La colère de l’égo

La colère de l’égo est un sujet qui déroute beaucoup, qui suscite beaucoup de questions et qui finalement reste assez inaccessible parce que l’égo possède une intelligence bien particulière !
Se mettre en colère est un fait connu de tous, plus ou moins souvent, plus ou moins violemment, pour des motifs qui, le plus souvent, n’ont rien à voir avec la colère proprement dit ! En effet, un mot, une attitude banale suffisent généralement à déclencher les foudres de la colère. Mais d’où vient-elle ? Qui est-elle ? Pourquoi nous laissons-nous prendre dans ses filets ?
La colère de l’égo ne vient-elle pas de la profondeur de notre psyché, déguisée, pleine de culpabilité, essayant de rendre l’autre responsable de la souffrance qui réside en nous ? N’est-elle pas tout simplement la représentation de notre difficulté à nous soumettre à la volonté Divine, à l’Amour, à la Sagesse de la Grande Félicité ? Tout comme ce fut le cas pour Iblis ? N’est-elle pas tout simplement le résultat de notre ignorance ? Ignorance de qui nous sommes potentiellement ? De Qui nous sommes issus ?
Et si la colère que nous manifestons n’était autre que celle d’Iblis ? Ne serions-nous pas en train de nous identifier à elle ? De la prendre pour nôtre ? De faire comme si nous n’avions pas d’autre choix ? Pourtant nous ne sommes ni Iblis, ni sa colère ! Nous avons notre propre potentiel, tout comme lui! Nous pouvons décider qui nous voulons servir : lui (Iblis) ou Dieu ! L’ignorance est la principale source de nos souffrances, il ne tient donc qu’à nous de sortir de ses griffes. Devenir conscients du processus qui se déroule en nous, conscients de notre attachement, de l’énergie que nous utilisons pour entretenir ce lien, conscients de la force et de la ruse de notre égo qui nous fait croire que nous n’avons besoin de rien d’autre que ses conseils… Conscients que finalement, nous sommes seuls responsables de notre errance !
A chaque fois que la question se pose de savoir : comment reconnaître l’intelligence de l’égo ? Soyons conscients qu’alors c’est l’égo qui parle !
Lorsque le coeur parle, il n’a pas besoin de témoin. Le calme réside à l’intérieur, la paix rayonne et l’amour se manifeste !
Que faire alors lorsque la colère, malgré tout, surgit ? Observer, être conscient, et laisser faire ! Ne pas s’identifier à ce qui se déroule, simplement reconnaître que « cela » se passe. Autrement dit: reconnaître que notre Iblis (égo) intérieur manifeste son mécontentement de ne pas avoir le premier rôle, la première place, en bref de ne pas être le Maître, de lui accorder un regard bienveillant, conscients que nous ne pouvons rien pour lui. Ne pas chercher à le faire taire,  uniquement continuer à manifester l’Amour divin pour celui qui se trouve en face de nous et sur qui nous sommes en train de déverser cette colère ! Devenir conscients que de déverser sa colère sur quelqu’un ne libère en rien l’égo (Iblis) !
Et si nous essayions de mettre cela en pratique ? Au prochain épisode qui se présentera à nous, quelque soit la réaction qui viendra, prenons un temps pour observer ce qui se passe tout au fond de notre coeur et osons poser un regard d’Amour sur l’autre, sur nous, conscients que c’est ainsi que nous pourrons sortir de l’ignorance !

Podcast et intermède musical: La colère de l’égo

Haut de page

Un message pour “La colère de l’égo

  1. Prendre connaissance de ce post après avoir été en colère est tout simplement apaisant… Je sais maintenant qu’il faut arriver à vivre avec à l’apprivoiser et à lui laisser sa place… Mais en la contrôlant…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.