Archives de tags | paix

Si la vie nous était racontée

Si la vie nous était racontée saurions-nous entendre le murmure de sa mélodie ? Saurions-nous savourer la beauté de sa manifestation ? Saurions-nous ouvrir notre coeur à sa grandeur d’amour ? Saurions-nous tout simplement l’accueillir et la recevoir ?
Si la vie nous était racontée, pourrions-nous, ne serait-ce que l’espace d’un instant, nous réjouir des splendeurs qu’elle nous offre ? Saurions-nous nous émerveiller tels des enfants écoutant le récit des anciens ? Serions-nous assez humbles pour reconnaître que nous sommes tous égaux devant elle ? Qu’elle est de même valeur pour tous, riches ou pauvres ?
Et si durant cette période de crise sanitaire, nous nous mettions à raconter la Vie, à raconter ses véritables valeurs, ses merveilles à travers les épreuves qu’elle nous fait traverser, ne serions-nous pas plus tranquilles dans nos coeurs ? Ne nous trouverions-nous pas grandis par sa force au-delà des peurs ? Ne serait-ce pas une opportunité d’accéder aux changements auxquels elle nous invite ? Et si nous la racontions comme nous la ressentons au fond de nos coeurs quelle histoire deviendrait-elle ? Et finalement, si nous la racontions, nous, à nos proches, à nos amis, à nos voisins…. qui sait, peut-être serions-nous surpris d’entendre la douceur sortir de nos lèvres et de voir jaillir l’Amour de nos coeurs ?

Podcast et intermède musical: Si la vie nous était racontée

Haut de page

Consulte ton propre coeur

Combien de fois l’homme ne se pose-t-il pas la question de savoir : « et maintenant, que faire ?  Comment savoir si je suis sur la bonne voie ? Comment dois-je obéir à Dieu ? A quoi dois-je obéir ? » Ces questions sont légitimes et saines, la réponse est simple et claire :  Consulte ton propre coeur ! En soumettant les questionnements au bon endroit, les réponses seront justes et sûres ! Consulte ton propre coeur signifie : adresse-toi à ton médecin intérieur, Lui qui sait tout de toi, Lui qui t’indique ce qui correspond à ta véritable nature.
Bien trop souvent l’homme méconnait sa nature profonde et la confond avec ses souhaits, ses désirs, ses croyances, ses acquis, son imagination, ses limites …. Hors, s’il fait silence, s’il prend le temps d’interroger son propre coeur, il découvre des richesses innombrables et des ressources infinies qui lui répondent et le guident, En s’adressant à son coeur, l’homme saura avec certitude ce qui est juste pour lui. Il saura ce qui le maintient en situation de stress et d’insécurité ou ce qui lui procure tranquillité et assurance. Il saura où réside la paix de son coeur, et pourra dès lors opérer des choix justes et sûrs pour son épanouissement. Il pourra aussi plus facilement accepter les changements nécessaires pour parvenir à la réalisation de sa nature profonde, sa Nature Divine.
Consulter son propre coeur revient à chercher un chemin de proximité avec Dieu, un moyen de se soumettre à ce qu’Il a décrété pour nous !

Podcast et intermède musical: Consulte ton propre coeur

Haut de page

Les oubliés de l’indifférence

  1. Shemsi Husser 4:21

Haut de page

Les oubliés de l’indifférence

Alors que l’indifférence, l’égoïsme, l’intérêt personnel sont à l’honneur un peu partout à travers le monde, comme si la vie n’était autre que simple revendication et droits exigés par les individus, sans plus se demander ce qu’est devenu l’Amour source de Vie, que deviennent tous les oubliés de l’indifférence ? Je veux dire que deviennent tous les êtres avortés sans conscience du don d’Amour divin qu’ils véhiculent ?  Alors que les peuples se mobilisent pour revendiquer le droit à l’avortement quelques questions se posent à mon coeur : Qu’adviendrait-il si chaque femme qui avorte, si chaque père prenait le temps de prendre dans son coeur cet être de Lumière, ce don d’Amour pur, avec bienveillance et respect, avant de décider de s’en séparer ?
Qu’adviendrait-il si chaque petit être était alors pris avec Amour, reconnu, regardé et vu comme don de la Vie ?
Qu’adviendrait-il si au lieu de le jeter avec indifférence il était déposé avec bienveillance au plus profond du coeur, dans la Forteresse de Dieu, là où la sécurité et la paix règnent ?
Qu’adviendrait-il si un arbre était planté à chaque être congédié ?
Ne serait-ce pas un pas vers la réconciliation intérieure des êtres ?
Ne serait-ce pas un pas en direction de la non-violence sur terre ?
Ne serait-ce pas enfin le retour de l’intérêt pour l’autre, de l’amour et du respect collectif ? Un pas hors de l’indifférence, hors de l’égoïsme ?
Ne serait-ce pas un juste retour à la paix profonde en chacun ? Une opportunité de changement entre les peuples ? Une manière de sauvegarder la Vie sur terre ?
Comment est-il possible de s’inquiéter de l’avenir de la planète si l’indifférence à l’amour est le maître de l’homme ?
Et si aujourd’hui chacun prenait le temps de prendre avec amour dans son coeur les oubliés de l’indifférence, les enfants avortés par un membre de son entourage, une connaissance ou des inconnus … qu’adviendrait-il alors ?

Podcast et intermède musical: Les oubliés de l’indifférence

Haut de page

Tranquilliser l’esprit génère la paix

  1. Shemsi Husser 5:00

Haut de page