Archives de tags | Dieu

S’envoler haut vers ses rêves

S’envoler haut vers ses rêves est une invitation divine à la réalisation des rêves enfouis, un peu fous peut-être, plus ou moins audacieux voire secrets. Les rêves que chacun émet au plus profond de son coeur, se réaliseront si les conditions nécessaires sont remplies. Pour ce faire il convient d’arrêter la procrastination, de faire confiance aux forces divines qui habitent tous les êtres, sans exceptions et de se libérer des attaches telles que peurs, doutes, jugements, croyances, sécurité du connu rassurant … et de s’en remettre pleinement, en toute vérité, en toute humilité et simplicité à la sagesse du souffle divin. S’envoler haut vers ses rêves c’est y croire; c’est se laisser porter par le souffle d’amour qui anime le coeur des êtres, c’est donner toutes ses chances à la Vie de se manifester dans toute sa grandeur et sa beauté ici, dans ce monde, maintenant ! S’envoler haut vers ses rêves, c’est tout simplement célébrer la Vie, honorer la beauté de l’amour qui anime la Vie, c’est un peu comme s’accrocher à un ballon divin qui s’élève haut jusqu’à la réalité des rêves prêts à se concrétiser.
S’envoler haut vers ses rêves, c’est faire preuve d’une foi infaillible, d’une confiance absolue aux forces qui nous guident et d’un abandon total en Dieu !
Bon envol !

Podcast et intermède musical: S’envoler haut vers ses rêves

Haut de page

La pandémie de l’égoïsme

Alors que nous sommes encore en crise sanitaire, que des menaces de crise et de pénuries alimentaires se profilent, personne ne songe à porter son regard vers la plus grande pandémie de l’histoire : La pandémie de l’égoïsme ! Oui, la pandémie de l’égoïsme !
Y a-t-il plus égoïste sur terre que l’espèce humaine ? Non, désolée, non ! L’homme ne pense que profit personnel, transformation génétique de tout ce qu’il juge imparfait ou insuffisamment productif ! Il ne se soucie pas du respect des lois de la Vie ! Il croit qu’il peut supplanter Dieu ? Quelle arrogance et quel égoïsme ! Comment l’homme peut-il imaginer qu’en transformant génétiquement les aliments, les animaux, les végétaux d’ornement jusqu’à l’homme lui-même il ne créé pas un déséquilibre tel qu’il n’est plus en mesure de le gérer ? Qu’il « créé » lui-même tout ce qu’il faut pour anéantir l’équilibre de vie sur terre ?
Comment l’homme peut-il être assez égoïste pour chercher un responsable à tous les maux qu’il génère lui-même ? Comment peut-il ne pas changer son regard pendant qu’il est encore temps ?  Comment se fait-il qu’il veuille continuer à faire tout ce qu’il veut, comme il veut, quand il veut sans se soucier de l’équilibre du Grand Tout ? Sans se soucier du respect des lois de la Vie ? Jusqu’à quand, jusqu’où l’homme poussera-t-il son égoïsme ?
Il y a pourtant un remède à cette pandémie-là, oui ! Ce remède est l’amour ! L’Amour avec un A majuscule. L’Amour de tout ce qui vit et surtout l’Amour de la Source de la vie ! l’Amour de Dieu, du Souffle Créateur, l’Amour de l’univers… peu importe le nom que chacun lui donne. Il n’y a rien d’autre que Lui ! Le Grand Miséricordieux, le Sage, le Généreux, le Majestueux, Dieu !
Ce remède qui plus est n’a pas de valeur pécuniaire, personne ne peut se faire une fortune avec lui, mais tout le monde peut le générer là où il se trouve, là où il vit, gratuitement, sans nuire à quiconque. Bien plus, ce remède-là génère la Vie et restaure le respect de tout ce qui vit ! Pour parvenir à la production de ce remède. il faut à chacun la volonté de chercher et de trouver tous les obstacles qu’il à créé contre l’amour. Là est le prix à payer, pour chacun, sans exception.
Se libérer de l’égoïsme signifie : se libérer du désir de toute satisfaction personnelle et s’engager à servir le bénéfice du Tout ! Comme nous sommes tous partie indissociable du tout, nous tirerons forcément le bénéfice de cette action d’Amour !
A bon entendeur ….

Podcast et intermède musical: La pandémie de l’égoïsme

Haut de page

Consulte ton propre coeur

Combien de fois l’homme ne se pose-t-il pas la question de savoir : « et maintenant, que faire ?  Comment savoir si je suis sur la bonne voie ? Comment dois-je obéir à Dieu ? A quoi dois-je obéir ? » Ces questions sont légitimes et saines, la réponse est simple et claire :  Consulte ton propre coeur ! En soumettant les questionnements au bon endroit, les réponses seront justes et sûres ! Consulte ton propre coeur signifie : adresse-toi à ton médecin intérieur, Lui qui sait tout de toi, Lui qui t’indique ce qui correspond à ta véritable nature.
Bien trop souvent l’homme méconnait sa nature profonde et la confond avec ses souhaits, ses désirs, ses croyances, ses acquis, son imagination, ses limites …. Hors, s’il fait silence, s’il prend le temps d’interroger son propre coeur, il découvre des richesses innombrables et des ressources infinies qui lui répondent et le guident, En s’adressant à son coeur, l’homme saura avec certitude ce qui est juste pour lui. Il saura ce qui le maintient en situation de stress et d’insécurité ou ce qui lui procure tranquillité et assurance. Il saura où réside la paix de son coeur, et pourra dès lors opérer des choix justes et sûrs pour son épanouissement. Il pourra aussi plus facilement accepter les changements nécessaires pour parvenir à la réalisation de sa nature profonde, sa Nature Divine.
Consulter son propre coeur revient à chercher un chemin de proximité avec Dieu, un moyen de se soumettre à ce qu’Il a décrété pour nous !

Podcast et intermède musical: Consulte ton propre coeur

Haut de page

Quand la porte du coeur s’ouvrira

Quand la porte du coeur s’ouvrira-t-elle ? Quel chemin suivre pour y accéder ? Nous pouvons nous poser ce genre de question, mais nul ne peut y répondre si ce n’est nous-même, au plus profond de nous. Ce qui est clair, c’est que le chemin est parfois très long, et qu’il est juché d’obstacles, d’épreuves, de tentations à rebrousser chemin, de souffrances physiques et/ou émotionnelles, de désespoir pour certains. Il nous demande du courage pour avancer malgré toutes les difficultés rencontrées, de la persévérance, et beaucoup d’humilité. Il y a trois choses dont nous sommes responsables nous dit le Coran : l’écoute, la vision et la parole. Nous avons très certainement tous besoin sur ce chemin, d’adapter notre écoute vis-à-vis des autres certes, mais aussi et surtout notre écoute intérieure; d’adapter notre vision de la vie, des autres, des priorités, des choix que nous pratiquons et également, nous avons besoin d’adapter notre dialogue, de mesurer la portée des paroles que nous proférons et laisser peu à peu notre discours se transformer au fil de l’avancée sur le chemin. C’est à ce prix que nous nous approchons de la Porte du Coeur. Nous devons avoir le coeur le plus pur possible lorsque nous arrivons devant cette Porte, une conscience claire de nos intentions et une certitude intérieure que c’est bien la nécessité de la proximité de Dieu qui nous a attirés jusqu’ici !
Quand la porte du coeur s’ouvrira, avant d’y entrer, nous n’aurons d’autre choix que de laisser derrière nous toute forme d’attachement, toute colère, toute tristesse, toute rancune, toute croyance et certitude. Nous ne pourrons y entrer avant d’être disposé à suivre la Voie du Très-Haut. Nous ne pourrons y entrer que dépourvus d’arrogance et de calcul. Quand la porte du coeur s’ouvrira, sera venu le temps de dire : « OUI  » à Tout ce que le Très-Haut a décrété pour nous, quand bien même nous n’en comprendrions pas encore le sens. Dire OUI, c’est accepter d’accomplir ce que nous croyions que nous ne pourrions jamais faire ! Là aussi, nous aurons à faire preuve de courage et surtout de confiance ! Alors et alors seulement, il nous deviendra possible de franchir la Porte.
Quand la Porte du Coeur s’ouvrira, un Univers s’ouvrira et l’Amour et la Beauté guiderons nos pas.
Même si longue vous paraît la route, il vaut la peine d’être persévérant et confiant que vous pouvez y arriver ! Bonne et Belle Marche à vous tous !

Podcast et intermède musical: Quand la porte du coeur s’ouvrira

Haut de page

N’attendez pas des autres qu’ils changent le monde

  1. Shemsi Husser 5:08

Haut de page