Archives

Et si l’heure du renoncement avait sonné

Et si l’heure du renoncement avait sonné seriez-vous prêt ?
Prêt à renoncer à vos habitudes “d’avant”, à vos attachements, à vos croyances, au consumérisme ? Prêt à renoncer aux revendications quelles qu’elles soient et à vous mettre en harmonie avec les lois de la Vie, à assumer la responsabilité et les conséquences de vos choix ? Prêt à changer votre mode de vie et renoncer aux aliments transformés, à ceux qui ressemblent à… mais qui ne sont pas ? Prêt à respecter la Vie sous toutes ses formes et utiliser raisonnablement les richesses que la nature nous offre ?
Et si l’heure du renoncement avait sonné, il serait bon de garder la foi en la Vie, la bienveillance les uns pour les autres, le respect mutuel, la beauté du partage de l’essentiel au lieu de la générosité du surplus, les valeurs humaines au lieu des valeurs matérielles et le pouvoir de l’Amour au lieu du pouvoir de l’argent…. parce que l’Amour nourrit et qu’Il ne peut être acheté !
Je crois qu’il y a matière à réflexion, à méditation et à transformation. Quels engagements pourraient être pris individuellement, pour qu’un nouvel équilibre voit le jour ? Pour qu’enfin les peuples comprennent que nous sommes tous UN et inséparables, que nous appartenons tous à la même Source et que nous devons agir, tous, là où nous sommes !

Podcast et intermède musical: Et si l’heure du renoncement avait sonné

Haut de page

La patience vaut mieux

La patience vaut mieux, si vous saviez … cela est toujours d’actualité, quelles que soient l’époque, la situation ou les difficultés rencontrées. La situation sanitaire que nous vivons aujourd’hui en est un très bel exemple !
L’homme croit qu’il domine tout, qu’il commande tout, qu’il peut tout gérer… Or tout nous montre que c’est une grande illusion qui est entretenue !
La patience vaut mieux en toute circonstance, oui. Elle ne cesse de nous enseigner que c’est bien la Vie qui anime la matière, qui gouverne ! Je m’explique : La matière est mue par la Vie, mais ne créée pas la Vie. Lorsque la matière se retire, disparaît, meurt ou se décompose…. la Vie Elle, continue et pourtant n’est plus visible, plus manifeste. La Vie n’a ni commencement, ni fin… alors que la matière a un début et une fin…. la matière peut être conçue par l’intelligence, la Vie non !
L’intelligence humaine et encore plus l’intelligence artificielle, nous le démontre chaque jour en créant en quelques instants, des milliards de formes : … argents, masques de protections, vaccins, tests de toutes sortes, impression 3D, innovations gouvernementales, etc… mais n’a aucun impact sur la Vie ! Pourtant c’est à partir d’un fragment infime, d’un atome de souffle que toutes cette matière prend forme. L’homme va-t-il réfléchir ?…. je crois qu’il y a, si je peux me permettre l’expression,  matière à réflexion !
La Vie n’appartient à aucune forme, alors que toute forme est mue par la Vie.
La patience vaut mieux que l’agitation en toute circonstance parce qu’elle permet de lâcher prise aux croyances erronées, aux illusions. Elle resitue la Vie à Sa juste place pour peu que nous L’observions et La respections (La Vie).
La patience nous rappelle que nous ne sommes rien sans la Vie et que nous n’avons aucun pouvoir hors Elle ! ELLE (la Vie) détient tous les pouvoirs sur les créatures et les créations.  C’est ce que les textes sacrés nous disent depuis le Début. Pourtant l’homme est toujours plus intelligent, toujours plus inventif, plus créatif, plus puissant croit-il mais n’a toujours aucuns pouvoirs sur LA VIE !
La patience vaut mieux oui, en toute circonstance, quand bien même nous sommes pressés !

Podcast et intermède musical: La patience vaut mieux

Haut de page

Consulte ton propre coeur

Combien de fois l’homme ne se pose-t-il pas la question de savoir : “et maintenant, que faire ?  Comment savoir si je suis sur la bonne voie ? Comment dois-je obéir à Dieu ? A quoi dois-je obéir ?” Ces questions sont légitimes et saines, la réponse est simple et claire :  Consulte ton propre coeur ! En soumettant les questionnements au bon endroit, les réponses seront justes et sûres ! Consulte ton propre coeur signifie : adresse-toi à ton médecin intérieur, Lui qui sait tout de toi, Lui qui t’indique ce qui correspond à ta véritable nature.
Bien trop souvent l’homme méconnait sa nature profonde et la confond avec ses souhaits, ses désirs, ses croyances, ses acquis, son imagination, ses limites …. Hors, s’il fait silence, s’il prend le temps d’interroger son propre coeur, il découvre des richesses innombrables et des ressources infinies qui lui répondent et le guident, En s’adressant à son coeur, l’homme saura avec certitude ce qui est juste pour lui. Il saura ce qui le maintient en situation de stress et d’insécurité ou ce qui lui procure tranquillité et assurance. Il saura où réside la paix de son coeur, et pourra dès lors opérer des choix justes et sûrs pour son épanouissement. Il pourra aussi plus facilement accepter les changements nécessaires pour parvenir à la réalisation de sa nature profonde, sa Nature Divine.
Consulter son propre coeur revient à chercher un chemin de proximité avec Dieu, un moyen de se soumettre à ce qu’Il a décrété pour nous !

Podcast et intermède musical: Consulte ton propre coeur

Haut de page

Quand la porte du coeur s’ouvrira

Quand la porte du coeur s’ouvrira-t-elle ? Quel chemin suivre pour y accéder ? Nous pouvons nous poser ce genre de question, mais nul ne peut y répondre si ce n’est nous-même, au plus profond de nous. Ce qui est clair, c’est que le chemin est parfois très long, et qu’il est juché d’obstacles, d’épreuves, de tentations à rebrousser chemin, de souffrances physiques et/ou émotionnelles, de désespoir pour certains. Il nous demande du courage pour avancer malgré toutes les difficultés rencontrées, de la persévérance, et beaucoup d’humilité. Il y a trois choses dont nous sommes responsables nous dit le Coran : l’écoute, la vision et la parole. Nous avons très certainement tous besoin sur ce chemin, d’adapter notre écoute vis-à-vis des autres certes, mais aussi et surtout notre écoute intérieure; d’adapter notre vision de la vie, des autres, des priorités, des choix que nous pratiquons et également, nous avons besoin d’adapter notre dialogue, de mesurer la portée des paroles que nous proférons et laisser peu à peu notre discours se transformer au fil de l’avancée sur le chemin. C’est à ce prix que nous nous approchons de la Porte du Coeur. Nous devons avoir le coeur le plus pur possible lorsque nous arrivons devant cette Porte, une conscience claire de nos intentions et une certitude intérieure que c’est bien la nécessité de la proximité de Dieu qui nous a attirés jusqu’ici !
Quand la porte du coeur s’ouvrira, avant d’y entrer, nous n’aurons d’autre choix que de laisser derrière nous toute forme d’attachement, toute colère, toute tristesse, toute rancune, toute croyance et certitude. Nous ne pourrons y entrer avant d’être disposé à suivre la Voie du Très-Haut. Nous ne pourrons y entrer que dépourvus d’arrogance et de calcul. Quand la porte du coeur s’ouvrira, sera venu le temps de dire : “OUI ” à Tout ce que le Très-Haut a décrété pour nous, quand bien même nous n’en comprendrions pas encore le sens. Dire OUI, c’est accepter d’accomplir ce que nous croyions que nous ne pourrions jamais faire ! Là aussi, nous aurons à faire preuve de courage et surtout de confiance ! Alors et alors seulement, il nous deviendra possible de franchir la Porte.
Quand la Porte du Coeur s’ouvrira, un Univers s’ouvrira et l’Amour et la Beauté guiderons nos pas.
Même si longue vous paraît la route, il vaut la peine d’être persévérant et confiant que vous pouvez y arriver ! Bonne et Belle Marche à vous tous !

Podcast et intermède musical: Quand la porte du coeur s’ouvrira

Haut de page

Aujourd’hui est un bon jour

Aujourd’hui est un bon jour pour célébrer la Vie, pour honorer la Beauté divine, la Joie et l’Amour divins. Aujourd’hui, comme chaque jour qui nous est confié, nous avons la responsabilité de célébrer la Vie ! Je vous invite à méditer sur le sens de ces mots : “Aujourd’hui est un bon jour” jusqu’à ce que vous puissiez le sentir au plus profond de vous.
Quelles que soient les conditions dans lesquelles nous vivons, les épreuves que nous avons à surmonter, quel que soit le milieu dans lequel nous évoluons, nous sommes tous concernés, et nous sommes tous, sans exception, dans ce monde pour célébrer la VIE !
Les joies – les peines, la chance – la malchance, la santé – la maladie, la richesse – la pauvreté… tout est éphémère dans ce monde et passera ! Tout cela passera d’autant plus facilement si nous prenons la peine de célébrer, même et surtout, dans les moments les plus difficiles, la Beauté de la VIE !
Imaginons qu’à la prochaine difficulté ou à la prochaine contrariété rencontrée, nous nous disions : “Aujourd’hui est un bon jour“, plutôt que de nous emporter, assurément tout prendrait une autre tournure ! Nous pourrions alors sentir combien belle est la Vie qui s’écoule, au-delà de cette contrariété ou difficulté. Nous pourrions célébrer la Force d’Amour qui s’écoule en nous, à cet instant précis, et petit à petit, nous laisser remplir par elle. Ce qui était, quelques instants avant, la cause de notre irritation devient soudain, la raison de notre enchantement et de notre gratitude envers la Vie ! Quelle Grâce divine ! Oui, aujourd’hui est un bon jour, parce que nous avons la chance de pouvoir encore célébrer les richesses et les grâces divines de la Vie !
N’oublions pas, à aucun moment, que la célébration de la Vie compte plus que de s’accrocher à ce qui ne va pas comme nous le souhaiterions ! Aujourd’hui est un bon jour parce que nous sommes là pour le vivre !

Podcast et intermède musical: Aujourd’hui est un bon jour

Haut de page