Archives de tags | Grande Félicité

La dualité rêve ou réalité de ce monde ?

Cette réflexion est complexe, certes, toutefois, de par les les événements qui se déroulent à travers le monde, je crois qu’il n’est pas inutile de se pencher et de prendre le temps de s’interroger, sur cette question : La dualité rêve ou réalité de ce monde ?
La dualité est à la fois rêve et réalité de ce monde. Rêve de Dieu pour les hommes, et réalité de ce monde. Si l’on se réfère aux textes sacrés, il n’y a qu’UNE SOURCE, UN DIEU,  qui n’a ni commencement ni fin, ni forme, ni temps. UN que l’on pourrait nommer la Grande Félicité, qui contient TOUT, non encore manifesté. Un infini d’Amour et de Lumière non duels. De cette immensité s’est manifesté l’univers dans lequel nous vivons. Il est dit : “Il suffit que Dieu dise SOIS, pour que cela sois ! Tout vient de Lui et tout retournera à Lui. Il est Celui qui donne la Vie et qui donne la mort.”  Or, Dieu a voulu, que dans cet univers, l’homme fasse l’expérience de la dualité et qu’il n’oublie pas pour autant de manifester La Source de Son Amour ! Il a mis dans le coeur des hommes Sa forteresse d’Amour, et Il leur a donné la liberté de choisir ce qu’ils voulaient expérimenter. L’homme contient à la fois La Source et les voiles d’illusions qui permettent d’ignorer La Source. Voilà pourquoi la dualité est la réalité de cette expérience terrestre.
Aussi longtemps que l’homme s’identifiera à ses expériences, à ses désirs, à ses exigences, à son égoïsme et à son identité il expérimentera la souffrance et la misère. Aussi longtemps que l’homme ignorera La Source qui l’alimente, ignorera son appartenance à Dieu, il ne pourra pas devenir le créateur potentiel qu’il est de par son unité à la Grande Félicité. Pour que l’humain soit libre, il est primordial qu’il se réfère à son origine, (DIEU) qu’il se rappelle de sa véritable appartenance (DIEU) et qu’il manifeste dans son quotidien l’Amour et l’Unité de la Grande Félicité.
Si nous prenions le temps de regarder au-delà de nos croyances, au-delà des apparences, nous verrions que derrière chaque religion, chaque peuple, chaque situation se trouve la même Source : L’Amour et la Lumière de l’immensité non duelle de la Grande Félicité : DIEU !
A quoi nous sert-il de nous désaltérer pendant notre rêve si nous avons soif à l’état de veille ?

Podcast et intermède musical: La dualité rêve ou réalité de ce monde ?

Haut de page

Immortalité

Immortalité… Immortalité ? Oui l’immortalité est un sujet qui occupe beaucoup l’homme depuis la nuit des temps ! Toutes les époques ont vu naître des chercheurs d’immortalité dans notre monde de matière ! Comment l’homme peut-il comprendre l’immortalité alors qu’il n’a pas conscience de ce qu’est la Source de la Vie ? Chercher à vivre l’immortalité en occultant la “mort” est pure utopie ! C’est un peu comparable à chercher la source de notre vie matérielle ailleurs que chez nos ancêtres ! Le moyen qui me vient à l’esprit pour tenter de mettre en mot ce processus de recherche d’immortalité est la métaphore de l’arbre généalogique. Nous utilisons l’arbre généalogique pour retracer ou prendre conscience des souches d’où nous sommes issus ! Il ne nous serait pas facile d’imaginer qui étaient nos aïeux si nous n’avions pas de références. Ainsi donc en partant de nos parents, nous pouvons retrouver nos grands-parents, leurs origines, leur histoire… puis leurs parents avec leurs origines et leur histoire et les parents de leurs parents et ainsi de suite pour nous faire un idée de notre parcours génétique, de ce qui anime nos sentiments, nos réactions, nos forces et nos faiblesses physiques ou psychiques… Il en va de même pour ce qui est de la construction de notre Être divin. Pour comprendre la Source de la Vie il est bon de partir des éléments qui nous composent du plus proche au plus “lointain”. Les textes sacrés nous disent que tout d’abord il y a eu le Souffle, puis le Verbe qui s’est fait Chair. La chair nous la vivons tous plus ou moins consciemment…c’est notre corps ; le verbe est plus difficile à cerner puisque qu’il est la raison… et qu’il y a confusion bien souvent entre la raison et l’intellect… ! et le souffle est le plus subtil, le moins compréhensible, le plus immatériel et pourtant celui dont dépend la Vie ! Il est l’impulsion née de la Source divine. Ces trois piliers (Souffle, Verbe, Chair) sur lesquels toute forme de vie repose, sont constitués des cinq éléments à savoir : TERRE, EAU, FEU, AIR ET ESPACE. Tout processus de mort se passe dans cet ordre-là… à savoir que la terre se retire en premier, puis l’eau, ensuite la chaleur et l’air… et tous retournent à l’Espace, Source immortelle, immuable, de toutes manifestations. L’immortalité est donc la Source de la Vie que tout être manifeste dans la matière ! L’immortalité est l’impalpable, l’immuable, la Grande Félicité qui contient tout, à quoi rien ne peut être retranché ni ajouté. C’est le Tout potentiel-non-encore-manifesté. Or la vie est une manifestation d’une impulsion née de ce “Tout potentiel”, donc l’immortalité n’est plus possible dans la vie matérielle, puisque manifestée, et pourtant elle est la Source ! C’est là tout le travail spirituel de tout être. Entrer dans la compréhension de ce qui le compose et discerner la Source de ses manifestations ! Les manifestations n’étant pas la source, comme les nuages ne sont pas l’immensité du ciel bien qu’il les contienne ! Vaste sujet de méditation, d’expérimentation et d’acceptation du processus de mort pour atteindre l’immortalité !

Podcast et intermède musical: immortalité

Haut de page