Soleil levant

Chaque matin où j’assiste au spectacle grandiose du soleil levant mon coeur se nourrit et mon âme sourit. Célébrer ainsi le jour naissant est pure merveille ! Contempler la douceur des rayons de lumière pénétrer la forêt me donne à méditer sur le soleil levant de la Conscience, qui, comme l’astre solaire, de ses rayons, touche les voiles de l’obscurité de l’ignorance et les rend visibles au coeur. Se laisser toucher au plus profond par cette Beauté et la révélation qu’elle porte est nourriture bénie ! Soleil levant… Soleil couchant… voilà un bel exemple de la course de l’âme durant ce séjour terrestre ! Elle « naît  » dans le corps physique qui évolue, décline puis s’en va… Tout comme le soleil, l’âme ne cesse de vivre, de renaître, d’inspirer les êtres qu’elle incarne, puis les quitte… Soleil levant… Soleil couchant… Quel enseignement au quotidien pour ceux qui méditent…
Les rayons émanant de la profondeur du soleil ne laissent personne indifférent! Quand bien même une grande partie des gens n’assiste pas à ce spectacle grandiose, ils y sont sensibles, réceptifs. Tous avons besoin d’eux, besoin de la chaleur qu’ils dispensent, besoin de la lumière qu’ils produisent pour mener notre vie. Que le soleil reste caché par les nuages ou le brouillard plusieurs jours d’affilé et le moral de bon nombre s’en ressent, devient maussade, triste. Que le soleil de la Conscience reste voilé et de la même manière le moral est sapé ! Toutefois il est plus difficile de s’attribuer la responsabilité du maintient des nuages d’obscurité de l’ignorance, que de se porter victime du « mauvais temps » ! Mais tout comme le soleil continue de briller derrière les nuages, le soleil de la conscience continue, lui aussi d’illuminer le royaume de la Grande Félicité qui nous habite… que nous habitons… au plus profond du coeur.
Soleil levant, de la douceur de tes rayons, fais se dissiper les ténèbres de nos coeurs !

Podcast et intermède musical: Soleil levant

Haut de page