Instrument de Dieu

Nous avons vécu un fait divers il y a quelque temps de cela dans notre quartier. Une nuit, à trois heures du matin, sont arrivés les pompiers. Fort heureusement il ne s’agissait pas de l’incendie d’une habitation, mais d’un contenair à cartons. Bref! le fait de voir ces hommes, lance à la main, affairés à tenter de neutraliser ce feu, j’eus l’image que nous étions finalement, dans la main de Dieu, telle ces lances! Un instrument servant au maintien du Tout! Quel est le rapport entre les deux? apparemment aucun, pourtant le sens est le même! Les métaphores sont un moyen très ancien pour tenter d’expliquer l’inexplicable. Cela permet à notre mental rationnel de « comprendre ».
L’eau qui jaillit de la lance ne jaillit pas pour la satisfaction du tuyau! Ceci est une évidence pour tout le monde! Ce qui est moins évident pour tout le monde, c’est que nous n’agissons pas pour notre propre satisfaction, mais bien pour servir le Tout! enfin nous devrions pouvoir agir de la sorte et en être conscients! Il est important certes de maintenir le tuyau en bon état, de s’assurer qu’il ne fuit pas, que rien ne l’obstrue, que les joints ne sont pas défectueux, tout comme il est important de prendre soin de notre corps, de le maintenir le plus souple possible, tant physiquement que psychologiquement, émotionnellement et spirituellement, de veiller à ce que rien ne l’obstrue en terme de colère, envie, jalousie, frustration, haine, cupidité, attachement ou toute autre attitude limitante, restrictive ou discriminative. Nous sommes bel et bien au service de quelque chose qui nous échappe et que nous ne pouvons pas imaginer tant Sa grandeur est illimité, hors de la portée de notre intellect!
Ainsi donc un voile peut se soulever…. Est-il bien judicieux d’utiliser un petit tuyau d’arrosage de jardin pour neutraliser un incendie? ou un arrosoir? Quelle idée saugrenue! Ca tombe sous le sens! Evidemment! Alors pourquoi ne pas regarder humblement notre véritable nature? pourquoi faire comme si nous étions toujours un petit enfant sans resources, sans force et sans discernement? Pourquoi tant de retenue lorsqu’il s’agit de Dieu et tant d’arrogance quand il s’agit de l’égo? Jusqu’à quand sera-t-il nécessaire de se tromper soi-même avant d’apprendre les leçons de la Vie? jusqu’à quand ferons-nous comme si nous étions auto-suffisants? Tout comme la lance du pompier n’existe pas par elle-même, et ne fonctionne pas par elle-même, nous ne fonctionnons pas non plus par nous-mêmes et nous ne sommes pas notre propre but, aussi déroutant que cela soit pour notre égo ou notre mental! Nous fonctionnons parce que nous sommes mus par une Force que nous ne maîtrisons pas mais qui nous maîtrise. Imaginez une seconde la force qui est demandée pour essayer de retenir le jet d’une lance à incendie? Et nous avons la croyance que nous pouvons faire contre la Volonté divine, contre le flot d’Amour divin? Quelle ignorance!

Si tu regardes à l’extérieur, tu vois le visage de l’homme, tu vois les créatures étranges de Byzance et de Khorassan.
Dieu a dit: « Retourne-toi! » et se retourner, c’est ceci: regarder à l’intérieur, pour voir autre chose que l’homme. (Rubâi’yât)

Podcast: Instrument de Dieu

Haut de page

Un message pour “Instrument de Dieu