Le Refuge intérieur

Il est bon de pouvoir se relier au Refuge intérieur. Bien des prières le mentionnent et les textes sacrés y font référence. « Mon Dieu, je cherche refuge auprès de Toi, qui entends tout, qui sais tout » (Temps et prières) . Le lieu du Refuge intérieur est dans notre coeur. Cêst le plus sécurisant et le plus paisible que nous puissions trouver en nous. Il est ce Lien au Divin. C’est auprès de Lui que nous cherchons refuge lorsque nous sommes dans la souffrance, l’égarement, la confusion ou la douleur. Lorsque nous sommes relié à Lui, la tranquillité revient, le calme s’installe. Que nos pensées soient dispersées, partent dans tous les sens, soient cahotiques ou dépourvues de sens, lorsque nous nous relions de la sorte au Refuge nous entrons dans un sanctuaire de paix où le chaos n’a plus de prise. Si notre intention est claire, ferme et sincère alors tout se calme en un instant. Les pensées se rassemblent, s’ordonnent et nous voilà à nouveau « à la maison ».
Que faisons nous dans nos maisons lorsque le désordre règne, que les affaires s’éparpillent? Arrive forcément un moment où nous éprouvons le besoin de ranger, de remettre en ordre tout ce qui ne l’est pas, ou ce qui ne l’est plus! Une fois cette tâche accomplie, tout va mieux! tout respire à nouveau et nous y voyons plus clair! La clarté de l’Esprit est à notre coeur, à notre âme ce que l’ordre est à nos maisons, à nos lieux d’habitation. Tout ce que nous rencontrons à l’extérieur de nous-mêmes, qui nous affecte d’une manière ou d’une autre, certes, nous le retrouvons en nous-mêmes! C’est pourquoi il est si important de pouvoir se relier au Refuge intérieur. Fini de chercher à l’extérieur un coupable, une cause, une excuse. Tout peut s’arranger si nous cessons nos agitations. Fatima, la fille du Prophète (le salut soit sur lui), priait ainsi: « Ô mon Dieu, je prends appui sur Ta miséricorde, ne m’abandonne pas un seul instant à moi-même, restaure mon être tout entier » Si nous pouvions tout comme elle, nous relier, nous en remettre à l’Amour divin, nous ne chercherions plus tout azimut à l’extérieur! Tout le temps que nous passons à chercher à l’extérieur nous empêche d’être à l’intérieur, ne nous permet pas d’expérimenter le sens de l’Etre, du souffle, de l’Esprit. Etre présent, au Refuge intérieur, regarder ce qui se passe, là, en son coeur, permet d’obtenir, alors que chercher éloigne la solution! Nous pourrions aussi avoir ce genre de prière: « Ô mon Dieu, fais-moi voir et reconnaître ma nature profonde et accueillir Ta Lumière d’Amour pour la guérison de mon coeur et le bénéfice de tous »

Haut de page