Le sens de la vie

Quel est le sens de la vie? C’est une question qui m’a été posée bien souvent! Ce que j’en dirai aujourd’hui n’est qu’un fragment de réponse.

Dieu a dit: « J’étais un trésor caché et j’ai tenu à être connu » (Le Livre du Dedans ch. 17). Dieu a mis dans le coeur des hommes une parcelle de Sa Lumière d’Amour afin qu’ils le cherchent et se rappellent de Lui. C’est le premier sens que nous pouvons trouver à la vie. Nous mettre en quête de cet amour divin!

C’est dans la pré-existence que les premières questions se sont posées, que les nécessités du monde se sont manifestées. Dieu a alors créé le monde avec son cortège de contraires pour éprouver les hommes entre eux et en eux-mêmes. On ne connaît quelque chose que par son contraire. Le beau est connu si le laid existe, l’union si la séparation existe, le jour si la nuit existe, la joie si la tristesse existe, l’amour si la haine existe. La dualité est donc le propre de notre vie. Si il n’y avait pas ces deux faces, le monde ne pourrait subsister. C’est un peu comme si nous étions, tous autant que nous sommes, les cellules d’un organisme dont nous n’avons conscience ni de sa forme ni de sa fonction. Et pourtant nous participons activement à son fonctionnement! Comme dans le corps humain. Il y a des cellules appartenant à différents organes ou systèmes et chacune a un rôle bien particulier. Tu crois n’être qu’un petit corps, mais en toi se déploie le macrocosme et tu es le Livre évident par les lettres duquel ce qui est Caché devient manifeste. (Rûmî)

Si nous pouvons entrer dans cette compréhension, il nous devient alors possible d’accepter qu’il y ait un sens caché à la raison de notre vie! Nous pourrions alors comprendre que ce qui anime l’homme est tout au fond de son coeur, l’Amour, et que nous tendons tous à cette ré-Union avec le Divin. L’ignorance de cet état est la cause de la souffrance! Si la cellule que nous sommes à ce corps divin se soumettait sans résistance à la force d’Amour qui la gouverne, alors, nous pourrions peu à peu être libérés des voiles de l’ignorance et nous rapprocher de la Sagesse. La soumission impliquant naturellement le renoncement à la croyance que la cellule peut fonctionner par elle-même et pour elle-même!!!

« Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous? » (Coran XXIII 115)

Podcast: Le sens de la vie

Haut de page