Archives de tags | vie

Prêt temporaire

En cette toute fin d’année, c’est avec un sujet de réflexion que je vous présente mes meilleurs voeux de bonheur et de bonne santé pour la nouvelle année qui sonne à la porte…
Shams de Tabriz, dans une de ses quarante règles de l’amour dit ceci : « La vie est un prêt temporaire et ce monde n’est qu’une imitation rudimentaire de la Réalité. Seuls les enfants peuvent prendre un jouet pour ce qu’il représente. Pourtant les êtres humains, soit s’entichent du jouet, soit, irrespectueux, le brisent et le jettent. » 
Si vous prenez quelques minutes de réflexion sur cette année qui se termine, qu’avez-vous fait de votre vie, de ce prêt temporaire? En étiez-vous conscient ? L’avez-vous utilisé pour votre bien et celui de votre entourage ? L’avez-vous respecté ou brisé ?
Et quel engagement pouvez-vous prendre vis-à-vis de ce prêt temporaire ? Pouvez-vous planifier quotidiennement un temps pour en prendre soin ?
Shams de Tabriz nous dit encore ceci :  » Dans cette vie, gardez-vous de tous les extrêmes, car ils détruisent votre équilibre intérieur. » Entendez-vous le sens profond de ses paroles ? Pouvez-vous les mettre dans votre liste de résolutions pour 2016 ? Imaginez quelques minutes encore ce que serait ou pourrait être votre quotidien si vous le viviez en harmonie intérieure, en équilibre émotionnel et spirituel ? Si vous ne vous laissiez pas prendre au piège tendu par votre égo pour juger, exclure ou rejeter, sans discernement, tout ce qui vous dérange quelque part ??? Si vous preniez du temps pour recevoir calmement dans le secret de votre coeur, avec amour et simplicité, les opportunités que vous offre la vie pour une croissance spirituelle ? Que deviendrait alors ce prêt temporaire ? Quelle reflet de la Réalité y verriez-vous ?
C’est un sujet de réflexion qui pourrait vous accompagner durant toute l’année et vous pourriez, en toute conscience, croître en Sagesse et en Simplicité, en Amour et en Lumière, en y consacrant ne serait-ce que 5 ou 10 minutes par jour …
Que belle et douce à votre coeur soit cette nouvelle année !

Podcast et intermède musical: Prêt temporaire

 CD disponible sur Amazon

Haut de page

Le sentier des zigzags

Par une belle journée ensoleillée en ce début d’automne, je me mis en route pour une promenade que je croyais « tranquille », au plat… j’avais des heures de libre devant moi, pas d’impératifs, le temps d’être simplement dans la contemplation et le ravissement de cette journée. Alors que je marchais depuis une heure, au pied d’une montagne, le besoin de la gravir fut plus fort que mon raisonnement. Je me surpris à arpenter le prochain sentier qui me mènerait au sommet ! Je me sentais des ailes… portée… poussée… tirée … gravissant sans efforts ni fatigue la pente raide. Je me retrouvai au sommet, contemplant avec ravissement l’étendue devant moi, les sommets enneigés au loin, écoutant le bruissement du vent dans les arbres, réchauffée par la douceur des rayons du soleil. Instants de grande Paix, de Plénitude, d’intemporel. J’étais et n’étais pas tout à la fois. Je faisais UN avec cette étendue, non séparée de la vallée, des montagnes au loin, de la brise ou de la douce chaleur du soleil… Unie à l’immensité… bien au-delà de ce que mes yeux voyaient… bien au-delà de ce que mes sens percevaient… Instant d’éternité !
Le moment était alors venu de redescendre, je suivis un autre sentier… Le sentier des zigzags. Méandres sauvages,  tantôt, longeant la falaise, tantôt traversant les bois. Petit sentier étroit demandant à être présent! Que d’enseignements rencontrés ! Que d’interpellations durant cette marche ! Par endroit, le chaos semblait régner mais en fait tout était ordonné ! Les arbres tombés, déracinés se trouvaient à la limite du sentier. De loin ils semblaient barrer le chemin… de près, il n’en était rien ! Cela m’interrogea sur les obstacles que nous pouvons rencontrer tout au long de notre vie, à la manière de les aborder… de vouloir les éviter… de les contourner ou de se laisser guider dans une autre direction pour y découvrir des ressources inespérées ! Plus je me laissais surprendre, plus je voyais les métaphores et décodais des parcelles de Sagesse jusque là restées cachées ! Il m’apparut très clairement que tous nous sommes invités à une forme « d’ascension » particulière, tous nous sommes aussi invités à nous retirer du sommet… de la gloire, du progrès, de la jeunesse, de la vie ! Nous avons tous des sommets à franchir, et pourtant ils sont différents… Qu’un individu vive longtemps ou seulement quelques heures… quelques minutes… chaque âme accompli son ascension, chaque individu parcourt, plus ou moins consciemment, les étapes tout au long de sa vie. Innombrables sont les opportunités d’apprendre, d’ouvrir sa conscience, son coeur, au sens profond de la vie, à la Sagesse qui l’anime, aux étapes franchies ou non, à la nature de l’Esprit, à cette Force qui pousse et tire, façonne, nourrit et guide… Cette Force qui parfois nous porte, nous donnant des ailes et rendant tout facile, accessible, sans efforts… et parfois… Force que nous ne sentons plus… non pas parce qu’Elle nous a quitté, non, mais parce que nous nous somme détournés d’Elle, croyant pouvoir faire sans Elle, seuls… Nous nous retrouvons alors tel un arbre sans racines, incapables de donner des fruits… incapables d’exister par nous-mêmes ! Toutes ces réflexions prenaient vie sur ce sentier!
La Vie n’est-elle pas le sentier des zigzags?

Podcast et intermède musical: Le sentier des zigzags

Haut de page

Ephémère

Ephémère est la vie ici-bas… quand bien même nous vivons de plus en plus vieux, que les scientifiques ne cessent de découvrir de nouvelles technologies pour innover, soigner, remodeler, régénérer les tissus, bref pour prolonger la vie. Ephémère est la richesse… ce que nous accumulons en terme de savoir, d’argent, de biens matériels… Ephémère aussi le temps… Nous croyons pouvoir tout maîtriser, tout contrôler, tout planifier… et pourtant… « TOUT » nous échappe ! La Conscience du TOUT est difficile à imaginer… à atteindre… quand nous croyons nous en approcher ou commencer à entr’apercevoir la lueur de Sa splendeur, l’éphémère en nous se manifeste… se mesure… et nous permet, peut.être, de prendre conscience que nous sommes finalement comparables à une cellule de noyau d’atome! Ephémères, sommes-nous… et pourtant possédant ce TOUT en puissance en chacune de nos cellules! Quel paradoxe ! Rûmî l’a si bien décrit : « Tu crois n’être qu’un petit corps, et pourtant en toi se déploie de macrocosme! Tu es le livre évident, des lettres duquel ce qui est caché devient manifeste. »
Ephémère la matière en comparaison de l’énergie qui la constitue… Comment pénétrer cette immensité d’énergie, cette Conscience divine d’Amour? Comment se détacher de l’illusion? Comment ne plus s’identifier à cet éphémère? Comment oser plonger dans la Réalité du non-matériel et du TOUT… puissant d’Eternité ? Comment sortir de l’état de sommeil dans lequel le rêve nous maintient ? Comment, oui, comment ?
Chaque époque, chaque peuple, chaque culture est mû par la même question: Comment ? La réponse est universelle… « Chercher en soi la clé qui ouvre la porte de l’Amour. »  Cela signifie qu’il n’y a d’autre issue que de « s’oublier » soi-même pour se consacrer totalement à l’intérêt du TOUT. Autrement dit, se mettre au service de tous avec Amour et sans attentes. Pratiquer le don de soi, du temps dont nous disposons, partager ce qui nous paraît essentiel, ce que chacun considère pour lui-même comme indispensable. Pratiquer avec patience, persévérance et constance la méditation, installer en soi la tranquillité, relâcher toute tensions et s’installer dans la Paix. Ce sont les chemins inévitables à sillonner pour s’approcher de la Conscience. N’oubliez pas, Jésus à dit: « Tout ce que j’ai fait, vous pouvez le faire également et bien plus encore! »

Podcast: Ephémère

Haut de page