Archives de tags | joie

Ce que la joie permet

Nous allons aujourd’hui, les enfants, partir à la rencontre de ce que la joie permet de vivre lorsque nous la laissons se manifester !

Confortablement installé au sol, les jambes croisées, les mains posées sur les genoux, le dos bien droit sans crispation, les épaules détendues et relâchées, le menton un peu rentré pour étirer la nuque vers le ciel… sens-toi devenir aussi stable qu’une montagne et aussi immobile qu’elle… sens comme tu es fort en toi… ferme tes yeux et mets ton attention sur le rythme de ton souffle… laisse-le se faire… comme il est… observe et ressens… si tu as besoin de bâiller… fais-le… si tu as besoin de soupirer… fais-le… puis prends trois respirations lentes et profondes comme ça… et expire aussi lentement que tu peux… comme ça… écoute le bruit que ça fait… si ton ventre gargouille… ou si ça fait plus ou moins de bruit dans tes oreilles… laisse se faire tout ce qui a besoin… même rire… ou tousser… et détends tes épaules… tes mâchoires… ta tête… ton ventre… tes jambes et aussi tes mains… puis écoute encore comme ça devient calme maintenant… comme à la montagne… quand c’est tout calme, c’est facile d’aller dans le coeur… comme si on descendait les escaliers de la maison pour aller à la cave… sauf que dans le coeur… il y a toujours de la lumière … il y a toujours de la joie… même quand on est triste… ou fâché… ou carrément en colère très fort… si on ouvre la porte du coeur et bien on rencontre la joie qui joue… qui danse… qui chante… La joie elle ne sait pas ce que c’est la colère… elle ne la voit jamais tu sais pourquoi ? Parce que la colère quand elle entend la joie qui rigole et qui joue… elle ne peut pas rester en colère… elle se met à rire avec la joie et à jouer avec elle… elle redevient libre… légère et gaie… en fait elle devient de la joie ! … et c’est pareil pour la tristesse… pour la peur… pour les chagrins… tous ceux qui vont dans le coeur et qui ouvrent la porte de la joie… se transforment « illico presto » en joie ! Même pas le temps de dire abracadabra… que c’est déjà de la joie ! Essaye, tu verras… à peine que tu auras ouvert la porte de ton coeur tu vas la voir jouer, l’entendre rire… la voir danser… et elle va venir te prendre par la main pour que tu viennes jouer avec elle. La joie, elle aime que tout soit joyeux autour d’elle… elle aime tout… et tout le monde… comme il est… parce qu’elle sait, la joie, que l’amour est le souffle qui anime tout le monde …. Elle sait la joie, qu’il n’y a rien de plus drôle qu’elle et que tout le monde rit et sourit avec elle ! Elle sait qu’il y a toujours de la lumière dans le coeur de tout le monde… En fait la joie elle est toujours disponible… quand on l’appelle… quand on vient lui rendre visite… elle est toujours là… comme si elle nous attendait pour rire et danser avec elle… En fait la joie elle nous permet d’aimer et d’être heureux toujours… peu importe ce qui se passe en dehors du coeur… La joie elle nous rappelle que la vraie vie c’est dans le coeur qu’elle se passe ! même si il y a des choses difficiles à faire dans la vie d’un enfant… avec la joie qui te tient la main tu pourras tout faire… et tu pourras toujours être heureux, même si il y a des choses tristes qui arrivent dans la vie.
N’oublie pas, c’est dans le coeur qu’elle habite la joie ! Avec elle tu seras toujours heureux !

Podcast et intermède musical: Ce que la joie permet
A bientôt…..

Haut de page

La joie est source de guérison

Lorsque survient la maladie, l’être humain cherche souvent, parfois désespérément, le moyen ou le traitement qui le sortira le plus rapidement possible de ce mal-être. Il est prêt à supporter des thérapies lourdes, des traitements de chocs, pourvu que cesse la maladie ….
Or, il oublie, souvent aussi, que la maladie est un résultat et non une cause !!! Résultat d’un état de stress non ou mal géré, de peurs accumulées, de « non-dits », de tristesse entretenue au fond du coeur, d’hygiène alimentaire, émotionnelle, voire spirituelle mal adaptée… souvent c’est un amalgame de plusieurs facteurs, l’un entraînant l’autre qui en entraîne encore un autre !!! De ce fait, il oublie (l’être humain) trop souvent, de regarder en lui-même la cause de son mal-être! L’homme a une capacité à oublier, nous le savons tous, hors norme et il oublie qu’il est, dans son essence parfait ! Il oublie que c’est lui qui détient les clés de son bien-être ou mal-être ! Oui… Personne n’aime entendre qu’il est responsable de ce qui lui arrive lorsque c’est difficile, douloureux, triste… et pourtant ! Nous créons, seuls, nos souffrances ! Comment ? En oubliant Qui nous sommes ! En oubliant la Source de Qui nous sommes ! Nous sommes créés parfaits en essence ! Perfection de Lumière d’Amour et de Joie ! Où donc, ailleurs que dans cette Source, pouvons-nous trouver meilleur remède à tous nos maux ? Oui, la joie est source de guérison !
En se reliant à la joie l’être tout entier est à nouveau nourri, à nouveau irrigué de Lumière ! Et là où la lumière brille … l’ombre disparaît ! Là où la joie se manifeste, la tristesse, la peur, le stress se dissipent tout aussi naturellement ! Se souvenir que nous sommes issus de la Joie divine, se le dire et l’agir, manifester cette joie dans tous nos actes, cela change TOUT ! Il n’y a alors plus de place pour autre chose que l’Amour de la Joie, la Joie de l’Amour dont nous sommes constitués ! Comment dès lors la maladie pourrait-elle avoir le dessus ? Quand bien même un diagnostic dirait qu’il y a trouble quelque part, l’attitude de Joie divine ferait la différence ! Ca (la maladie) deviendrait alors une part de notre histoire de vie et nous pourrions créer notre présent avec ce bagage au lieu de chercher quelqu’un qui veuille bien prendre à sa charge notre bagage ! N’oublions pas que Dieu ne fait jamais porter à quiconque une charge plus lourde qu’il ne peut supporter !
Si chaque jour et à chaque instant la Joie est célébrée dans le coeur RIEN d’autre ne peut être manifesté ! La Joie est une clé précieuse qui ouvre tout grand la porte du Royaume de Dieu ! La Joie est source de guérison parce qu’elle nous ré-unit !

Podcast et intermède musical: La joie est source de guérison

Haut de page

Pour ne pas rester en colère

Méditation pour enfants :

Aujourd’hui nous allons essayer de trouver un moyen de ne pas rester en colère !

Maintenant tu sais comment on se prépare pour une méditation, alors assoies toi en tailleur, et deviens une montagne… prends quelques respirations profondes… mets ton dos bien droit… et détends tes épaules… ton visage… ton ventre… et ferme tes yeux… imagine que tu vas t’installer dans un endroit calme… comme tu aimes… vers un arbre… ou sur une grosse pierre… ou vers une petite rivière… ou l’endroit que tu veux… qui te plait et ou tu te sens vraiment bien… tu peux l’inventer si tu veux… tu le vois ?… maintenant regarde le ciel comme il est grand… aujourd’hui il a des gros nuages… des blancs… des noirs… qui se déplacent vite avec le vent… qui changent de formes… qui se rassemblent… qui se défont… c’est un spectacle magnifique !…

Tu sais ce qui se passe quand tu te fâches et que tu te mets en colère ?… eh bien c’est comme si des gros nuages venaient dans le ciel… exactement comme ceux que tu vois… et cachaient le soleil… mais ce ne sont que des nuages… ils ne restent pas longtemps… le vent les pousse… et bientôt on voit du ciel bleu… et le soleil qui brille à nouveau… c’est comme ça la vie… on vit des émotions… on se fâche… on croit que tout est perdu… on a peur… on crie… mais en vrai… c’est seulement des nuages qui se mettent devant notre coeur et nous font croire que c’est une catastrophe… alors… on va ensemble essayer de souffler quelques nuages qui se trouvent devant ton coeur et tu verras… la joie va sortir de ton coeur… tu pourras rire et tout sera oublié… allez on essaye… à trois on souffle… un… deux… trois… souffle… souffle… souffle… encore une fois… tu as vu ??? ils s’en vont… c’est de nouveau tout clair et calme… tu sais pourquoi ?… parce que dans le coeur c’est toujours calme et joyeux… comme dans le ciel le soleil brille toujours même derrière les nuages…. Alors quand tu te mettras en colère… que tu seras fâché… rappelle-toi que si tu vas souffler les nuages sur ton coeur… ça passera très vite et tu pourras de nouveau être joyeux… et continuer de jouer …. tu n’auras pas besoin de te punir tout seul et de te priver d’être joyeux et content….

Et maintenant tu peux ouvrir tes yeux… et t’étirer… et rire…

Podcast et intermède musical: Pour ne pas rester en colère

A bientôt !

Le bonheur authentique

Le bonheur… tout le monde y aspire, le recherche… bien trop souvent à l’extérieur… et parfois désespère de ne pas le trouver ou de le découvrir pas tout à fait comme attendu ou imaginé! Et pourtant… Le bonheur authentique existe bel et bien, en chacun de nous, sans exceptions! Le bonheur authentique est la Source de notre être, de notre véritable nature… de notre divinité pourrait-on dire! Le bonheur authentique est simple, il est là, attendant d’être manifesté, sans faire de bruit… sans revendications… prêt à jaillir quel que soit le lieu ou l’heure… Le bonheur authentique n’attend pas que tout un protocole soit rempli pour se manifester… non, dès que la joie se manifeste dans le coeur, que le contentement de ce qui fait le quotidien est réel et sincère, alors le voilà qui émerge, comme sorti d’une boîte à malice… le sourire aux lèvres et le coeur léger! Le bonheur est un état d’être, une hygiène de vie! Une célébration de la Beauté de l’Amour divin en toute situation!
Le bonheur n’est pas dépendant des conditions extérieures. Il ne devrait pas être lié à notre météo émotionnelle… Il n’est pas manifesté parce que nous sommes dans telle ou telle situation relationnelle, émotionnelle, professionnelle ou socio-culturelle… parce que nous appartenons à tel ou tel peuple, ethnie, religion, croyance, philosophie. que nous sommes riches et en bonne santé, que la vie nous sourit et nous est facile… non, le bonheur est latent dans le coeur de chaque créature, indépendamment des conditions dans lesquelles elle vit! Riche ou pauvre, bien portant ou malade, ouvrier ou patron… tous le portent et en sont responsables! Il n’y a pas de conditions au bonheur, si ce n’est : Le reconnaître en soi, l’accueillir, l’honorer, le laisser vivre, le manifester sans relâche et se laisser surprendre par sa Grâce et sa Légèreté!

Comment peut-on imaginer que Dieu ait oublié une partie du monde qu’Il a créé? Comment imaginer qu’Il n’ait pas prévu pour toutes Ses Créatures une même Source d’Amour? Comment s’offusquer de ce qui se passe dans le monde alors que chaque être est responsable de son héritage divin? Et de lui seul!  Ne serait-ce pas peut-être cela qui est demandé en prime, à tous ces privilégiés que nous sommes, ici, dans nos pays tranquilles: d’arrêter de nous créer des soucis qui n’en sont pas et d’éviter de chercher des responsables à notre non manifestation du bonheur?
Et si dès aujourd’hui, chacun de vous qui me lisez, mettait en pratique la manifestation du bonheur dans sa vie, de la joie du moment présent, de la célébration simple de la Beauté de l’Amour divin, sans plus de jugement sur son voisin, son patron, ses collègues, son conjoint, ses enfants, ou parents??? Si chacun prenait la responsabilité de vivre « Le bonheur authentique » à chaque instant de chaque journée… que deviendrait la vie? Les relations? L’avenir?…
L’Amour et la Joie n’auraient-ils pas pouvoir de guérison sur les coeurs, les moeurs, les croyances???

L’intermède musical tiré de l’album Ahura de Baba Taher     Podcast:  Le bonheur

Haut de page