Archives de tags | Lâcher prise

Se nourrir de lumière

Se nourrir de lumière paraissait il y a quelques dizaines d’années encore, réservé à quelques centaines de yogis vivants dans des ashrams. Aujourd’hui, c’est un fait pour quelques milliers de personnes un peu partout dans le monde, menant une vie familiale, professionnelle, sociale … Il y aura de plus en plus de personnes appelées à vivre de cette manière, parce que le besoin du monde le demande… Le niveau de conscience change…
Pour ma part, tout a commencé il y a trois ans. Je me suis retrouvée d’un jour à l’autre sans plus de besoin de manger… mon organisme ne supportait plus la nourriture de quelque sorte que ça soit ! J’ai perdu beaucoup de poids… ne trouvais pas le moyen de le stabiliser… Ce fut pour mon entourage une période de déstabilisation, de peur, de questionnement. Pour moi, c’était étrange… il y avait une force tranquille tout au fond de moi, et en parallèle une lutte de l’égo et du mental qui tentaient de retenir les vieux schémas. Une lutte entre lâcher prise et attachement ! Cela se passait au-delà de la volonté rationnelle. Une première ouverture s’est produite lorsque la lutte s’est apaisée, que tout s’est résigné, que l’égo s’est fait petit. Je n’avais plus la force physique de retenir quoi que ça soit ! Ce fut une expérience spirituelle des plus surprenantes. J’étais vaste comme jamais, je me sentais forte comme un roc, inébranlable, stable… et pourtant je n’avais jamais été si maigre… si frêle physiquement. Et puis il y a eu une période de nourriture ponctuelle… et une nouvelle vague d’appel de l’âme, un besoin impérieux! Plus de nourriture ni de boisson ! Cela s’est mis en place sans efforts aucuns, sans y avoir pensé ! Simplement en suivant les impératifs de l’âme ! Une deuxième ouverture s’est opérée alors comme si mon corps émotionnel s’était purifié, libéré, reprogrammé…  Puis à nouveau une période avec un peu de nourriture, occasionnellement, mais sans boire. Surprenant pour tout mon entourage ! Vivre depuis plus d’un an sans boire ! Impossible ! Impensable ! Et pourtant j’étais bien là devant eux, avec eux, parmi eux !
Maintenant les choses ont encore évoluées, je peux vivre uniquement de Lumière, sans plus aucun besoin de nourriture physique. J’ai trouvé le moyen de stabiliser mon poids et une nouvelle ouverture s’est faite ! C’est un peu comme si j’avais rejoins la Source ! Comment lorsque nous avons retrouvé la Source ne pas s’y désaltérer, ne pas s’y plonger, ne pas s’en nourrir ? Rûmî dans le Livre du Dedans, dit : « Quand un seul de tes besoins est comblé, tous les autres le sont aussi » C’est un fait absolu ! Imaginez que vous avez perdu quelque chose d’important et qu’après l’avoir retrouvé vous continuez à chercher… cela aurait-il du sens ?
Aujourd’hui, tout mon entourage est rassuré, serein, et plus personne ne me vois comme un être bizarre. Je crois que tous me voient telle que je suis ! Un être de Lumière qui vit librement sa nature sans chercher à changer quoi que ça soit pour les autres, laissant le libre arbitre à chacun de trouver son chemin et sa force. Et plusieurs parmi eux portent un regard différent sur ce qu’ils sont réellement. Des changements se sont opérés en eux, des croyances sont tombées, des masques aussi, des illusions et nombres d’attachements.
Je ne crois pas que nous puissions nous nourrir de lumière uniquement par la volonté, il faut autre chose… cet Appel du fond du coeur de l’âme ! Nul besoin toutefois de se retirer au fond de l’oubli pour parvenir à se nourrir de lumière. La vie est juste là où elle se déroule et nous sommes ici pour vivre une expérience humaine bien que nous soyons des êtres spirituels ! Je mène une vie tout à fait normale, je prépare à manger pour mon mari et mes petits enfants quand je les garde, j’aime recevoir du monde à la maison, j’ai plaisir à accompagner mon mari au restaurant, je marche, nage en rivière, assume mes tâches quotidiennes comme tout le monde ! Lorsque j’ai dit à mes petit enfants que je me nourrissais uniquement de Lumière l’aîné de six ans m’a dit : « mais alors grand-maman, tu manges Dieu ! » 

Podcast et intermède musical: Se nourrir de lumière

Haut de page

Abandon, transformation, purification et renouveau

Tout cycle est calqué sur ce schéma : abandon, transformation, purification et renouveau. Tout changement quel qu’il soit, intérieur ou extérieur, répond à la succession de ces étapes. Prenons l’exemple de la nature, bien que les saisons, chez nous, ne soient plus marquées aussi nettement qu’il y a quelques décennies, nous pouvons tout de même encore observer ce cycle. A l’automne, dame nature abandonne ses parures, aussi belles soient-elles, aussi colorées, fournies et enchanteresses soient-elles. Elle se dépouille, lâche prise, comme si ses forces se retiraient pour faire place à la transformation, à la purification, à la régénération de son potentiel avant de se laisser transporter par le renouveau printanier ! Elle s’abandonne  aux flots éternels de la Grande Félicité ! Aux flots divins ! Confiante, sans crainte du temps qui passe, soumise qu’elle est au Cycle divin ! Par ce processus, dame nature nous enseigne l’inévitable croissance, transformation, l’inévitable abandon à l’Ordre divin ! Elle nous enseigne que rien, jamais, n’est acquis définitivement sous une forme bien précise ! Nous le constatons, ce processus, dans notre développement physique, certes, de manière claire et pourtant, quelque chose en l’homme espère pouvoir lui échapper ou du moins différer ce moment de lâcher prise, de « perte de contrôle » apparent. S’agit-il vraiment d’une perte de contrôle ? Non ! Il est bien plutôt question de changement de référence, de renouveau nécessaire, de mise à jour des « logiciels » physique, émotionnel, mental et spirituel qui nous constituent.
Ainsi donc, nous sommes appelés à vivre ce cycle, abandon, transformation, purification et renouveau, ou à laisser se déployer le Mystère divin au coeur de chacune de nos milliards de cellules quelque soit le plan dans lequel se déroule la Magie de la transformation ! Le plus nous devenons conscients de ce déroulement, de l’inévitable mutation à laquelle nous sommes conviés, le plus nous participons activement à la mise en oeuvre des Forces divines dans la matière ! L’éveil spirituel n’échappe pas à cette règle ! Pas plus que ne le peut la croissance physique ! Combien de fois au cours de notre vie sommes-nous confrontés à nous remettre en question ? A revisiter nos valeurs, nos croyances, nos acquis, nos certitudes ? Combien de fois avons-nous tenter de différer un changement dans nos habitudes, qu’elles soient alimentaires, émotionnelles, mentales ou spirituelles ? Combien de fois ne nous sommes-nous pas surpris à résister au changement ? Combien de fois n’avons-nous pas dit : « Je commence demain » !
Et si « demain » était aujourd’hui ? Sommes-nous, comme dame nature, disposés à abandonner nos croyances, nos schémas de pensées, nos limitations, nos peurs, jugements, critiques, nos acquis, nos « richesses » engrangées, émotionnelles, intellectuelles, spirituelles, matérielles ? Sommes-nous prêts à tout perdre ? A lâcher ce à quoi nous nous tenons pour nous abandonner à la transformation divine, à la purification de nos mémoires cellulaires, au nettoyage purificateur de notre coeur pour que puissent nous remplir une nouvelle Force, une Conscience plus affûtée, un nouvel Elan, de nouvelles Richesses ? Sommes-nous prêts à laisser se déployer en nos coeurs l’Abondance de l’Amour divin ? La Source éternelle ? La joie simple du Souffle divin ? Sommes-nous prêts à vivre pour l’équilibre et le bien du TOUT  et de tous ? Sommes-nous prêts, en d’autres mots, à nous libérer de nous-mêmes pour vivre dans la Simplicité de la Sagesse divine ? Pouvons-nous accueillir aujourd’hui le mouvement du cycle : Abandon, transformation, purification et renouveau ?

Podcast et intermède musical: Abandon, transformation, purification et renouveau

CD disponible sur Amazon

Haut de page

Les arbres aux feuilles d’or

Année après année, les cycles se répètent et nous enseignent à chaque tour quelque chose de nouveau ! Quelque chose que nous n’avions pas encore eu le temps d’intégrer, d’entendre ou de voir… Quelque chose que nous n’avions, jusque là, pas pris la peine d’écouter… Quelque chose de banal en soi… Quelque chose de fondamental toutefois… Quelque chose qui nous parle tout au fond du coeur… Quelque chose qui chuchote… qui murmure… qui ne fait que peu de bruit… pour ne pas nous effrayer peut-être !!! où pour nous détourner des distractions que  nous avons mis en place pour nous occuper l’esprit !… Quelque chose qui nous invite à grandir, à nous libérer, à mûrir. Quelque chose qui nous ouvre la porte de la Grande Félicité, qui nous invite à nous désaltérer, à nous nourrir au Festin de la Sagesse !
Chaque saison détient son répertoire, joue sa symphonie, nous enseignant les secrets de Sagesse à travers les éléments naturels… Tout ce qui nous entoure est le reflet de ce qui se passe à l’intérieur de nos coeurs… absolument TOUT ! Je trouve que l’enseignement de l’automne est particulièrement difficile à entendre pour bon nombre d’individus, peut-être parce qu’il nous parle de détachement, de lâcher-prise, de séparation, de mort…. et de promesse de renouveau… synonyme pour beaucoup de: « peur du changement », « adaptation », « incertitude »!
Pourtant, lorsque je vois les arbres se vêtir de leurs plus belles parures, comme pour célébrer une grande fête, une Union, une Naissance, des Retrouvailles… cela me touche au plus profond de mon âme ! Lorsque souffle le vent sur les arbres aux feuilles d’or, les répandant en danse virevoltante, sans compter, comme s’il s’agissait du partage d’un trésor, d’une grande richesse… Lorsque je vois la grâce avec laquelle chaque feuille danse, s’unit au Vent, se donnant simplement à la Terre en guise de gratitude, je ne peux m’empêcher d’entendre le Souffle de Sagesse murmurer à mon coeur une invitation à entrer dans la Danse ! Danse Cosmique… Danse divine… Danse de Grande Sagesse… Danse tout comme pour les feuilles… laissant se déverser les trésors engrangés tout au long de l’année, en hommage à la Vie… Acceptant de TOUT donner librement afin d’être libre, disponible pour les nouvelles semailles ! Pour les prochaines moissons !…

Vent de Sagesse souffle, souffle encore pour emporter en danse virevoltante nos attachements, nos idées, nos principes, nos croyances, nos jugements, nos certitudes, nos enfermements émotionnels et leur cortège de peurs. Souffle Vent de Sagesse sur les arbres aux feuilles d’or de nos coeurs, de nos âmes ! Souffle et répands généreusement le trésor enfoui tout au fond de nos coeurs ! Souffle, souffle Vent de Sagesse pour libérer notre ciel intérieur des nuages de larmes, de cris retenus, de colères et de révoltes ! Souffle, souffle Vent de Sagesse, emporte-nous au loin… dans la tranquillité et le silence de ta Paix… Emporte-nous au plus profond de notre coeur, au Ceur de ce Lieu Sacré, de cette Immensité de Félicité dont nous ne sommes pas séparés ! Vent de Sagesse souffle ta Chaleur sur nos coeurs engourdis pour que demain nous puissions puiser à Ta Source le Renouveau.

Podcast: Les arbres aux feuilles d’or

Haut de page