Mises à l’épreuve

Combien de fois par jour sommes-nous, tous, confrontés à des mises à l’épreuve ? Que ça soit des mises à l’épreuve relationnelles, émotionnelles, professionnelles, matérielles ou alimentaires, peu importe, le message est le même ! La Source est unique ! Pour chaque mise à l’épreuve, l’origine est Dieu ! Chaque épreuve est une invitation à revenir à Lui, Dieu. A ne pas nous laisser distraire, nous égarer du chemin qui mène au Trésor. Souvenez-vous, Dieu a dit : « J’étais un trésor caché et j’ai voulu être connu. »
A chaque fois qu’une mise à l’épreuve survient, nous sommes interpellés sur notre motivation profonde à Le rejoindre, à Le manifester. Il est dit dans le Coran : « Nous les avons éprouvés par les biens et les maux, peut-être reviendront-ils ? » Oui, Dieu l’Unique, nous éprouve par des belles choses, de grands bonheurs, de grandes joies, des richesses de toute nature : conjoint aimant, enfants, biens matériels, réussite professionnelle, personnelle, sociale, etc…  tout autant que par des difficultés, souffrances, maladies, intolérances alimentaires, séparations, pertes de biens, de facultés physiques, etc… Il vérifie en quelque sorte, de notre Vérité intérieure, de notre « discipline », de nos intentions et de notre détermination à Le manifester ! C’est Sa manière de nous dire qu’Il compte sur nous, que nous avons un rôle à jouer, que ce monde n’a pas été créé juste pour Le distraire, Lui, Dieu. Il nous invite à travers ces mises à l’épreuve à revenir encore et encore, à se souvenir de Lui, à manifester reconnaissance et gratitude !
Sage est celui qui peut faire preuve de reconnaissance et de gratitude dans chaque situation : Les belles comme les douloureuses ! Celui qui peut affermir sa foi sans relâche. Celui qui reste en paix dans son coeur et qui reconnait que tout provient de Dieu et non pas des situations vécues. Celui qui accepte d’être au service de la Grande Félicité, d’être une pièce maitresse dans ce qui le dépasse et ne comprend pas, celui qui se laisse guider et porter, celui qui obtempère. Oui, être éprouvé est parfois difficile à gérer parce que nous voulons réussir par nous-mêmes ! Or comment imaginer pouvoir agir autrement que mû par le courant dans lequel nous sommes immergés ? Imaginez qu’un gant veuille bouger alors qu’aucune main ne se trouve à l’intérieur de lui ! Ou une chaussure marcher alors qu’aucun pied ne la porte !

Podcast et intermède musical: Mises à l’épreuve

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *