Potentiel

“J’étais un trésor caché et j’ai tenu à être connu” nous disent les textes saints. C’est un thème que j’ai déjà abordé plusieurs fois et qui pourrait, à lui seul, occuper les méditations et expérimentations de toute une vie ! Il est dit aussi: “C’est dans les fondations de la maison du chercheur de Vérité que se trouve le trésor.” Beaucoup d’encre a coulé pour aborder et enseigner le sens spirituel de ces mots et beaucoup certainement, coulera encore, pour assouvir le coeur des chercheurs ! Permettez-moi, ici, de partager mes réflexions et ma compréhension, à ce jour, de cela.
La maison du chercheur est le corps physique, ses fondations sont contenues dans la profondeur du coeur et le trésor est la Source divine. La Source de toutes les perfections, de toutes les qualités divines. Ces qualités sont fondées sur l’harmonie parfaite des cinq éléments : Espace, Air, Feu, Eau et Terre. Ceux-ci sont, dans leur Essence, la Source divine. Tout ce qui se trouve dans le monde de matière, l’espace, est composé de ces éléments. Rien ne vit sans la présence d’un seul d’entre eux. “Il n’y a pas d’autres dieux que Dieu. Hors Lui rien ne vit, c’est de Lui que nous procédons, et c’est à Lui que nous retournerons.” (Coran) La Source contient TOUT. Elle est Une, Rien ne peut y être ajouté ni retranché. C’est là toute la puissance du potentiel infini qui nous habite !
Potentiel infini, illimité, tel est le trésor qui sommeille en nous tous et qui n’attend que d’être utilisé ! A quoi bon posséder un trésor si nous n’en profitons pas, si nous ne nous en nourrissons pas ? Si nous n’en faisons pas bénéficier les autres ? L’énergie qui ne circule pas stagne et perd force et mobilité, se fige, restreint, limite !  Plus le potentiel est utilisé, découvert, plus les manifestations de confiance et de foi se font nombreuses. Plus la créativité se manifeste et plus l’amour transparaît dans chacun de nos actes. Il nous devient alors aisé d’imaginer se lancer dans une aventure, une activité, une action insolite, pas même envisageable jusque là, pour notre esprit.
Plus nous utilisons ce potentiel, plus nous nous découvrons, dévoilons, retirons les pans d’ombre de l’ignorance et plus la Sagesse se manifeste clairement. Nous devenons ainsi conscients de ce qui nous habite et laissons les autres découvrir les richesses du trésor. A l’instar du gland qui possède l’essence de la puissance du chêne en devenir, l’homme peut percevoir cette immensité se développer en lui-même, la sentir, la vivre, en faire l’expérience… Son quotidien devient alors une célébration, une bénédiction, source de gratitude et de félicité.

“Combien de temps gémiras-tu à propos de chaque néant ?
Reviens enfin à l’origine de ta propre origine.
Tu es un rubis enclos dans la pierre dure,
Jusqu’à quand nous induiras-tu en erreur ?”
(Extrait des Odes Mystiques de Rûmî)

Jusqu’à quand oui, jusqu’à quand l’homme reculera-t-il l’échéance de la Rencontre ? Jusqu’à quand fera-t-il comme s’il était pauvre et démuni ? Jusqu’à quand fera-t-il comme s’il était dépourvu de potentiel et seul ? Il appartient à chacun de faire preuve de courage et de confiance et oser transcender les peurs de l’égo pour partir à la rencontre du trésor enfoui et ne pas craindre de l’utiliser pour lui-même d’abord, afin que tout son entourage, proche ou lointain, en bénéficie également. Nous sommes tous unis et nourris par la même Source ne l’oublions pas !
Potentiel physique, potentiel intellectuel, mental, émotionnel et spirituel. Dans chaque sphère qui nous constitue se trouve le trésor du potentiel, du “non encore manifesté”, du “tout à devenir”. Toutes les parcelles de nous, toutes les facettes sont riches du potentiel infini de la Source.

Podcast: Potentiel

Haut de page