Archives

La pandémie de l’égoïsme

Alors que nous sommes encore en crise sanitaire, que des menaces de crise et de pénuries alimentaires se profilent, personne ne songe à porter son regard vers la plus grande pandémie de l’histoire : La pandémie de l’égoïsme ! Oui, la pandémie de l’égoïsme !
Y a-t-il plus égoïste sur terre que l’espèce humaine ? Non, désolée, non ! L’homme ne pense que profit personnel, transformation génétique de tout ce qu’il juge imparfait ou insuffisamment productif ! Il ne se soucie pas du respect des lois de la Vie ! Il croit qu’il peut supplanter Dieu ? Quelle arrogance et quel égoïsme ! Comment l’homme peut-il imaginer qu’en transformant génétiquement les aliments, les animaux, les végétaux d’ornement jusqu’à l’homme lui-même il ne créé pas un déséquilibre tel qu’il n’est plus en mesure de le gérer ? Qu’il « créé » lui-même tout ce qu’il faut pour anéantir l’équilibre de vie sur terre ?
Comment l’homme peut-il être assez égoïste pour chercher un responsable à tous les maux qu’il génère lui-même ? Comment peut-il ne pas changer son regard pendant qu’il est encore temps ?  Comment se fait-il qu’il veuille continuer à faire tout ce qu’il veut, comme il veut, quand il veut sans se soucier de l’équilibre du Grand Tout ? Sans se soucier du respect des lois de la Vie ? Jusqu’à quand, jusqu’où l’homme poussera-t-il son égoïsme ?
Il y a pourtant un remède à cette pandémie-là, oui ! Ce remède est l’amour ! L’Amour avec un A majuscule. L’Amour de tout ce qui vit et surtout l’Amour de la Source de la vie ! l’Amour de Dieu, du Souffle Créateur, l’Amour de l’univers… peu importe le nom que chacun lui donne. Il n’y a rien d’autre que Lui ! Le Grand Miséricordieux, le Sage, le Généreux, le Majestueux, Dieu !
Ce remède qui plus est n’a pas de valeur pécuniaire, personne ne peut se faire une fortune avec lui, mais tout le monde peut le générer là où il se trouve, là où il vit, gratuitement, sans nuire à quiconque. Bien plus, ce remède-là génère la Vie et restaure le respect de tout ce qui vit ! Pour parvenir à la production de ce remède. il faut à chacun la volonté de chercher et de trouver tous les obstacles qu’il à créé contre l’amour. Là est le prix à payer, pour chacun, sans exception.
Se libérer de l’égoïsme signifie : se libérer du désir de toute satisfaction personnelle et s’engager à servir le bénéfice du Tout ! Comme nous sommes tous partie indissociable du tout, nous tirerons forcément le bénéfice de cette action d’Amour !
A bon entendeur ….

Podcast et intermède musical: La pandémie de l’égoïsme

Haut de page

Toute difficulté est une opportunité de changement

Toute difficulté est une opportunité de changements. Toute difficulté est une opportunité de changement, oui. Quelle que soit la nature de la difficulté, elle est une invitation au changement. Changement de pensée, de perception de la cause, d’attitude … Le changement ne sera possible que si la difficulté est accueillie, acceptée, regardée et écoutée. Il n’y a pas de fatalité aux difficultés, elles sont indispensables à la croissance de l’individu. A son « grandissement » intérieur, à sa maturité tant intellectuelle, émotionnelle, psychique que spirituelle. Ceci est vrai pour tout le monde ! Personne n’est épargné ! Derrière chaque difficulté se trouve un cadeau, encore faut-il avoir envie de le recevoir !
Bien que la confrontation aux difficultés soit inconfortable, elle reste nécessaire parce que c’est au coeur du « problème » que réside la solution. Le trésor se trouve dans la ruine est-il dit dans le Livre du Dedans, cela traduit tellement bien l’importance de la démarche !
Imaginons que la difficulté du moment soit regardée comme un édifice, qui jusqu’à ce jour, était robuste, stable, apparemment harmonieux et que soudain, cet édifice perde de sa superbe, se fissure, devienne insécure et tombe en ruine … ce qui est l’équivalent de la perte des illusions, des repères, des croyances, des certitudes … de tout ce qui avait été mis en place pour atteindre l’objectif souhaité.
Voilà que la difficulté fait tout voler en éclat, remet en question, déstabilise, agace, énerve, agresse et blesse … c’est alors que le changement peut intervenir. Ou plus exactement c’est à ce moment que l’importance du changement se fait sentir. Il y a fort à parier que si votre maison s’écroulait, vous la reconstruiriez différemment. Vous profiteriez de cette opportunité pour apporter quelques changements, améliorer selon vos besoin ceci ou celà ….
Le raisin mûr ne redevient pas vert est-il aussi dit dans le Livre du Dedans ! On ne revient pas à un état antérieur si une difficulté est confrontée.
Seule, l’inacceptation d’une difficulté peut maintenir un individu prisonnier de lui-même et donc prisonnier de ses propres souffrances, celles auxquelles il s’est identifié.
La vie est mouvement, changement perpétuel et chacun est invité à célébrer ce mouvement tout au long de son chemin, à chaque instant. Rien ne peut et ne devrait rester figé. Ni les croyances, ni les pensées, ni les habitudes … Rien !
Et si la prochaine difficulté rencontrée était célébrée et accueillie, que serait le cadeau découvert ? A quoi ressemblerait le trésor caché dans la ruine ?

Podcast et intermède musical: Toute difficulté est une opportunité de changement

Haut de page

Valeurs morales et intégrité

Valeurs morales et intégrité sont-elles en voie de disparition ou sont-elles déformées et associées uniquement à des dogmes et intégrisme politique ou religieux ?
Ce dont je parle ici, sont les valeurs qui régissent la Vie et la manière dont elles sont appliquées et respectées. Valeurs morales et intégrité ? Je parle des valeurs telles que l’honneur, l’authenticité, le respect, la cohérence, l’engagement, la confiance, la responsabilité …
L’homme en tant que plus jeune création du système dans lequel il évolue se caractérise par son intelligence, la parole et l’action. Tous les autres règnes, animal, végétal et minéral, se caractérisent par la sagesse, l’adaptation à leur environnement et la préservation de la vie et de l’équilibre de l’ensemble.
L’homme croit et pense que par son intelligence il peut tout et détient un pouvoir sur l’ensemble. Il oublie d’où il vient ! Il oublie qu’il possède en lui tout ce qui appartient aux autres règnes, tout ce qui le relie aux valeurs de la Vie. Il s’est distancié de tout cela par ignorance et par orgueil ! Il en oublie l’importance ! Il attend de son environnement qu’il assume pour lui, il attend que les autres humains changent les lois, les valeurs, au nom de sa liberté ! Si l’homme utilisait son intelligence au service de l’harmonie du Tout, assurément, il agirait bien différemment !
Quand les valeurs de référence sont uniquement basées sur l’argent, le pouvoir et l’égoïsme, l’intégrité et le respect des lois divines deviennent extrêmement fragiles et difficiles. Alors je m’interroge sur les raisons qui poussent tant et tant d’individus à se corrompre pour si peu au détriment  de la Sagesse et de la Grandeur divine. Jusqu’où l’homme aura-t-il besoin d’aller avant de se rendre compte qu’il court à sa perte ? Ira-t-il vraiment jusqu’à vendre son âme pour un pouvoir bien illusoire ?
Et si chaque individu se posait la question pour lui-même à savoir : « Quelles sont les valeurs que je veux servir et suis-je prêt à rester intègre pour y parvenir ? Qu’est-ce que cela changerait dans mon quotidien et à long terme ? »
Je suis convaincue que tous les changements commencent à l’intérieur de chacun sans faire de bruit et se manifestent à terme naturellement, conformément aux lois divines si ce sont elles qui sont choisies.

Podcast et intermède musical: Valeurs morales et intégrité

Haut de page

Si la vie nous était racontée

Si la vie nous était racontée saurions-nous entendre le murmure de sa mélodie ? Saurions-nous savourer la beauté de sa manifestation ? Saurions-nous ouvrir notre coeur à sa grandeur d’amour ? Saurions-nous tout simplement l’accueillir et la recevoir ?
Si la vie nous était racontée, pourrions-nous, ne serait-ce que l’espace d’un instant, nous réjouir des splendeurs qu’elle nous offre ? Saurions-nous nous émerveiller tels des enfants écoutant le récit des anciens ? Serions-nous assez humbles pour reconnaître que nous sommes tous égaux devant elle ? Qu’elle est de même valeur pour tous, riches ou pauvres ?
Et si durant cette période de crise sanitaire, nous nous mettions à raconter la Vie, à raconter ses véritables valeurs, ses merveilles à travers les épreuves qu’elle nous fait traverser, ne serions-nous pas plus tranquilles dans nos coeurs ? Ne nous trouverions-nous pas grandis par sa force au-delà des peurs ? Ne serait-ce pas une opportunité d’accéder aux changements auxquels elle nous invite ? Et si nous la racontions comme nous la ressentons au fond de nos coeurs quelle histoire deviendrait-elle ? Et finalement, si nous la racontions, nous, à nos proches, à nos amis, à nos voisins…. qui sait, peut-être serions-nous surpris d’entendre la douceur sortir de nos lèvres et de voir jaillir l’Amour de nos coeurs ?

Podcast et intermède musical: Si la vie nous était racontée

Haut de page

Et si l’heure du renoncement avait sonné

Et si l’heure du renoncement avait sonné seriez-vous prêt ?
Prêt à renoncer à vos habitudes « d’avant », à vos attachements, à vos croyances, au consumérisme ? Prêt à renoncer aux revendications quelles qu’elles soient et à vous mettre en harmonie avec les lois de la Vie, à assumer la responsabilité et les conséquences de vos choix ? Prêt à changer votre mode de vie et renoncer aux aliments transformés, à ceux qui ressemblent à… mais qui ne sont pas ? Prêt à respecter la Vie sous toutes ses formes et utiliser raisonnablement les richesses que la nature nous offre ?
Et si l’heure du renoncement avait sonné, il serait bon de garder la foi en la Vie, la bienveillance les uns pour les autres, le respect mutuel, la beauté du partage de l’essentiel au lieu de la générosité du surplus, les valeurs humaines au lieu des valeurs matérielles et le pouvoir de l’Amour au lieu du pouvoir de l’argent…. parce que l’Amour nourrit et qu’Il ne peut être acheté !
Je crois qu’il y a matière à réflexion, à méditation et à transformation. Quels engagements pourraient être pris individuellement, pour qu’un nouvel équilibre voit le jour ? Pour qu’enfin les peuples comprennent que nous sommes tous UN et inséparables, que nous appartenons tous à la même Source et que nous devons agir, tous, là où nous sommes !

Podcast et intermède musical: Et si l’heure du renoncement avait sonné

Haut de page