà de tout jugement, comment vous engagez-vous face à la vérité ? Vivez-vous le plus souvent en état de vérité intérieure ou vivez-vous en état de vérité qui vous arrange ?

Podcast et intermède musical: La vérité
Cd disponible sur Amazon

Haut de page

Les ténèbres de l’ignorance

Mes marches très matinales me donnent toujours matière à méditer… à écouter… à recevoir… à me nourrir ! Ce sont des temps forts indispensables à mon équilibre, à mon coeur et à mon âme !
Je ne peux m’empêcher de comparer les ténèbres de la forêt, avant les premières lueurs du jour, aux ténèbres de l’ignorance ! Alors que tout est encore enveloppé dans le manteau de la nuit, avant de percevoir les animaux, les détails de la forêt, j’aime ressentir la paix profonde qui règne au-delà du noir ambiant. J’aime marcher sur ces chemins à peine perceptibles, et avancer sans trop perturber la vie qui se déroule au coeur de cet espace encore caché à mes yeux ! Et je me dis, là, au coeur de la nuit, que finalement les ténèbres de l’ignorance sont identiques ou comparables à celles de la forêt ! Au premières lueurs du jour, avec le gazouilli des oiseaux la forêt s’anime, et que dire lorsque les premiers rayons du soleil pénètrent la forêt ? Lorsqu’à l’effleurement de la lumière les ténèbres se retirent silencieusement faisant place à la beauté qui s’éveille, découvrant les myriades de perles de rosée scintillantes, les étirements de brume, le frêle tremblement des feuilles à la caresse de la chaleur naissante ? Tant de richesses mises en valeur par la Grâce de la Lumière !
Oui, je ne peux m’empêcher de comparer les ténèbres de l’ignorance à celles de la forêt… elles impressionnent seulement si la peur prend le dessus, si les « animaux des émotions », se sentant en danger, surgissent bruyamment des profondeurs de l’ignorance. Combien de fois ne sommes-nous pas surpris de nos propres réactions face à quelque chose d’innatendu ? Combien de fois nos émotions ne nous sautent-elles pas à la tête où à celle de notre interlocuteur uniquement parce qu’elles se sentent prises au piège du filet des ténèbres de l’ignorances ? Combien de fois ne sommes-nous pas surpris par la peur, égarés que nous sommes dans les méandres du mental ? Que surviennent les premières prises de conscience ou  « lueurs du jour »,  dissolvant un tant soit peu l’épaisseur des ténèbres, et voilà que déjà quelques « animaux-émotions » peuvent se calmer et que dire lorsque les premiers rayons du « soleil de la sagesse » touchent les filets des ténèbres de l’ignorance et découvrent les splendeurs de la nature intérieure? Toute peur s’évanouit à la vue de la lumière ! La Vérité est venue et l’erreur à disparu (Coran)

Podcast et intermède musical: Les ténèbres de L’ignorance

Haut de page