Etre présent pleinement

Qu’est-ce que ça veut dire au juste « être présent pleinement »? C’est être là, ici et maintenant, dans ce que je suis en train de faire et de m’y adonner pleinement. Mon esprit devrait alors pouvoir être libre de tout autre pensée. Quoi que je fasse, dans la quête du divin, il importe de pouvoir adopter cette attitude. Si tu veux réussir sur ce chemin, tu devras passer par cet apprentissage. Sinon tu resteras dans l’illusion d’une progression, l’illusion d’une libération et de plus d’humilité, l’ignorance !

Il n’est pas possible d’avancer en s’appuyant sur l’illusion ! Tant que ton mental n’est pas libéré de « l’errance de tes pensées » tu resteras prisonnier d’une instabilité mentale et donc de la souffrance. Souffrance  des maladies du coeur : orgueil, jalousie, envie, convoitise, colère, impatience, irritabilité, frustration, attente, jugement, projection, ….. ou de la souffrance physique : maux de tête, de dos, névralgies, eczéma, constipation ou diarrhée….., bref, tant que tu n’es pas pleinement dans ce que tu fais quand tu le fais, c’est comme si tu avais passé à côté et donc RIEN fait ! Terrible constat ! Alors comment s’y prendre pour parvenir à cette présence ici et maintenant? C’est simple, (je n’ai pas dit facile!) il faudra : Premièrement, t’installer dans la présence du souffle tel qu’il est en ce moment, observer, ressentir. Deuxièmement, faire des choix ! Accepter de pouvoir accomplir et être à une seule tâche ! Par exemple, tu es invité à partager une fête d’anniversaire avec des amis, et tu pourrais aussi participer à un enseignement à ce même moment ailleurs. Les deux options te tiennent à coeur, toutefois il t’es impossible de participer aux deux ! Déchirement intérieur, tu ne veux pas décevoir les amis et par ailleurs tu ne voudrais pas manquer une occasion de grandir. Tu devras sacrifier l’une des possibilités et l’oublier. Tu devras t’investir pleinement et assumer ton choix, quel qu’il soit. Là où tu seras (lieu de ton choix) il sera important de  ne pas laisser ton mental te rappeler ou te demander : « je me demande comment c’est là-bas, ce qu’ils font… » Dès que cette idée te traverse l’esprit, l’errance reprend le dessus et c’est le moment de te ressaisir.

  1. Revenir à ta respiration, l’observer et ressentir ce qui est, sans rien y changer.
  2. Regarder attentivement l’environnement dans lequel tu te trouves et t’en réjouir.
  3. Rassembler tes pensées à ce qui se passe ici et maintenant !
  4. Louer Dieu et c’est TOUT !

La quête du divin ne se fait pas uniquement dans des lieux privilégiés adonnés à des tâches spéciales. C’est certes cela d’abord, mais ta pratique et ta réussite passent par l’application dans ton quotidien, avec les actes que tu poses des milliers de fois. Par exemple quand tu prends ton petit déjeûner, quand tu prépares le repas, que tu t’occupes des tâches ménagères, que tu es avec tes enfants ou au bureau, ou quand tu fais les courses, dans le métro ou le bus, toute situation banale et appartenant à ton quotidien est bonne pour la pratique de la quête du divin. Ta seule volonté devrait tendre vers l’UNION divine. « Bien que tu ne parviennes pas à Son Essence, le souvenir du Dieu Tout Puissant te marque d’une forte empreinte et te cause de grands profits. (Le Livre du Dedans)

Si tu pouvais voir et ressentir en ton coeur que quoi que tu fasses dans cette quête, il y a la Présence et la Beauté de Dieu, alors il te serait plus facile d’être présent pleinement. Si tu veux parcourir ce chemin, tu devras accepter que toute voie facile ne peut pas t’amener à l’Union. Tu devras fournir des efforts, et savoir que rien n’est jamais acquis une fois pour toutes. C’est un recommencement de chaque instant ! Le bonheur est sur ce chemin sois-en sûr !

Haut de page

Un message pour “Etre présent pleinement

  1. Des efforts parce que c’est difficile. Difficile ne voulant pas dire compliqué…